dimanche 7 décembre 2014

SACRE ET MASSACRE DE L'AMOUR

À l'orient pâle où l'éther agonise À l'occident des nuits des grandes eaux Au septentrion des tourbillons et des tempêtes Au sud béni de la cendre des morts Aux quatre faces bestiales de l'horizon Devant la face du taureau Devant la face du lion Devant la face de l'aigle Devant la face d'homme inachevée toujours Et sans trêve pétrie par la douleur de vivre Au cœur de la colombe Dans l'anneau du serpent Du miel du ciel au sel des mers Seul symbole vivant de l'espace femelle Corps de femme étoile Urne et forme des mondes Corps... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

jeudi 4 décembre 2014

L'ALPHABET DES ETOILES...Extrait

On ne veille pas le mistrall’amour est un souffle de splendeur parmi les siècles.Le jour tremble au milieu de ses assisessoutenues par la solitude.Laisse les ailes ouverteset sans résisterplane au-dessus de ta raisonplonge dans ma vie.Tes rêves sont fêlures du souvenirsur le soir instigateur des frémissements du temps.       ODELIN SALMERON        Oeuvre Maurice-Elie Sarthou    
dimanche 30 novembre 2014

ANDREE CHEDID

Nos corps tissent la vieEt puis tissent la mortA perdre regardIls vontAu point de ne plus êtreIls étaient cependantJ'existaisEt tu vasDans le cerne de toute chairDans la maison des yeuxDans l'amour vulnérableDans l'incessant renaître. .   ANDREE CHEDID   .   Photographie Claude Renault    
Posté par emmila à 19:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 20 novembre 2014

PABLO NERUDA

Tu es au crépuscule un nuage dans mon ciel,ta forme, ta couleur sont comme je les veux.Tu es mienne, tu es mienne, ma femme à la lèvre douceet mon songe infini s’établit dans ta vie.La lampe de mon coeur met du rose à tes piedset mon vin d’amertume est plus doux sur tes lèvres,moissonneuse de ma chanson crépusculaire,tellement mienne dans mes songes solitairesTu es mienne, tu es mienne, et je le crie dans la brisedu soir, et le deuil de ma voix s’en va avec le vent.Au profond de mes yeux tu chasses, ton butinstagne comme les eaux de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 23:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 19 novembre 2014

NOMADES DU SOLEIL

Tout vient des mainsInfirmes de lumièreLe chant d'un ocarinaLe feu du printempsEt le visage d'une femmeÉgaré dans les roseaux de l'aubeTout vient des mainsLe sel et l'amourLe rire des blésL'insecte qui tourne autour de son ombreComme un fou dans la celluleOù la liberté écrit sur les mursTout vient des mainsLa porcelaine du jour et la glaise de la nuit. . ANDRE LAUDE " Oeuvre poétique " .   Photographie Mark Markov Grinberg
Posté par emmila à 00:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 11 novembre 2014

MOT-ÎLE

Une pensée pour Paul   Un mot est tombéDans la merIl n'a pas fait de bruitMais je sais qu'il granditQu'il grandit dans ma nuitEt que j'irai un jour dans mon îleIncognito soloEt sans prendre le bateau   .   PAUL  VINCENSINI   .         .  
Posté par emmila à 00:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 10 novembre 2014

VERS LE MATIN DES CERISES

Ce serait une joie d'écrire sur la neige un premier chant d'amour quelque chose comme "tes seins sont deux villes pleines de rumeurs et tes lèvres indiquent la route du pays des œillets fiévreux..." Ce serait une joie de s'attarder sur la neige d'écouter les colombes qui roucoulent sous la neige Enlacés ainsi que deux paroles pacifiques Ce serait... Mais le sang brûle la neige A qui ce sang sinon à l'espoir A qui ce sang sinon à la vie chaude et belle et cruelle et unique ... Mais la neige ne fond pas dans nos veines.   . ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 6 novembre 2014

UN OISEAU CHANTE

    Un oiseau chante ne sais où    C'est je crois ton âme qui veille    Parmi tous les soldats d'un sou    Et l'oiseau charme mon oreille    Écoute il chante tendrement    Je ne sais pas sur quelle branche    Et partout il va me charmant    Nuit et jour semaine et dimanche    Mais que dire de cet oiseau    Que dire des métamorphoses    De l'âme en chant dans... [Lire la suite]
Posté par emmila à 00:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 4 novembre 2014

JOEL GRENIER...Extrait

J'ai goûté tous les vents qui agitent la Terre J'en ai vu des piquants qui trouaient ma mémoire Mes souvenirs fuyaient, tristes et solitaires. J'aurais dû les ranger au fond de mon armoire. J'en ai connu du nord qui m'ont glacé la veine A m'en faire trembler comme si j'avais peur. Je gardais mon sang froid mais j'avais de la peine : Près des feux de l'amour, je partais en vapeur. J'en ai mangé des doux qui disaient l'avenir Aux brillants de la lune et de la bague au doigt Ils me soufflaient tant de promesses à tenir Que j'ai mis... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 1 novembre 2014

NOUVEAU RIVAGE

Me voici devant la nuit, vêtu de mes seules paroles d'air et de flammes intérieures.   L'horizon s'étale à mes pieds, la mer comme une mère m'entourant de ses délicatesses   et de ses prévenances répétées battant la rive de mes pensées pour m'ouvrir aux gestes tendres de l'amour,   au simple sourire, à la patience de nos mains quand ils défont tous les noeuds de la vie.   .   BERNARD PERROY   .   Oeuvre Paulin Bertrand    
Posté par emmila à 09:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,