mardi 5 juillet 2022

HOMMAGE A L'ARTISTE EMILE BELLET

En pensant à Ile Eniger et sa fille ... .   Tu venais d'une Provence laborieuse,des couleurs de ciel, de blé et de coquelicotsplein les yeux, plein la tête, plein le cœur.La lumière, tu l’extirpais de la chevelure d’un pinceau,tu nous l'offrais comme un sang paisible.L'été, tu le mariais à une silhouette de femme,toujours la même.L’ombre, tu la peuplais de fleurs,de violonistes et d'odeur de café.Tu dressais la vie sur une toile,parmi ce qui est et sera. Aujourd’hui, dans cette nef de bois en route vers l’infini,tu ne pars... [Lire la suite]

samedi 18 février 2017

BERTHE MORISOT - 1841-1895

À voir la détermination avec laquelle Berthe Morisot nous regarde, nous pourrions penser qu’elle a trouvé facilement sa place d’artiste. Une palette est esquissée sur la gauche de trois mouvements tournants. Elle porte une fleur bleue à la boutonnière, «  comme une décoration  », dira Mallarmé, elle se tient droite, la tête tournée vers le spectateur, et elle nous regarde de ses célèbres yeux noirs qui ont tant fasciné Manet. Paul Valéry écrira d’ailleurs au sujet de ses yeux  : «  Berthe Morisot vivait dans ses... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,