lundi 17 mai 2010

CENDRES...Extrait

Ombres flottantes sur clarté diffuse              Faibles lueurs sur la nuit épaisse     Par les regards trop stricts des hommes        Qui cherchent à résoudre l'énigme de leur coeur       Salve nocturne de l'âme     Où les faisceaux du soleil s'épuisent               Replié sur moi-même je cherche     le rayon primordial    ... [Lire la suite]

vendredi 14 mai 2010

NE T'EXCUSE PAS...Extrait

Que restera-t-il des présents du nuage blanc ?- Une fleur de sureau.Que restera-t-il de la brume de la vague bleue ?- La cadence du temps.Que restera-t-il du saignement de l'idée verte ?- De l'eau dans les veines du chêne.Que restera-t-il des  larmes de l'amour ?- Un doux tatouage sur le pourpre.Que restera-t-il de la poussièrede la quête d'un sens ?- La voie de l'ardeur.Que restera-t-il du chemindu grand voyage à l'inconnu ?- La chanson du voyageur au cheval.Que restera-t-il du mirage du rêve ?- Les marques du ciel sur le... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 30 mars 2010

RENE CHAR

Dure, afin de pouvoir encore mieux aimer un jour ce que tes mains d'autrefois n'avaient fait qu'effleurer sous l'olivier trop jeune..RENE  CHAR .
Posté par emmila à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 18 août 2009

L'OFFRANDE AU CREPUSCULE

O Silence, berceau de toute chose, silence où même les galaxies se meuvent comme nefs en océan. Silence plus subtil que les voiles évanescents des déesses imaginées au coeur de l'aube.Ce soir, il n'est ni tempête, ni grondement de tonnerre, ni lacération fulgurante d'éclairs, ni même d'inquiétude sur le sort de l'univers. ...De la terre endormie, des berceuses en toutes langues se sont élevées vers les nuées, mêlées de sonorités, de parures, de gémissements, de chagrin, de félicité ou d'enfantement.Et vous voici, femmes en vigilance,... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 11 août 2009

FRERE DE L'HERBE ET DU SANG...Extrait

Je mesure l'odeur de l'herbe, la larme de sève à mes chaussures, la goutte de sang à la blessure du monde. La vie est une béance plus grande que l'univers. (...) Quand je sauve une abeille tombée à l'eau, un oiseau prisonnier des griffes de mon chat, le petit homme raisonnable, celui qui se croit si grand qu'il croit que la terre  n'est pas assez grande, qu'il faut coloniser l'espace, le petit homme raisonnable rit. Il croit que certaines vies sont infimes. Je ne suis pas raisonnable, toutes ces vies me sont indispensables... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 4 juillet 2009

LE FIL DE L'EAU

Je viens d'une haute vagueQui s'agenouille sur le sableM'oublie dans ses remousJe viens du miroir de mes larmes Dans les yeux tendres d'un chienJe viens d'une eau d'origineD'une synergie diluvienne antiqueD'un vent sauvage dans les veinesCapable de faire chanter les rivièresDe ses doigts lissant les lointainsJe ne peux imaginer le jourOù la crue amère des limitesEmportera nos rires nos rêvesL'eau soyeuse de nos mystèresLes traces mêmes de nos pasQui harnachera la douleurQuand elle deviendra couteauQuand les os du... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 27 janvier 2009

EMMANUELLE K

« Malgré le poids du monde et les mensonges de la réalité, un chemin est possible, à qui entre en résistance comme on part à l’aventure. Un chemin est possible à qui s’aime, se respecte et joue à ne plus mentir. ». EMMANUELLE  K . Oeuvre de Gandha
Posté par emmila à 15:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 9 janvier 2009

POÈTES DE L'AVENIR

  Poètes de l'avenir! orateurs, chanteurs, musiciens l'avenir!         Ce n'est pas à moi maintenant de justifier ni répond qui je suis,         Ce sera à vous, la classe nouvelle, indigène, athlétique continentale, plus grande jamais vue,         De vous dresser et me justifier, oui à vous!               Moi je n'ai guère écrit qu'un ou deux mots d'indication       pour le futur, Je... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 28 novembre 2008

GERBES SOLAIRES...Extrait

Chevaliers de l’atomeA l’âme de métalLe monde se fissureSous l’impossible poidsDe vos formules… L’alcool de l’orgueilAllume l’incendieDe vos cerveaux en fêteEt maintenantLes hommes trébuchent Sur les ruines calcinéesDe leurs rêves… Vos artèresFleuve d’épouvanteNe servent qu’à nourrirL’artisan du déclin… Aujourd’huiNos enfants titubentDans l’espaceHonteusement mutiléDes jours sans espoir… DemainLa coulée du profitSe figeraDans le creuset de la richesseLa mortSolidifiera la lumière Cristallisera notre ombreEt le silence... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 25 septembre 2008

DES SONGES HEUREUX POUR ENSEMENCER LA TERRE

Sachez que la Création ne nous appartient pas, mais que nous sommes ses enfants.Gardez-vous de toute arrogance car les arbres et toutes les créatures sont également enfants de la Création.Vivez avec légèreté sans jamais outrager l’eau, le souffle ou la lumière.Et si vous prélevez de la vie pour votre vie, ayez de la gratitude.Lorsque vous immolez un animal, sachez que c’est la vie qui se donne à la vie et que rien ne soit dilapidé de ce don.Sachez établir la mesure de toute chose.Ne faites point de bruit inutile, ne tuez pas sans... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,