jeudi 22 août 2019

COCKTAIL POUR UN XXème SIECLE

Entre les juges et les notables,Les privilèges et les paumés,Le non-confort, le confortable,Les injustices, les justiciers.Entre les querelles et les guerres,Les oppresseurs, les opprimés,Les civils et les militaires,S'étend la vie au monde entier... Mais il y a quand même des enfants qui s'aiment,Et qui s'aiment tendrement.Et y'a quand même pendues au cielDes étoiles depuis cent mille ans... Pour ne rien dire, pour ne rien faire,Pour laisser passer les années,Civilisés et gens de terre,Villes désertes, champs goudronnés,Sur... [Lire la suite]
Posté par emmila à 00:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

vendredi 16 août 2019

JEAN LAVOUE...Extrait

Sans le silence et son Chant,Sans cette énigme nue Posée sur le front têtu de nos nuits,Sans cet amour qui nous courbeComme épi de lumière Jusqu’à sentir passer en nousLe vent de la tendresse,Sans cette patience infinie du soleil Soulevant un à un Chacun des cils de la terre,Serions-nous jamais de cette fêteOù le ciel sans défaut et l’humus de nos cœurs ne font qu’unEn un regard qui nous absout, Nous appauvrit,Nous relève et nous simplifie.   .     JEAN LAVOUE www.enfancedesarbres.com ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 04:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
jeudi 15 août 2019

LETTRES D'AMOUR ET DE COMBAT...Extrait

"Tu n’as qu’à m’être dérobée ne serait-ce que par le rêve, et je sais aussitôt que le temps n’a servi à mon amour qu’à le faire croître, comme le soleil et la pluie font grandir des plantes. Mon amour pour toi, dès que tu es éloignée, apparaît pour ce qu’il est, comme un géant en qui se concentrent toute l’énergie de mon esprit et tout le caractère de mon cœur. Je me sens homme de nouveau, car je ressens une grande passion, et la multiplicité où nous embrouillent l’étude et la culture modernes, le scepticisme avec lequel nous... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 15 août 2019

LA PRIERE...GEORGES BRASSENS

  .   Par le petit garçon qui meurt près de sa mèreTandis que des enfants s'amusent au parterreEt par l'oiseau blessé qui ne sait pas commentSon aile tout à coup s'ensanglante et descendPar la soif et la faim et le délire ardentJe vous salue, Marie . Par les gosses battus, par l'ivrogne qui rentrePar l'âne qui reçoit des coups de pied au ventreEt par l'humiliation de l'innocent châtiéPar la vierge vendue qu'on a déshabilléePar le fils dont la mère a été insultéeJe vous salue, Marie . Par la vieille qui,... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 4 août 2019

CA REPART POUR UN SOLILOQUE...Extrait

Mon idée est que pour écrire, il faut surtout bien lire. Un passage de main à main. Mais les contes pour enfants, c'est bien autre chose : c'est dans le souvenir, dans cette peur au fond de la cour quand le crépuscule est là, quand les ombres se taillent la part du lion au-dessus de notre monde. Et rien de ce qui donne aux femmes le souci de n'appartenir à rien ne m'échappe et je résiste, je veux résister encore, être le nouveau départ d'une ère nouvelle où l'éternité se brode au coin des mouchoirs. J'ai soif d'amour seul et... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 4 août 2019

SOMNAMBULE DU JOUR - POEMES CHOISIS -

L'océan d'où j'étais sortieil y a des millions d'annéesse réveille en moiquand je t'aime Dans mes étreintesje laisserai sur ton corpsdes restants de coquillages Ton lit sera recouvertd'une fine couche de sable   .     ANISE KOLTZ     .     https://www.artmajeur.com/en/dombertrand/artworks/9502444/couple-beige
Posté par emmila à 18:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

samedi 3 août 2019

JOËL GRENIER...Extrait

Parfois, quand les rives fleurissaient, ils se faisaient voyage et la brise murmurait.Couchés au même flanc, ils attendaient la vague qui les emporterait.La mer était immense, pleine de promesses et des goélands blancs remplaçant les mots, se posaient sur le haut de l'écume d'un rêve que personne ne savait.Une tête se nichait dans l'offrande des désirs et c'était la conquête des corps, à petits coups de rames. Invincible armada de l'amour. Et les flots étaient bleus comme les blés sont blonds dans tous les voyages. Il n'y... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mardi 16 juillet 2019

JOHNNY CLEGG...HOMMAGE

   " KING OF TIME " Son dernier ALBUM 2017, remarquable, puissant,  dont  " Colour of My Skin ", un chant magnifique ( Feat. Angélique KIDJO ),  Witness, etc    !    OUI  "  ONE ( HU ) MAN ONE VOTE "    UNE VOIX FACE A L'APARTHEID    Une énergie qui témoignait d'une Foi inébranlable  !  Un immense Artiste, un visionnaire nous quitte ... Danseur exceptionnel, un charisme fascinant qui parlait aux... [Lire la suite]
dimanche 14 juillet 2019

UN TOUT PETIT POEME

  Je n’ai à t’offrir qu’un tout petit poèmeFait avec les haillons de la vieLes boutures ratées de la chanceLes miettes du bonheurC’est un petit poème errant à la dériveBalloté par les vagues de l’espoirTorturé par les vents de l’amourUn poème en chienUn poème de rienUn poème vagabondSans prétentionSans considérationUn poème qui aboie par la queueAutant dire un poème marronUn poème mendiant les mots dans les poubellesPoème à quatre pattesQue nul rêve n’a pu apprivoiserEt qui va tout seulDe déboires en déboiresAllumer les... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 9 juillet 2019

NOTRE PLANETE

Nous avons l'immense douleur de vous faire part de la mort, ce soir, de notre ami le poète Michel Baglin, à 68 ans. Notre peine est immense.Voici le dernier poème qu'il nous as envoyé et que nous publions dans l'anthologie du Festival Voix vives 2019 , un poème dédié à Jackie, sa femme, vers qui toutes nos pensées se tournent ce soir. - Les éditions Bruno Doucey   .   Tant de mêmes paysages peuplent nos regards ! Depuis plus d’un demi-siècle ensemble nous jouons les balanciers sur la crête des jours traversés,... [Lire la suite]