samedi 31 mars 2018

LA VOIE NOMADE

  O rompre les amarres Partir partir Je ne suis pas de ceux qui restent La maison le jardin tant aimés Ne sont jamais derrière mais devant Dans la splendide brume Inconnue Est-ce la terre qui s'éloigne Ou l'horizon qui se rapproche On ne saurait jamais dans ces grandes distances Tenir la mesure De ce qu'on perd ou ce qu'on gagne Pour aller jusqu'au bout du temps Quelles chaussures quelles sandales d'air Non rien O tendre jour qu'un mince fil d'été Autour de la cheville Mais le cercle d'argent Au poignet... [Lire la suite]

samedi 31 mars 2018

LE PETIT PRE...Extrait

Tout est consentiJe m'abandonne à l'oubliAu silence à la nudité minérale du chantForêts et champsRivière laissez-moi passer...Je cherche la beauté Vêtue de nuitQui vous a renversésD'un cri. ... Tu ne connais pasLa douceur de ton nomTu ne sais pas comme il est bonDe le dire d'en basQuand on se tientDans l'ombre de ton cœurQuand on n'a rienQue son âme en pleurs   ... Il suffirait d'un papillonPour que la prairie se mette à volerQue l'oiseau moribondCueille son cœur étoileQuand le trèfle sent bonComme un framboisierPourquoi... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:33 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
vendredi 31 mars 2017

ANNE PERRIER...Extrait

 Si je pouvais glisser mon ombre Dans la lumière immobile Et passer en des mots Qui ne soient plus qu’allègement Et envol d’amandiers .... Ne me retenez pas si Au détour du chemin Tout à coup Emportée vers les sources du jour J’escalade le chant du merle   .   ANNE PERRIER   .   Oeuvre Pol Ledent
Posté par emmila à 11:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 3 octobre 2012

LE JOUEUR DE FLÛTE...Extrait

Je ne suis plus qu'une ombre Á la face du jourJe ne suis plus que la douleurEt la plainte du mondeJe ne suis plus qu'épinesEt cris d'entre les ruinesJe ne suis plus que la blessureOuverte de ce tempsJe ne suis plusQu'une flûte remplie de vent . ANNE PERRIER .    
Posté par emmila à 20:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 16 mai 2012

PRIERE

Qu'on me laisse partir à présent Je pèserais si peu sur les eaux J'emporterais si peu de chose Quelques visages le ciel d'été Une rose ouverte La rivière est si fraîche La plaie si brûlante Qu'on me laisse partir à l'heure incandescente Quand les bêtes furtives Gagnent l'ombre des granges Quand la quenouille Du jour se fait lente Je m'étendrais doucement sur les eaux J'écouterais tomber au fond Ma tristesse comme une pierre Tandis que le vent dans les saules Suspendrait mon chant Passants ne me retenez pas Plaignez-moi Car la terre... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 2 février 2012

LA VOIX NOMADE...Extrait

  L'aile d'un angeÀ ma fenêtre obscure Neige (…)Si le temps me toucheSi la mort m'arrêteAlors que ce soitD'un doigt éblouissant .ANNE PERRIER .
Posté par emmila à 19:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 22 avril 2011

LE LIVRE D'OPHELIE...Extrait

Que peut contre la poésie tout ce fleuve de lave Si dans le monde où nous sommes Un chant fût-il éteint depuis longtemps A un autre chant d'homme Fût-il né dans mille ans Correspond les oiseaux le savent Et que peut contre les oiseaux Transparents L'hydre du temps . ANNE PERRIER . Fresque Pompéi  
Posté par emmila à 21:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 5 avril 2011

ANNE PERRIER

Lorsque la mort viendraJe voudrais que ce soit comme aujourd'huiUn grand soir droit laiteux et immobileEt surtout je voudraisQue tout se tienne bien tranquillePour que j'entendeUne dernière fois respirer cette terrePendant que doucement s'écarteront de moiLes mains aiméesQui m'attachent au mondeEt la vie c'est celaUne ombre qui s'allonge sur le seuilUne cour abritée de longs tilleulsLe miel en fleur et les abeilles mortesUn main qui frappe à la porteEt les visages changent de couleursRien n'a bougé que le ciel sans racinesEt la saison... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 9 décembre 2010

ANNE PERRIER...Extraits

Que peut contre la poésie tout ce fleuve de lave Si dans le monde où nous sommes Un chant fût-il éteint depuis longtemps À un autre chant d’homme Fût-il né dans mille ans Correspond les oiseaux le savent Et que peut contre les oiseaux Transparents L’hydre du temps . Moi l’envolée J’ai perdu dans les airs la trace des oiseaux Moi l’écoulée En dormant j’ai perdu la voix des passeurs d’eau Je suis le chant qui s’en va tout seul Entre terre et ciel .   ANNE PERRIER . ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 19 septembre 2010

LA VOIX NOMADE...Extrait

« La seule tristesseC’est de savoir que les jours s’ouvrirontComme des lys au fond du tempsQue l’amour dans le cœur de l’hommeContinuera de déployerSes roseraiesQue la beauté comme naguèreEmbaumera les pas du voyageurEt que sous tant de fleursJ’aurai les yeux remplis de terre ».ANNE  PERRIER.
Posté par emmila à 21:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,