samedi 29 juin 2019

LETTRE A WITOLD VON HULECWICZ

" Quelques étoiles s’exaltent immédiatement et disparaissent dans la conscience infinie des anges -, d’autres sont affectées à des êtres qui les transforment lentement, laborieusement, et dans l’effroi et le ravissement de qui elles accèdent à leur état suivant, à leur réalisation invisible. Nous sommes, [...] nous, ces transformateurs de la terre, toute notre existence, les vols et les chutes de notre amour, tout nous qualifie pour cette tâche (à côté de laquelle il n’en est aucune essentiellement qui tienne).”   .   ... [Lire la suite]

dimanche 13 janvier 2019

ZOHRA MRIMI...Extrait

Les anges ont leurs préférences, ils ne sont pas plus liés à l'existence que cette rose, qui fleurit bientôt son absence.Le jour fait l'adieu, sa voix porte le fardeau d'un nouveau-né. C'est une joie violente de consoler, aussi la mort. Elle écrit sur ton front tous les mots de la honte, tous les secrets de cette absolue chance. En réalité, c'est ta paume qui transforme le dôme du matin, dans un silence tu ramasses tes épreuves pour les éloigner sur une page.   .     ZOHRA MRIMI  
Posté par emmila à 10:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 2 septembre 2018

LE HUITIEME JOUR DE LA SEMAINE...Extrait

À l'enfant qui me deman­derait ce que c'est que la beauté - et ce ne pourrait être qu'un enfant, car cet âge seul a le désir de l'éclair et l'inquiétude de l'essentiel - je répon­drais ceci : est beau tout ce qui s'éloigne de nous, après nous avoir frôlés. Est beau le déséquilibre profond - le manque d'aplomb et de voix - que cause en nous ce léger heurt d'une aile blanche. La beauté est l'ensemble de ces choses qui nous traversent et nous ignorent, aggravant soudain la légè­reté de vivre. Je lui montrerais le ciel où les anges,... [Lire la suite]
samedi 7 juillet 2018

VIE SAXIFRAGE...Extrait

"Il y a dans l’air un exploit impalpable qu’on appelle des anges et qu’on ne verra pas."   .   GABRIELLE ALTHEN     .   Photographie Magnificent_Entropy https://www.instagram.com/magnificent_entropy/?hl=fr
Posté par emmila à 10:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 19 mars 2018

RUCHES...Extrait

Que la folie du monde se taiseQue la vie soit plus belle que la vieQue les anges vacillent dans la mouvance du désirQue le baiser de la jeune mariée donne au cielUne aurore de santal et de selQue dure sur la mer immenseEternelleLa traversée des innocences Que la noce des arbres en pollensDonne aux insectesLa déraison des sentimentsUn chemin de terre de pommes et de mielDans ces rues de marbre Villages et lumièresEnroulés autour des collinesPrintemps de Toscane S'il vous plaîtRefermez la chambre un moment     .   ... [Lire la suite]
mercredi 10 mai 2017

JOURNAL, LE 10 MAI DE 2017

Trois pierres. Une pour le ruisseau dolent. Une pour le vif-argent de l’intuition. Et la dernière qui veille sur le sommeil du sage. Trois ruisseaux dans la pente qui saisit nos vies furtives. Au pied de la lettre. Trois lettres. Une pour la bien-aimée. Une autre pour les amis du passé que la mémoire regroupe dans la pierre. Dans la vasque du jardin où le ciel est vaste comme un petit lutin. Trois lutins qui portent les nouvelles. Et dans la lettre du jour qui vient, le propos de la beauté s’épanche comme un baiser volé. A la pluie.... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

mercredi 1 février 2017

À MARIA PETROV

La terre meurt des anges dans ton profil tout te suis où tu vas ta chair n’a pas de bas mais tes yeux sont de dentelles ils sont des fleurs qu’on rencontre parfois   .   JEAN RAINE   .   Oeuvre Sergio Lopez
Posté par emmila à 22:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 1 janvier 2017

BRUNO RUIZ

Emportez-moi encore quelques heures dans le murmure des clapots et l’élégance des carènes, ce qui se tend au soleil et se brise, une ombre dansée dans l’azur des peintures, des galops d’anges, toutes ces voiles qui se gonflent. Offrez-moi une bouche sans visage, sans pleurs tombés sur vos chemises, sans une hache plantée sur un pont, sans graisse sur les cordages, tous nos rêves d’en mer et de mouillures, des courants qui ne s’arrêtent jamais. Et puis jetons ensemble nos ancres dans l’onde d’une baie rieuse, ce qui se lasse et qui se... [Lire la suite]
vendredi 4 novembre 2016

COLOMBES DANS LA LUMIERE...Extrait

Merci Marie-Paule et Raymond   Où te garderpetite fiancée qui fais du bruitdans la lumière de mon cœurbeauté qui éparpillesun vol d’anges dans ma nuit.Une main veille toujourssur mon sommeiltu souris aux replis tendres de ma libertétu te penches sur mon oreillerpour que je rêvede petits jardins et de colombes blanches.   .     GEORGES STOÏANNIDIS Traduit du grec par André Kedros   .  
vendredi 30 septembre 2016

LES MOTS

C’est pas donné aux animaux, pas non plus au premier blaireau Mais quand ça vous colle à la peau, putain qu’est-ce que ça vous tient chaud Écrire et faire vivre les mots, sur la feuille et son blanc manteau Ça vous rend libre comme l’oiseau, ça vous libère de tous les maux, Ça vous libère de tous les maux C’est un don du ciel, une grâce, qui rend la vie moins dégueulasse Qui vous assigne une place, plus près des anges, que des angoisses. Poèmes, chansons, brûlots, vous ouvrent des mondes plus beaux Des horizons toujours... [Lire la suite]
Posté par emmila à 02:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,