mercredi 27 janvier 2021

TEL UN ARBRE QUI DURE

Oui, nous rajeunirons Dans les rides de l'aube, L'écorce aura en nous L'empreinte des matins, . Nous serons secourus De sèves passagères, Aimantés par le souffle Aux sources du grand vent, . Avec chaque blessure Nous serons humbles et tendres, Patients avec nous-mêmes, Nous n'abdiquerons pas. . Où trouver cette graine Où le cœur se prolonge, Cette force où l'enfance De l'arbre se propage, Ce chemin sans chemin Où la mort n'atteint pas La digue de nos pas ? . Au solstice des peurs ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

dimanche 27 décembre 2020

NIKOLAOS ALIAGAS

J’ai besoin de frissons, de regards embués et de parfums de pins. Passez votre chemin si vous n’avez jamais attendu les nuances de l’aube assis sur des galets difformes. Si le battement des ailes des odonates vous laisse indifférents, si vous n’aimez pas le goût du cognac sur la langue après un enterrement, si vous confondez la fin et les moyens, si vous n’avez jamais douté, regardez ailleurs. J’ai besoin de signes, de cannelle et de vin. Ne perdez pas votre temps si ne vous êtes jamais égaré dans ses méandres, si vous ne reconnaissez... [Lire la suite]
samedi 25 juillet 2020

BLEUE

Bleue la pierre s'étrange, et c'est le cielveiné de poupre et d'ors. Une porte entrouvre la mer aux rumeurs[ contenuesvert gabbro lignes de fuite d'évasives forêts[ rocheuses. Bleuela terre s'étrange au vent,disperse toutes ses plumes ultramarines :ses pigments d'étoiles empoussièrent les yeux de grains de sable incandescents. Goutte à gouttela nuit s'écoule, cristal liquide opale iris sang lactescent. L'arc de la nuit,sa flèche est bleue.L'arbre noir est bleu du souvenir de l'oiseau. Bleu le soleil épouillé de... [Lire la suite]
vendredi 18 octobre 2019

CITADELLE...Extrait

...       Tu n’as rien deviné de la joie si tu crois que l’arbre lui-même vit pour l’arbre qu’il est, enfermé dans sa gaine. Il est source de graines ailées et se transforme et s’embellit de génération en génération. Il marche, non à ta façon, mais comme un incendie au gré des vents....Qu' il n’est que voie et passage. La terre à travers lui se marie au miel du soleil, pousse des bourgeons, ouvre des fleurs, compose des graines, et la graine emporte la vie, comme un feu préparé mais invisible encore."   . ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 09:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 5 octobre 2019

LIERRE...Extrait

Il me touche qu’on ne te dise ni herbe ni arbre,végétal si vivant, métèque partout à jamaisdont comme les bourgeons de rosier les pousses sont tendres.Est-ce une faute que vivre sur de tels entre-deux ?Est-il condamnable d’échapper à toutes les normes,de s’espérer libre de se sentir chez soi partoutet de ne s’enfermer nulle part dans le vaste monde,avec l’itinérance pour unique identité ?Mal toléré de ceux qui redoutent ta différence,intégré à la seule catégorie du Vivantsans aucun support autre que celui de la naturequi jamais ne te... [Lire la suite]
vendredi 14 décembre 2018

A L'ECOUTE DU MATIN

Une Pierre, Une Rivière, Un Arbre,Hôtes d'espèces qui nous ont depuis longtemps quittés,Signalent le mastodonte,Le dinosaure, qui ont laissé ces souvenirs desséchésDe leur passage iciSur le sol de notre planète,Tous les signes bruyants annonçant leur chute qui se hâtaitAujourd'hui perdus dans l'obscurité de la poussière et des âges.Mais aujourd'hui, la Pierre crie vers nous, clairement, avec force,Venez, vous pouvez vous tenir sur monDos et envisager votre destinée distante,Mais ne cherchez nul abri en mon ombre.Je ne vous donnerai... [Lire la suite]

jeudi 26 juillet 2018

ET SI L'ARBRE BRÛLE

  Et si l'arbre brûle reste la cendre et la lumièredans le désert les cactus prennent racine. Si les sources se sont tariesil pleuvra à nouveaule jeune fils reviendraà la maison abandonnée. Sous la neige épaisse les graines veillentà la frontière de la cour le vent mauvais s'épuise. Et si nous sommes restés nuset entourés de loupsnotre décision de nous battrereste intacte.     .     DIMITRIS MORTOYAS . . . Oeuvre ?  
jeudi 5 juillet 2018

GEORGES EMMANUEL CLANCIER...Extrait

Non, faux magicien des vocables,L'alezan ne s'enracineraPas plus que l'érable ne détale,De pierre demeurera la roche,Et l'odeur, sur l'océan, des rosesNe laissera qu'illisible sillageOù ni l'écuyer n'éperonnera les vaguesNi le monstre marin la cavale écumante.Branchu, feuillu, danseur et murmurant,Jet d'ombre et de soleil vert sera l'arbre,Geste somptueux et calme de la vie,Cependant que du col, des naseaux et des flancs,De ce grand œil de sultane languide,De ce panache sur la croupe volant,Telle encore te séduit ta conquêteQue le... [Lire la suite]
mardi 5 juin 2018

GABRIELA MISTRAL...Extrait

Arbre, qui n'es pas autre choseque le tendre sein d'une femme,puisque chacune de tes branchesberce un être dans chaque nid :  ... fais qu'à travers tous les étatset les âges, plaisir, douleur,mon âme ait un invariable,universel geste d'amour...     .     GABRIELA MISTRAL     .       Oeuvre ?
mardi 29 mai 2018

CARNETS DE MARCHE...Extraits

  Je suis arbre. Arbre-sensation. Mon corps s’enracine. Mes pieds cherchent appui dans la terre humide et s’enfoncent par-delà les premières couchesencore visibles au-dessus du sol. Mes doigts se mêlent aux doigts du chêne,filaments et souches, tressages de végétaux, lianes et branchages invisibles à l’oeil égaré dans le vide. Je m’enroule à la sombre intimité végétale. Je m’infiltre. Chemin faisant, je creuse canaux et rigoles nécessaires à ma vie souterraine. Je bois à grands traits l’eau qui gonfle le... [Lire la suite]