samedi 17 janvier 2009

LES PHARES

" Ils s'en allaient errer leur âme par les soirs où s'évade la mer Brûlés par le poème et par le songe "       Tahar Bekri . (... ) Pour les navigateurs qui s’approchent des côtes, Un homme toujours sûr veille à ces flammes hautes, Prisonnier volontaire enfermé dans les tours ; Et le plus grand vaisseau vient du large sans craindre Que la lampe du phare un instant laisse éteindre Le rayon de salut qui doit briller toujours. Ceux qui gardent le feu, les veilleurs... [Lire la suite]
Posté par emmila à 23:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,