lundi 22 mai 2017

RINA LASNIER...Extrait

On n’enterre pas le sang décharné de la servitudeni le sang désarmé de l’amour inutilisé ;on ne retire pas le cri de la bouche comme une clef,on ne suture pas la pierre fissurée d’une soif.La chaux vive du sang qui n'a point dormi,tu l'entendras liquéfier la dalle des morts,traverser ses étapes de neige étoufféeet siffler en remarchant tout son hiver.On n'enterre pas le talon poudreux de la foudreni la fureur tendre du fruit piétiné ;le sang retourné sur sa racine comme un décombres'est armé tout droit d'une moisson fruste de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,

lundi 17 avril 2017

VOYAGE A TRAVERS UNE NEBULEUSE

 Je ne peux remettre l’amour à un autre siècle je ne peux pas même si le cri s’étrangle dans ma gorge même si la haine éclate crépite brûle sous des montagnes grises et des montagnes grises Je ne peux ajourner cette étreinte qui est une arme au double tranchant d’amour et de haine Je ne peux rien ajourner même si la nuit pèse des siècles sur mes épaules même si tarde l’aurore indécise Je ne peux remettre ma vie à un autre siècle ni mon amour ni mon cri de libération Non je ne peux ajourner le cœur.     .   ... [Lire la suite]
vendredi 23 mai 2014

CHANT DE L'AMOUR ARME...Extrait II

Le matin avançait dans le vent de l'été, soudain, l'évènement. Mieux vaut ne pas dire qui ce fut ni comment, parce qu'une autre histoire vient, qui, elle, restera. Cela s'est passé aujourd'hui, ici, sur la terre de la patrie, où le vote, secret comme un baiser dans un amour naissant, et universel comme un oiseau qui vole-le vote a toujours été un droit, et un devoir sacré. Soudain il cessa d'être sacré, soudain il cessa d'être un droit, soudain il cessa d'exister, le vote. Il cessa d'être absolument tout. Il cessa... [Lire la suite]
Posté par emmila à 23:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,