vendredi 16 décembre 2016

KAMIKASE KETCHUP...Extraits

dans quelques mois j’aurai quarante ansj’ai peur je serre les dentsj’enfonce un mouchoirdans ma gorgepour ne pas hurlerdans quelques mois j’aurai quarante ansje ne sais pas qui je suisje ne sais pas où je vaisTerrorisé d’avancepuisque ce sont les ordressupérieurs secretsAutrefois j’avais une maman.Autrefoisparce qu’elle est morte j’avais trois ans je croisil n’y a personne pour me renseignerexactementMon père ne parle plus de tout celail s’est remarié il y a longtempsil a fait deux enfantsque je n’aime pasil vieillit malil respire... [Lire la suite]

jeudi 15 décembre 2016

ELOGE DE LA FUITE...Extrait

Amour. Avec ce mot, on explique tout, on pardonne tout, on valide tout parce que l’on ne cherche jamais à savoir ce qu’il contient. C’est le mot de passe qui permet d’ouvrir les cœurs, les sexes, les sacristies et les communautés humaines. Il couvre d’un voile prétendument désintéressé, voire transcendant, la recherche de la dominance et le prétendu instinct de propriété. C’est un mot qui ment à longueur de journée et ce mensonge est accepté, la larme à l’œil, sans discussion, par tous les hommes. Il fournit une tunique honorable à... [Lire la suite]
mardi 26 juillet 2016

JOURNAL D'ENFER ET POEMES INEDITS...Extrait

Ne trouvons plus de mots assez aiguspour exprimer l'ampleur du désastrevivons disloquésdans les convulsions de l'angoisseparmi les remous d'un désespoir si absoluque rien n'en altère la cruautéSommes réduits à mendier les caresses de la mortà accepter l'horreur pour s'en faire une défroquedérivons vers les ravines de bouejaillirons enchaînés du centre putréfié de l'humiliation .   FRANCIS GIAUQUE   .   Photographie Nathalie Magrez
Posté par emmila à 20:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
dimanche 24 juillet 2016

ANDRE HARDELLET...Extrait

Le mystère - c'est la voix étouffée des ramoneurs derrière les murs et le parcours de la Grange- Batelière sous l'Opéra.La peur - c'est un roulement de tombereau, la nuit, dans un bois où ne passe aucune route.La douceur - c'est un vol de chouette, sous le taillis, au crépuscule.Le contentement - c'est l'odeur d'une blonde qui, lente, efface ses bas noirs.L'angoisse - c'est la congestion, comme une émeute violette, sur le bitume où bouge un soleil ahurissant.L'été - c'est l'ombre de la jarre qu'emperle son frais et cette parole qui... [Lire la suite]
vendredi 22 juillet 2016

DELEUZE...

“Nous vivons dans un monde plutôt désagréable, où non seulement les gens, mais les pouvoirs établis ont intérêt à nous communiquer des affects tristes. La tristesse, les affects tristes sont tous ceux qui diminuent notre puissance d’agir. Les pouvoirs établis ont besoin de nos tristesses pour faire de nous des esclaves. Le tyran, le prêtre, les preneurs d’âmes, ont besoin de nous persuader que la vie est dure et lourde. Les pouvoirs ont moins besoin de nous réprimer que de nous angoisser, ou, comme dit Virilio, d’administrer et... [Lire la suite]
vendredi 1 juillet 2016

L'ORIGINE DE LA PAROLE...Extrait

Il aurait dit sans doute que la radio était allumée depuis longtemps mais il n'y prêtait guère attention dans les allées et venues, les appels, les conversations d'un étage à l'autre qui préparaient le départ. Mais soudain ! Quelle musique tout autre! Deux voix de femmes qui se répondent avec une majesté et une simplicité qu'il n'eût jamais supposées possibles. Un dialogue, mais qui serait tout autant un jeu d'échos, de reflets tant la seconde voix paraît retracer, du point où elle l'écoute, la forme de la première, bien que non sans... [Lire la suite]
Posté par emmila à 08:15 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

mercredi 18 mai 2016

PIERRE REVERDY

  Quels souhaits formuler pour les hommes en ce moment où la folie          et la brutalité se sont mises, une fois de plus, au premier rang?             La paix n'est déjà plus qu'une feuille sans poids qui vibre et tourne          au vent qui annonce l'orage.             Quels vœux si ce n'est d'abord que leur intelligence et leur... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
mardi 16 juin 2015

FICTION D'UN DEUIL...Extrait

Meknès...Chaque fois que, le regard renversé vers ce qui n’a plus lieu que dans le culte, hanté, d’une chair abyssale où sommeillent vampires accrochés à la pierre, fange, ou archanges d’un âge inoublié, les cadavres qui là-ci-gisent inconsolés des années encavées agrippées à mes plaies, à l’envers de ma peau, suspendues à mes os, pendues court à mes maux et dont humides, avides, et comme froides morsures les lèvres ouvertes vulves à travers les barreaux ventousent amer mon sang, avatar, syzygie à contrecours du temps où s’abreuvent... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 19 janvier 2015

LES FLAMMES HAUTES...Extrait

Dites, quel est le pasDes mille pas qui vont et passentSur les grand'routes de l'espace,Dites, quel est le pasQui doucement, un soir, devant ma porte basseS'arrêtera ?Elle est humble, ma porte,Et pauvre, ma maison.Mais ces choses n'importent.Je regarde rentrer chez moi tout l'horizonA chaque heure du jour, en ouvrant ma fenêtre ;Et la lumière et l'ombre et le vent des saisonsSont la joie et la force et l'élan de mon être.Si je n'ai plus en moi cette angoisse de DieuQui fit mourir les saints et les martyrs dans Rome,Mon coeur, qui n'a... [Lire la suite]
mardi 25 novembre 2014

LE FOU D'ELSA...Extrait

Il y a des choses que je ne dis à Personne AlorsElles ne font de mal à personne MaisLe malheur c'estQue moiLe malheur le malheur c'estQue moi ces choses je les saisIl y a des choses qui me rongent La nuitPar exemple des choses commeComment dire comment des choses comme des songesEt le malheur c'est que ce ne sont pas du tout des songesIl y a des choses qui me sont tout à faitMais tout à fait insupportables même siJe n'en dis rien même si je n'enDis rien comprenez comprenez moi bienAlors ça vous parfois ça vous étouffeRegardez regardez... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,