lundi 10 septembre 2018

CHRISTIAN VIGUIE...Extrait

Il y a des oiseauxqui savent se corromprepour être à la fois euxet les ailes du vent. ... Peut-être que je mourraien même temps qu'une mésangeet qu'un poème se feraentre la mésange et moipuisque nous aurons réponduune dernière foisà l'appel et à la mesure du monde . . . . .   CHRISTIAN VIGUIE . .   .   . Fresque de Cnossos 1550 av. JC    
Posté par emmila à 09:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 3 septembre 2018

LE PLUS GRAND DEFI DE L'HISTOIRE DE L'HUMANITE, APPEL DE 200 PERSONNALITES POUR SAUVER LA PLANETE...

 L’appel de 200 personnalités pour sauver la planète D’Alain Delon à Patti Smith, tous ont répondu à l’appel de Juliette Binoche et de l’astrophysicien Aurélien Barrau pour une action politique « ferme et immédiate » face au changement climatique.Quelques jours après la démission de Nicolas Hulot, nous lançons cet appel : face au plus grand défi de l’histoire de l’humanité, le pouvoir politique doit agir fermement et immédiatement. Il est temps d’être sérieux. Nous vivons un cataclysme planétaire. Réchauffement climatique,... [Lire la suite]
vendredi 30 mars 2018

VAHE GODEL...Extrait

  Nul ne perçoit l'appel du nomade perdusans viatique en un désert sans borneshors cet oiseau sans nom dont la couleur est celledu vent – seul lui répondent sans cesse de partoutde nulle part ces invisibles oiseauxdont le chant n'est autre que celui de l'espaceaiguisé par le vent .   VAHE GODEL   .   Oeuvre Henrik Simonsen's  
Posté par emmila à 13:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 23 février 2018

SAVE GHOUTA...!

Je vous écris des entrailles de la mort... Voilà vingt ans que mon scalpel et moi sommes les meilleurs amis. Il dansait entre mes doigts et moi je faisais mon travail avec un calme olympien. À la fin de chaque journée, je soufflais au creux de son oreille : « Tu as bien œuvré, bon travail, grâce à Dieu, nous avons sauvé beaucoup de vies »Mais les choses ont changé, et mon scalpel n’est plus ce qu’il était. Mes doigts n’ont plus la force de le porter. On dirait qu’une partie de mon âme s’est enracinée entre les plis de son tranchant,... [Lire la suite]
lundi 15 janvier 2018

IL SUFFIT D'UN MOT

Nomme si tu peux ton ombre, ta peur et montre-lui le tour de sa tête,le tour de ton monde et si tu peuxprononce-le, le mot des catastrophes,si tu oses rompre ce silencetissé de rires muets, — si tu osessans complices casser la boule,déchirer la trame,tout seul, tout seul, et plante là tes yeuxet viens aveugle vers la nuit,viens vers ta mort qui ne te voit pas,seul si tu oses rompre la nuitpavée de prunelles mortes,sans complices si tu osesseul venir nu vers la mère des morts   dans le cœur de son cœur ta prunelle repose ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

samedi 14 octobre 2017

D'ICI LE SOIR...Extrait

Une promesse de livre, comme l'eau répandue et le perron de pierre, calcaire prend l'eau de pluie et son souvenir de mer fait naître les mots-fossiles. Je t'offrirai plus que l'eau des livres, plus que les mots. Âme vive, elle est certaine et belle du retour menant au fond des mers comme une ancre prenant au sel sa densité. La mer est une terre de mots et les îles entrent souterraines, alcalines ou solitaires, plus que la page, ce tournoiement des flots, ce tourbillon nos mots ? Ronde ondoyante, enceinte crénelée tendue de toile où... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mardi 8 août 2017

LETTRE OUVERTE DES POMPIERS DE HAUTE-CORSE AUX CITOYENS ET AUX INCENDIAIRES

"Devant les conditions météorologiques actuelles, tenant compte de la recrudescence des mises à feux dévastatrices de ces derniers jours, les sapeurs-pompiers de la Haute-Corse tiennent à exprimer leur révolte, leur inquiétude et actionnent la sirène pour que chacun entende, mesure, comprenne et agisse.  ​Soumis à une pression constante et interminable, nous vous alertons sur notre écœurement, notre épuisement, notre surexposition humaine et matérielle et pour vous faire prendre conscience que nous... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 22 juillet 2017

AGNES SCHNELL...Extrait

Brin par brinfibre après fibrearrache ce cordonqui tel un corps étrangers’indure en tes chairs.Combien de naissances possibles ?Combien de chantsdemeurés sans échocombien de chutessans envol ?Seconde après secondedétache-toi des imageslourdes de trop de retouchesvaines.            Une rive nue            où s’oublient des herbes            anémiéesune riveoù la viegrandit... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
dimanche 25 décembre 2016

SANS TITRE

On a replié sa vie comme une carte lue à l’envers. On a replié sa vie comme un livre où se terrent les dérapages et les boues. On est telle une vieille horloge obstinée dans le recul taiseuse depuis trop longtemps. On repousse le sommeil on se cogne à l’ombre aux premiers soupirs de la mémoire. Certains guettent le soleil ou la place d’un feu. Quelles bouches diront ton nom ? Quelles bouches diront tes gestes dans l’imprudence et tes méandres inversés par distraction ? Quelles bouches oseront parler du fleuve qui courait en... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,