mercredi 19 septembre 2012

AGNES SCHNELL

Tant de choses alanguies tant de vagues à rebours de somnolences à contretemps. Déjà le froid cerne l’ombre allongée l’odeur humide les voix de l’automne si proche. Les rêves moutonnement les pensées se froissent on recherche l’étonnement l’osmose avec le dedans un peu négligée durant l’estive. On a émigré on est en marge au bord du vide en contradiction avec tout avec soi. On a changé de silence on se promène dans la mort non celle des êtres mais celle qui ocre et rouille l’invisible. Fenêtres closes sur l’aube fragile un cri... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

samedi 4 juin 2011

PROGRES DES SIGNES SUR L'ESQUISSE...Extrait

Chaude encoreet poussiéreuse entre mes mainsJe rapporte la rue d’automne Une brassée de dahlias rouges Des figues mauves Deux mystérieux livres de poche Et puis et puis ce désirQui me rend pesante et secrète . ANDREE BARRET . Oeuvre Pierre-Auguste Renoir  
Posté par emmila à 15:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 8 mai 2011

LIBERTE GRANDE...Extrait

Il faut si peu pour vivre ici. De ce balcon où penche la montagne à l'heure où le soleil est plusjaune, il ne reste plus à choisir qu'à droite, la banquette ou l'herbe noircit sous les châtaigniers, àgauche la Viadène au loin déjà toute bleue. A mi-pente, la journée respire. De cette galerie ample etcouverte où glisse la route de gravier rose au-dessus du Causse gris-perdrix, on voit mûrir très basles ombres longues dans la lumière couleur de prune. Tout commande de faire halte à ce reposoirencore tempéré où la terre penche, pour... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 29 mars 2011

COLETTE GIBELIN

Automne admirable et trompeur Fête folle des couleurs Comme si la terre était pétrie de joie et d’or Les oiseaux s’en vont vers ailleurs Ils ont bien tort Le monde est superbe et fragile Cette beauté qui s’éparpille me fait un peu peur Le ciel est un palais de mille fleurs Il faut aimer chaque seconde Vivre est miracle provisoire emporté par le vent . . . COLETTE GIBELIN . . . Angelika Privalihin    
Posté par emmila à 20:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 25 novembre 2009

UN COING

C'était en des temps bleus d'enfanceJe dis d'enfance et je vois un verger bruissant de hautes herbesJe dis bleu et je vois si bien par places la petite fleur qui se rit des coquelicots et de Monet C'était en des temps d'enfance vert pâleJe dis d'enfance et j'entr'ouvre une fenêtre sur le port du CroisicJe dis vert pâle et la mer retire ses vagues à Noirmoutier pour me laisser pêcher des crevettes ou des crabesC'était en des temps de bûchers défoncésJe dis bûcher et l'odeur de sciure moisie me prend la gorgeJe dis défoncés et je saisis... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,