vendredi 4 juin 2010

ARMAND ROBIN

 Vous vous promenez le dimanche au bras de vos femmes,     Vous leur faites faire le tour de votre règne terrestre     Qui est fait d'APPROBATION.      Pour plaire à l'APPROBATION     Vous mettez sur vos femmes de l'or, du diamant et même des croix     Volés,      Vous leur enlevez leur âme et les prostituez à l'APPROBATIONPuis avec ces prostituées               Vous FAITES l'amour,  ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 20 mai 2010

POEMES INDESIRABLES...Extrait

  Pour être vous,Pour être vous tous,Je me suis séparé de vous tous.              Très seul, secret, sans bruit j'ai cueilli dans les landesUn trèfle tout tremblant d'une haleine de chevalEt c'est mon seul ami.             J'ai pris ce seul ami     Pour m'avancer jusqu'au cœur des hommes mes frères     Et ne les toucher que d'une nourrissante plante. . ARMAND  ROBIN .  
Posté par emmila à 21:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 26 mars 2010

MORT D'UN ARBRE...Extrait

        Alité sur la mousse et la ruine des fleurs,     Tenant, ainsi qu'un dieu, immobile et grondante     Sa tête, il aura beau cracher loin de son coeur     Son désespoir d'aimer les nues indifférentes,     La vanité des eaux et les plaines stagnantes,     Il aura beau crier qu'il aidait au bonheur     Des herbes, des rochers, des printemps et des chantres,     Qu'à l'aube il s'élançait sans attendre son heure     Et... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 2 octobre 2009

L'OFFRE SANS DEMANDE

Aujourd'hui de nouveau j'ai besoin de verser Mon âme devant vous en encrier d'écolier Qui fait sur les tabliers des taches difficiles à aimer Je surgis à peine des illettrés Du moins malgré les livres, je ne suis pas lettré; Je ne sais pas être civilisé. Je ne suis pas " avant ", je ne suis pas " après "; Je suis nomade et non contemporain; Je suis avec vous tous mais en nuée; Mes miens si Purs, si Grands, si Vrais, Je n'écris plus de livre; les livres sont tous souillés; Je lance quelques mots dans les vents et les nuées. ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 13 août 2008

LETTRE INDESIRABLE No1

Lettre adressée à la Gestapo le 5 octobre 1943 :       Preuves un peu trop lourdes de la dégénérescence humaine,           il m’est parvenu que de singuliers citoyens français m’ont           dénoncé à vous comme n’étant pas du tout au nombre de vos approbateurs. Je ne puis, messieurs, que confirmer ces propos           et ces tristes écrits. Il est très exact que je vous désapprouve    ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 13 août 2008

JE ME SUIS RETIRE

            Je me suis retiré du néant        A peine.        Je suis presque sans rien sur le rivage.        La confiance, la foi, le courage        Je fis pour eux un effort d'insecte fervent        Des algues me couvraient,        Avec des coquillages je jouais.        Même quand je joue       ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 13 août 2008

MA VIE SANS MOI...Extrait

Je viens d'un pays en dedans des souffrances         Où je dois me créer grâce à mes créatures;         J'y possède depuis mon premier souvenir         Un cheval immobile qui mâche de biais         Son trèfle et j'y possède ce trèfle qui lui tire         En gamin sur les dents pour être enfin mangé.          Dans ce pays en dedans des souffrances,        ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 1 août 2008

LE PROGRAMME EN QUELQUES SIECLES

  On supprimera la Foi Au nom de la Lumière, Puis on supprimera la lumière.     On supprimera l'Ame Au nom de la Raison, Puis on supprimera la raison.   On supprimera la CharitéAu nom de la Justice,Puis on supprimera la justice.   On supprimera l'Amour Au nom de la Fraternité, Puis on supprimera la fraternité.   On supprimera l'Esprit de Vérité Au nom de l'Esprit Critique ; Puis on supprimera l'esprit critique.   On supprimera le Sens du Mot Au nom du Sens des mots, Puis on... [Lire la suite]
Posté par emmila à 12:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 31 juillet 2008

CI-GIT ROBIN

Découvrez Carlos Núñez! Aux poètes de Bretagne Armand Robin    Robin des nuits, Robin des bois et des rivières    sans un mot tu t'en es allé dans la paisible mort    des pierres du silence    Tes yeux fermés sur le rêve libertaire    tu gis, tranquille    tel le mendiant sous le porche à Rostrenen et Langonnet.        Robin, anarchiste du Poher    épi trop mûr de la douleur paysanne    résidu exilé aux durs pavés... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,