samedi 6 août 2011

HIER...Extrait

  (...) Et je la verrai mer qui se pencheJ'aimerai son écume et creuserai pour elle un coin prèsde mon œil   je jurerai aux vagues qu'elles sont mes voisinesPromenant selon leur sel mes angoissesElles veillant avec moi ou s'endormantLisent en moi leur propre écho : Il dit : Tu es ange et tu ne vois que sous la peau,C'est entre toi et l'ange l'unique ressemblanceNe veux-tu découvrir le continent des profondeurs?Donc, abandonneÀ quelque autre que toi le continent des cimes. . ADONIS .  
Posté par emmila à 18:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 27 juin 2011

TOMBEAU POUR NEW-YORK...EXTRAIT

Pulvérisez-vous, statues de la libertés, clous enfoncés dans les poitrines avec une sagesse qui imite la sagesse des roses. De l'Orient le vent souffle à nouveau, arrache tentes et gratte-ciel. Deux ailes écrivent :
un alphabet second se lève sur les pentes de l'Occident et le soleil est fils d'un arbre planté dans le jardin d'al-Quds. Ainsi j'attise ma flamme. Je recommence, façonne et définis : New York, femme de paille dont le lit se balance de vide en vide. Et voici que le plafond se délite : toute parole est signe de chute,... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 2 juin 2011

ADONIS

.   L'univers ne cessera de pleurer et de sécher ses larmes avec les corps assassinés, jusqu'au jour où tu donneras ton corps, ô ma terre, aux bras de l'aube. . ADONIS  
Posté par emmila à 16:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 13 mai 2011

MON COEUR EST PRESENCE ET MES PENSEES DEVENIR...Extrait

 Entre mes pensées et mon coeur le même dialogue  Je l’ai toujours écouté Toujours deviné: mon coeur Est présence et mes pensées Devenir  Ceci est la métaphore d’une vieille ambiguïté Mes chemins restent perplexes Se recoupant parfois Et d’autres fois parallèles à ne plus se rejoindre  J’ai toujours écouté mes pensées en interrogeant mon coeur: Mon âme, où puise-t-elle ses tourments?  La plus belle des pensées  Est que la vérité est suspicion  .   ADONIS  .    
Posté par emmila à 21:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 11 février 2011

SINGULIERS...Extrait

" C'est l'heure de l'insomnie, maîtresse de la Terrela torture est l'odeur de ce tempsoù lentement, lentement se figele sang du vivant. Laisse les arbres s’échanger les oiseauxLaisse les fenêtres faire accueil à une aube qui soit autre.Regardons la durée se rompre entre nos mainsEn direction d’un lieu ceint de sa ruptureRupture d’où vont surgir des temps secondsCeux de la houle des massesQuand la toux se mêle au ParadisEt qu’au pain se mêleL’auréole des anges. " . ADONIS . Oeuvre Christophe Hohler ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 27 novembre 2010

VERS UN SENS A VENIR...Extrait

"La poésie a joué, magnifiquement, son rôle. Elle a créé des manières de voir l'univers en sa pleine fraîcheur – et l'existence en sa pleine beauté. La faille dans notre vie moderne est due à notre incompréhension de cette évidence. Comment transformer la vie en poésie ? Voilà la question. Et ce n'est pas, ce n'est plus au poète d'assumer ce rôle, sauf dans le sens qu'il continue, par la force de la création, ce que les grands créateurs du passé ont fondé, à savoir : continuer à créer des rapports nouveaux entre langue et... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

samedi 18 septembre 2010

FENÊTRE

Fenêtre -                  une joue pour l’ombre,        une pour le soleil.                    La nuit ne traîne ses branches                afin de les étaler comme lit pour ses passions                que si elles se mélangent aux pavots de champs           ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 10:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 15 septembre 2010

CHRONIQUE DES BRANCHES...Extrait

La route est une femmequi a mis la main du voyageur dans celle de l'amant,a rempli la paume de l'amant de nostalgie et de coquillages, une femme, un rêve qu'une femme a transformé en barque étroite comme l'aile, revêtue de la rose des vents,oublieuse de son port.ADONIS.Oeuvre  Adolf Seel 
Posté par emmila à 21:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 18 juillet 2010

MEMOIRE DU VENT...Extrait

J’entends la voix du temps:Le poème – une main de-ci, de-làLe poème – deux yeux qui interrogentL’églantier a-t-il fermé la porte de sa cabane L’homme a-t-il ouvert une brèche nouvelleUne main ici, là-basEt la distance oscille entre enfant et victimeAfin que vienne l’étoile cachéeEt que le monde retourne à la transparence.ADONIS.
Posté par emmila à 22:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 28 décembre 2009

LE RETOUR DU SOLEIL...Extrait

Le destin frissonne sur les mersLes anneaux de la légende se brisentet voici les précipicesLaisse-nous alors semer nos rives de coquillagesamarrer notre arche sur Sannine*Laisse-nous foudroyer la chimère marineô maître de la légendeEt lorsqu'au départ du soleil quittant la villeles cloches et la route sangloterontréveille pour nous, ô flamme du tonnerre sur les collinesréveille pour nous le PhénixNous acclamerons la vision de son feu tristeavant le matin, avant qu'elle ne soit diteNous porterons ses yeux tout le long du cheminau... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,