samedi 19 mai 2012

L'AMIE

Elle n’était que grandeur,Appartenance à l'aujourd'hui,Avait une parenté avec tous les horizons ouverts,Et comme elle comprenait bien le ton de l'eau et de la terre !Sa voixÉvoquait la confuse langueur de la réalité.Ses paupièresNous ont indiqué où prendre le pouls des éléments.Ses mainsOnt feuilleté l'air pur de la générositéEt rabattu vers nous la tendresse.Elle était à l'image de son repliementEt elle a commenté pour le miroirLes plus amoureuses courbes de son heure.Elle était, à la façon de la pluie, riche de la fraîcheur des... [Lire la suite]

mardi 28 octobre 2008

HIER

(....) Je suis magicien, son nom est encens et encensoirje suis magicien, elle est étincelles et temple aux primes braiseje m'étends dans l'épaisseur de la fuméeje dessine les signesje jette un charme à sa blessureL'efface avec ma peauO toi blessure ô enfer éclairantÔ toi blessure ô mort ma familière Dans la blessure il y a des tours avec des angesUne rivière ferme ses portes, des herbes marchentUn homme se dénudeIl effeuille la myrte sèche et il rend grâces,L'eau tombe goutte à goutte sur sa tête,Il se prosterne et disparaît je... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 23 juillet 2008

AMIGA

    Amigano seasasí de salvaje.Amigano seascomo aquelaguilaherridoya perdidopor el terciopelo del cielo.Niñatranquilizaterelajate,es un hechotus ojos de sedasede negrode tu blancaalmahija de las albasentraron en echocon la mía. .   PIERRE  CLAVILIER .
Posté par emmila à 15:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,