jeudi 29 novembre 2012

RENE-GUY CADOU

Celui qui entre par hasard dans la demeure d'un poète Ne sait pas que les meubles ont pouvoir sur lui Que chaque noeud du bois renferme davantage De cris d'oiseaux que tout le coeur de la forêtIl suffit qu'une lampe pose son cou de femme A la tombée du soir contre un angle verni Pour délivrer soudain mille peuples d'abeilles Et l'odeur de pain frais des cerisiers fleuris Car tel est le bonheur de cette solitude Qu'une caresse toute plate de la main Redonne à ces grands meubles noirs et taciturnes La légèreté d'un arbre dans... [Lire la suite]
Posté par emmila à 00:11 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mercredi 28 novembre 2012

KIKI DIMOULA - A propos de la poésie....

« Tu marches dans un désert. Tu entends un oiseau chanter. Même si tu as du mal à croire à cet oiseau suspendu dans le désert, tu es obligé de lui préparer un arbre. Voilà ce que c'est, la poésie. » . . . KIKI DIMOULA . . . Oeuvre Marie-Reine Sansarricq  
Posté par emmila à 11:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 18 octobre 2012

MAX POL FOUCHET II

Retrouvons-nous sur l’arbre Une feuille d’ombre danseuse Près du fruit de lumière mûrissant Dans l’oubli de toute mort Retrouverons-nous sur l’arbre Le goût des départs au matin Et sur nos lèvres la vie Dans l’oubli de toute mort Il nous faut une feuille d’ombre Sa caresse au fruit de lumière Et pour éclairer notre vie Cette ombre que nous sommes Sera-t-il plus loin encore L’homme que dévorait la pluie Et qui s’en fut avec son chien Dans les plis du chemin Retrouverons-nous sur l’arbre Une feuille d’ombre un fruit de lumière Mais... [Lire la suite]
Posté par emmila à 10:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 6 octobre 2012

DANS LA PEAU DU MONDE

  Pour Cristina     Dans l'arbre qui se désenglue de nuit chaque feuille est douce paupière prête à l'amour du jour pâle comme une fiancée...         La boule grise se dénoue lance un bec une patte essaie une gamme de griffes... Une aile jusqu'ici secrète s'étire lentement comme une fille de Degas à sa toilette...         Il est temps de reprendre ciel d'oser le cri de posséder l'espace.      .   ARMAND MONJO   ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 4 octobre 2012

ROBERTO JUARROZ

L'arbre est une leçon de présence, une leçon sans précédent, où s'unissent comme en une dimension, en un temps, un exemple différent, les questions du souvenir et les questions de l'oubli. La chanson par contre est toujours une forme de l'absence, un écho de la poussière qui se lève au lieu de la parole qui n'existe pas. Mais la présence n'est pas la seule magie : magie est aussi l'absence. C'est pourquoi l'arbre et la chanson seront toujours ensemble, bien que l'hiver abatte les paroles et les feuilles.    ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 28 septembre 2012

LE DEPART...

à Nicolas Dieterlé, i.m.,   Toi qui trembles de n’être qu’un arbre établi pour sourire au soleil, à la lune, quand ils se baignent dans le lait ardoisé de la nuée…   Toi qui te tends, si frêle, du sol au ciel, revêtu parfois du seul manteau de ton désir…   Tes feuilles se balancent, aiment le vent et l’automne où tout se désagrège pour que la terre puisse porter la promesse de nouvelles moissons…   Arbre, mon frère, tu sembles parfois si seul et si fragile, et pourtant des racines jusqu’aux... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

samedi 1 septembre 2012

L'ARBRE

Sur cet arbre ont poussé des chiffons et des fleurs Une fleur Un chiffon Une fleur Un chiffon Les plus tristes chiffons Des bérets noirs des chaussettes un jupon troué Des tabliers à fleurs Les oiseaux et les guêpes ont encerclé les fleurs Et des essaims de mouches serrent de près les chiffons Un jour on abattra l'arbre II y aura au coin du feu Des souvenirs et du malheur En parts égales. . PAUL VINCENSINI .  
Posté par emmila à 17:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 20 mai 2012

PATRICK CHEMIN

La cabane dans les arbres. Parfois la vie semble si lourde et nous sommes infiniment myopes. Peu voyants. Il faudrait pouvoir se retirer. Voir de plus haut nos petites vies. Parfois le marais. Parfois la rumeur. Et la solitude végétale des villes. Et la solitude minérale qui fait couler son encre au bout du fil. Alors oui parfois il faudrait pouvoir se retirer. Au-dessus des nuages. Dans les branches musiciennes du vent. Voir de plus haut le destin illisible. Et le prévisible dans la fragilité de l’argile. Alors oui ce soir nous... [Lire la suite]
Posté par emmila à 04:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 27 septembre 2011

PAROLES D'ECORCES

Des siècles de gestes appris de paumes en paumes de coeur en coeur rassemblent vos battements du creux des matrices toutes les écorces d'hommes aimés je les regarde forêts d'humains branches ouvertes et forgées des recommencements les sources jaillissantes de vos voix et vos mémoires tues je les regarde en ces liens de sève où l'origine se perpétue à l'oubli des siècles de rumeurs des éclats de guerres et de morts au milieu des cordons vivants la bouche gorgée de lait amer tous les chagrins unis en un seul je le touche à la peau de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:57 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 12 août 2011

CHANTS DE LA BALANDRANE...Extrait

  Ne vient pas trop tôt, amour, va encore ;L'arbre n'a tremblé que sa vie ;Les feuilles d' avril sont déchiquetées par le vent. La terre apaise sa surfaceEt referme ses gouffresAmour nu, te voici, fruit de l'ouragan !Je rêvais de toi décousant l'écorce. . RENE CHAR . Oeuvre Henri-Charles Manguin    
Posté par emmila à 17:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,