samedi 22 octobre 2022

ALEXANDRE JOLIEN ...Extrait

La vie est bien trop courte pour perdre son temps à se faire une place là où l’on en a pas, pour démontrer qu’on a ses chances quand on porte tout en soi, pour s’encombrer de doutes quand la confiance est là, pour prouver un amour à qui n’ouvre pas les bras, pour performer aux jeux de pouvoir quand on n’a pas le gout à ça. La vie est bien trop courte pour la perdre à paraître, s’effacer, se plier, dépasser, trop forcer. Quand il nous suffit d’être, et de lâcher tout combat que l’on ne mène bien souvent qu’avec soi, pour enfin faire la... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

lundi 22 août 2022

MEMOIRE...

" Même dans l'en-dehors du temps de l'amour dans l'après-mémoire des corps et du cœur je ne suis revenu ni de tout ni de rien je n'ai pas peur de pleurer en d'autres fois je suis un homme irrigué, irriguant de nouveau je m'avance vers toi, amour, je te demande passage, amour je te demande demeure . . ... . . Le temps mon amour le temps ramage de toi continûment je te parle à voix de passerelles beaucoup de gens me soufflent ton nom de bouquet je sais ainsi que tu es toujours la plus jolie et... [Lire la suite]
mardi 2 août 2022

CARTHAGE PARLE A JOAL

A Léopold Sedar Senghor . . Quand sonne l’heure au secret de la conque De nouveau, verdit le Sahara Comme aux temps de la gloire caspienne. Et convergent les caravanes. . De Sijilmassa, grand emporium des sables De Tombouctou, jardin éclos autour de l’Arbre De Tassili, ivre de ses fresques. Alors Carthage parle à Joal... . Et la rumeur des vagues à Popenguine Retrouve son écho au rivage des Syrtes. . Longtemps nos paroles croisées ont tatoué la mer Comme, en leur envol souverain, Les... [Lire la suite]
lundi 1 août 2022

LE CHANT PERDU AU PAYS RETROUVE...Extrait

… Je suis comme un enfant Exaspéré par la peur Qui croit s’en délivrer En chantant, Et je chante Mon nom arabe, Je chante ma terre arabe, Je chante La révélation de l’amour dont on sait Au premier regard Qu’il ne sera jamais recommencé, Je chante Tes longues tresses qui descendent Comme des queues de renard sur tes épaules, Je chante ta bouche Comme une prune éclatée, Je chante Notre encharnellement soudain Porté à son point d’orgue, Je chante l’enfance délirante d’illusions Au midi de son printemps, Je chante ... [Lire la suite]
lundi 1 août 2022

SIMONE...Extrait

    Simone, il y a un grand mystère Dans la forêt de tes cheveux. . Tu sens le foin, tu sens la pierre Où des bêtes se sont posées ; Tu sens le cuir, tu sens le blé, Quand il vient d’être vanné ; Tu sens le bois, tu sens le pain Qu’on apporte le matin ; Tu sens les fleurs qui ont poussé Le long d’un mur abandonné ; Tu sens la ronce, tu sens le lierre Qui a été lavé par la pluie ; Tu sens le jonc et la fougère Qu’on fauche à la tombée de la nuit ; Tu sens le houx,... [Lire la suite]
Posté par emmila à 10:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
vendredi 29 juillet 2022

GABRIEL GARCIA MARQUEZ... Extrait

- Alors qu'est-ce qu'on fait ? — L'amour. - T'es sûr ? - Ouais. - Bon, je me déshabille. - Et pourquoi tu te déshabilles ? - Eh bien, pour le faire. —Qui t'a dit qu'il fallait se déshabiller pour FAIRE L'AMOUR ? - Eh bien, à ma connaissance, c'est comme ça qu'on fait. — Non, ce n'est pas la seule façon de faire l'amour. - Et comment alors ? — Il suffit de garder vos vêtements et de discuter jusqu'à ce qu'on en ait marre, rions pour rien et pour tout, regardons-nous lentement jusqu'à essayer de nous déchiffrer. Avec moi tu... [Lire la suite]

jeudi 28 juillet 2022

TANT DE BELLES CHOSES

  Même s'il me faut lâcher ta mainSans pouvoir te dire "À demain"Rien ne défera jamais nos liensMême s'il me faut aller plus loinCouper les ponts, changer de trainL'amour est plus fort que le chagrin .L'amour qui fait battre nos cœurs, va sublimer cette douleurTransformer le plomb en or, tu as tant de belles choses à vivre encoreTu verras au bout du tunnel, se dessiner un arc-en-cielEt refleurir les lilas, tu as tant de belles choses devant toi Même si je veille d'une autre rive .Quoi que tu fasses, quoi qu'il t'arriveJe... [Lire la suite]
Posté par emmila à 10:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 27 juillet 2022

JE SONGE A CETTE AUTRE ETERNITE

Je regarde la mer, comme un appel, un cri hors du temps, hallucinant, embrasant la totalité de l’horizon Elle est agitée ce soir, écumeuse, bleu noir, gris mauve, jusqu’à cascade d’émeraude, déchirée par la passion qui s'écrase désespérée sur le sable noyé d'écume. Impossible de le pénétrer, même la ville devient incertaine, à peine visible, quelques lueurs de voiliers attachés au port. Une île, je crois, en plein cœur des Cyclades, où même les dieux semblent avoir été oubliés. Je songe à cette autre éternité, à l’écriture sur... [Lire la suite]
Posté par emmila à 09:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
mardi 12 juillet 2022

FLANER ENTRE LES INTERVALLES

Tout peut arriver d’un instant à l’autre Tout peut arriver à soi comme à d’autres Tout peut arriver et peut repartir Tout peut s’écrouler et se rebâtir A toute heure du jour la haine et l’amour Tout peut s’enflammer et se refroidir Tout peut se faner et refleurir Tout peut basculer du meilleur au pire Un mot de travers un acte manqué une tuile, un pavé une rose, un baiser Tout peut s’aggraver ou bien s’arranger avec le sourire . . . . .  JACQUES HIGELIN . . . . . ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 12:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 4 juillet 2022

ANNA MARIA CARULINA CELLI, POEMES ...Extrait

...VK . . . . . Non. Avec toi, la patience De vivre au pied d'un mur Vivre de peu Ouvrir des clairières au cœur de mes forêts Deviner, en moi, les rivières souterraines Sous tes terres ingrates L'on y peine à défricher, semer, attendre et encore semer De quelque manière qu'on s'y prenne Elles ne donnent que sable et ossements Je m'en veux des mirages jaillis en ce désert Mirages sans miracles Non. Je crois interpeler une âme, un frère J'entends l'écho de mes prières Alors une voix minérale me répond Personne... [Lire la suite]