jeudi 28 février 2008

LE JARDINIER D'AMOUR

Paix mon cœur, la séparation nous soit douceNon une petite mort mais l'accomplissementÀ nous le souvenir de notre amour – que notre douleur se fredonneAprès l'envol le nid, le repliementQu'elle nous soit douce cette dernière fois de nos mainscomme la corolle de nos nuits Prends ton temps belle fin de notre amourDis-nous en silence tes dernières volontés Alors te saluerai mon AmourHausserai ma lampe pour t'éclairer la route . R.  TAGORE . Le Jardinier d'Amour, LXI .
Posté par emmila à 22:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 20 janvier 2008

LETTRE A POISSON D'OR...Extrait

  Carcassonne. 4 septembre 1949.   Ta lettre m'a rempli d'une émotion mélanco­lique dont je te saurai toujours gré. Car ma vie tout entière m'y était donnée en une sorte d'éblouissement. Et rien n'est aussi exaltant pour une créature que de sentir en soi tout son destin. Plus haut que la joie, plus haut que la douleur s'élève le chant de la vie où l'homme apprend qu'il a été lui et qu'un fait lui a apporté le privilège de se trouver égal à son infortune. J'étais fait pour l'amour, cela ne veut pas dire que j'étais né... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 17 janvier 2008

PASSAGE EN DOUCE

 Je songe à ma femme qui est parmi les fruits, les plantes, les oiseaux. Je me réveille à peine et je la sens présente. Je la dispute aux feuilles, aux abeilles, à la neige. Ses bras sont un ruisseau où je plonge mes doigts. La rosée tendrement vient me parler pour elle. Ses yeux font sur ma vie un grand vague perdu. Je l'imagine encore toute fine et tremblante, agrandie par les champs, avalée par le vent. Je demande aux oiseaux de l'embrasser pour moi. Les plantes lentement penchent la tête sur elle. Les gestes des ajoncs... [Lire la suite]
mercredi 2 janvier 2008

TAZRIWIN...(COLLIERS)

De sa passion, mon amour a filé tant de colliers Elle a offert tant d’estompes argentées au foie, au cœur et m’a ensuite achevé Me fixant de regard, les cils d’un faucon friand de sang Je l’ai suppliée afin qu’elle baisse les yeux; elle a rajouté son plumage J’ai donc accepté mon sort et lui suis soumis ! Ô beauté! Quoique tu désires, soit-il sur la Lune Je me fraierai un chemin parmi les nuages jusqu’aux cieux lointaines Je ferai ainsi des escaliers pour satisfaire mon désir Peu m’importe Hmad Unamir s’il s’est envolé à l’Empirée... [Lire la suite]
Posté par emmila à 23:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 31 décembre 2007

JACQUES SALOME...

  Rainer Maria Rilke dit, dans les "lettres à un jeune poète" :« l’amour est difficile…l’amour d’un être humain pour un autre, c’est peut-être l’épreuve la plus difficile pour chacun de nous… »Ce n’est pas l’amour qui est difficile ou douloureux, c’est la relation. Il appartient à chacun d’avoir l’honnêteté de s’interroger sur la relation qu’il propose, celle qu’il accepte ou subit… venant de l’autre. L’épreuve la plus terrible est de découvrir notre incapacité à nous aimer.Quand l’amour de soi est absent, nous n’avons d’autre... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 5 décembre 2007

SEMENCES

Prisonnières. On va nous emprisonner. Elles et moi Elles. Des milliers de milliers d’âmes sveltes qui avec moi sont contrebandières De valeurs. D’utopies possibles. D’art. Art. Négation de la finitude humaine. Vivre sans masque est désir de beauté.C’est mon rêve de toujours vigilante pour les rêves. C’est une soif de mains ouvertes. Cette soif si grande qu’elle m’étouffe. Je veux que chaque fenêtre éclaire un violon, un piano, une harpe. Qu’en toutes avenues du monde des sculptures de Giacometti regardent avec ravissement La Pietà. Je... [Lire la suite]
Posté par emmila à 23:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 4 décembre 2007

R. TAGORE....Extrait

Tes yeux m'interrogent, tristes, cherchant à pénétrer ma pensée; de même la lune voudrait connaître l'intérieur de l'océan.J'ai mis à nu devant toi ma vie tout entière, sans en rien omettre ou dissimuler. C'est pourquoi tu ne me connais pas.Si ma vie était une simple pierre colorée, je pourrais la briser en cent morceaux et t'en faireun collier que tu porterais autour du cou.Si elle était simple fleur, ronde, et petite, et parfumée, je pourrais l'arracher de sa tige et la mettre sur tes cheveux.Mais ce n'est qu'un cœur, bien-aimée. Où... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 1 décembre 2007

ILE ENIGER...Extrait

L'enfant, penché sur le bois patiné de la grande table, s'applique à écrire. L'apprentissage est laborieux qui penche sa tête, attentif. Une pendule fait son chemin d'heures. Grand-Ma tricote. Parfois elle regarde par-dessus l'épaule de l'enfant, l'encourage. - C'est beau, c'est bon.L'enfant lève la tête, soupire un grand coup satisfait, et demande, - C'est quoi beau ? - Et toi ? tu penses que c'est quoi, beau ? L'enfant réfléchit, concentré sur des images. A l'intérieur.Dehors, le ciel prépare un orage. Des zébrures... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 26 octobre 2007

AVEC TOI

Avec toiMa terre ?Ma terre, c’est toi.Mon peuple ?Mon peuple, c’est toi.L’exil et la mortPour moi sont làOù tu n’es pas.Et ma vie ?Dis-moi, ma vie,Qu’est-elle, sinon toi ?LUIS CERNUDA
Posté par emmila à 10:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 1 octobre 2007

L'ENERGIE HUMAINE...

...Depuis un siècle nous avons subi, sans trop nous en rendre compte, une remarquable transformation dans l'ordre intellectuel. Découvrir, savoir, avaient toujours été une tendance profonde de notre nature. Ne la reconnaissons - nous pas déjà dans l'Homme des cavernes? Mais ce n'est qu'hier que ce besoin essentiel de connaître s'est explicité et mué en une fonction vitale autonome, primant dans nos existences la préoccupation du manger et du boire. Eh bien, si je ne me trompe, ce phénomène d'individualisation de nos fonctions... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,