dimanche 5 mars 2017

VISITEURS AUX PORTES DU JARDIN

Pareils à ces arbres qui voyagent dans les textes ils se mettent en marche à la lueur des amandiers pressés d’atteindre l’eau qui flambe depuis un millénaire dans un village en mal d’oiseaux et qui à contre-orage repart à vide. Visiteurs aux portes du Jardin leur cercle s’élargit comme des chats miroitants que dessine la peur sur les murs des cathédrales abandonnées. Toujours la même ligne infranchissable toujours la même errance le même mort la même griffe la même blessure une botte sur le cœur et cette lune qu’ils tiennent serrée... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

jeudi 16 février 2017

JEAN LAVOUE...Extrait

Aux forces qui divisent Aux branches qui se lézardent Aux écorces mortes qui de partout craquèlent Saurons-nous opposer avec calme Cette poussée de sève Dans la nuit de l'arbre Ce surgissement de bourgeons Ce bruissement de rameaux et de tiges Ce remuement de terre Ce soulèvement par milliers Des crocus de l'aube Cette fine poussée en gloire D'un printemps qui n'a que faire De nos vieilles rancœurs De nos peurs attisées De nos calculs sans joie De nos slogans futiles De nos amertumes dérisoires ?   .   JEAN LAVOUE ... [Lire la suite]
vendredi 27 janvier 2017

TANT DE CORPS ET TANT D'ÂME...Extrait

Destination : arbre Parcourir l'ArbreSe lier aux jardinsSe mêler aux forêtsPlonger au fond des terresPour renaître de l'argile Peu à peu S'affranchir des sols et des racinesGravir lentement le fûtEnvahir la charpenteSe greffer aux branchages Puis dans un éclat de feuillesEmbrasser l'espaceRésister aux oragesDéchiffrer les soleilsAffronter jour et nuit [...] Cheminer d'arbre en arbreExplorant l'éphémèreAller d'arbre en arbreDépistant la durée.   .     ANDREE CHEDID     .  
Posté par emmila à 18:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 24 décembre 2016

NOËL D'ENFANT AU PAYS COUPE

Un Noël comme tant d’autresdans ces années du pays coupéune parole lointainedes voix entendues au moment de s’endormirdont on se souvientcomme des jours de neige, qui les étouffent,depuis des jours et des nuits, il neigeet j’ai quatre ans,il neige depuis six jours, ou plus ?des Noëls de lune froide avec le ciel ramasséle ciel qui se perd dans le brouillard de la forêt et du volcandes chandelles de glace et les doigts rougis dans la neige prise à pleines mainsIl neigeait toujours à Noël.Décembre, dans mes souvenirs, est blanccomme les... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
dimanche 18 décembre 2016

LA FEUILLE

De toutes les feuilles que j’ai frôlées dans les taillis avant que le vent nomade ne les entraînât sur les routes,Je n’en veux retenir qu’une seule, la plus commune, mais qui les réunit toutesParmi les alertées, les craintives, les soleilleuses, la celle-làQui, dans le temps où elle appartenait encore à la branche, timidement bruissait entre les mots que j’écris là,Une feuille, pour que l’été sauvé ait son visage !Le peintre est plus heureux que le poète, qui sur sa toile assemble les couleurs et les paysages Rouges de sang, verts... [Lire la suite]
vendredi 11 novembre 2016

OSAMA KHALIL AL DIAB...Extrait

Qui a dérangé mon sommeil,laissez-moi dans l’eau doucelaissez-moi voyager parmi les étoiles d’eauvous m’avez assez crucifié dans les anciens livresassez recouvert de vos prières jaunesLà-bas dans l’eau douceun pistachier d’Alep,sous son ombre une femmerassemble les gémissements de l’air,elle élève des souvenirs,tout autour parmi les herbesbourgeonnent les blessuresqui sont des visages de réfugiésLaissez-moi là-basen compagnie des motsqui courent effrayéspour entrer dans le poème,puis ils claquent la porte derrière euxavant de tourner... [Lire la suite]

dimanche 30 octobre 2016

L'ÂME BLESSEE D'UN ELEPHANT NOIR...Extrait

  C’est de l’étoile que naissent toutes les légendes   la légende de la lumière dans le ciel noir dans la clairière de l’ombre dans l’éclair des tempêtes   la légende de la nuit à l’heure des ténèbres   Ô mon fils !   tu apprendras à la forêt à être fière de l’arbre   Mamonomé ! eh Da ! l’âme blessée d’un éléphant noir reconnaît en toi son adresse ... Si ton intinéraire te désavoueaccepte de tomber sans précaution. La chuteest humaine. Ne pleure pas. Elle est le témoinde la... [Lire la suite]
dimanche 23 octobre 2016

RAVIR: LES LIEUX...Extrait

Chaque chose -tu la mâches l'avales, secoues la tête- chaque chose fixe en elle une feuillée de rêves qui s'effilochent sur les murs des ans, fondent, une fois rendues au bout de leur ombre. Mais le monde, -regarde le monde s'infiltre par ta fenêtre et l'arbre et la branche et le bourgeon passent en chaque chose vois la figure des siècles qui se bousculent dans le ciel léger l'innombrable jardin de ta vie.     .     HELENE  DORION   .      
Posté par emmila à 12:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
mercredi 21 septembre 2016

LE SEUIL ET LA DEMEURE...Extrait

Bâtir une maison dans le silencepour que soit très secretl'enfantement du poèmeMais que soit toute porte permiseA la délégation des oiseaux ... Dévêtir l’arbre des écorcesqui travestissent son été.Fouiller de lumière profondeLe mur aveugle du visage.Interroger haute paroleSous l’épaisseur terreuse d’habitude.Toucher au bout de l’aventureL’ange durable sous les ombres. . CARLO MASONI .  
jeudi 8 septembre 2016

LE PREMIER ARBRE

C'était lors de mon premier arbre,J'avais beau le sentir en moiIl me surprit par tant de branches,Il était arbre mille fois.Moi qui suis tout ce que je formeJe ne me savais pas feuillu,Voilà que je donnais de l'ombreEt j'avais des oiseaux dessus.Je cachais ma sève divineDans ce fût qui montant au cielMais j'étais pris par la racineComme à un piège naturel.C'était lors de mon premier arbre,L'homme s'assit sous le feuillageSi tendre d'être si nouveau.Etait-ce un chêne ou bien un ormeC'est loin et je ne sais pas tropMais je sais bien... [Lire la suite]