dimanche 24 mars 2013

LE DIEULOGUE

D’abord Ne vous donnez pas la peine Aucune peine de chercher Ni dans le Larousse Et encore moins sur le Web Le sens du mot Dieulogue Vous ne le trouverez pas Nulle part Sauf si vous tombez sur ce même texte Ce qui ne vous éclaire en rien finalement Néanmoins il n'est point besoin de sortir d'El-Azhar Ni encore moins de Harvard Pour deviner sa signification Selon l’ouverture de l’esprit Pour ne pas dire le Qi de chacun Un Dieulogue, vous l'avez donc compris Sinon à titre indicatif, il s’agit d’un Jour Je vois certains qui ont cru... [Lire la suite]
Posté par emmila à 12:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 20 mars 2013

LE TEMPS

C’est le premier cri Qui compte déjà les tic-tacs A rebours de notre dernier souffle C’est une aventure Qui redresse nos quatre pattes En préparant les traînées de la troisième C’est un papillon Qu’on poursuit dans l’innocence De notre maturité prématurée C’est un bourgeon Qui gicle d’acné entre nos doigts Sur la douleur des premières amours C’est un défi Qui fait pousser des pavés dans nos poings Quand on n’est pas né pour être un Ché C’est une camisole Qui fait plier le commun des immortels A l’ordre établi par peur de mourir... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 28 février 2013

LES YEUX DU SUD...Extrait

(A tous les laissés-pour-compte du monde entier)   Ils maigrissent en jaunissant  Dans les rôts de ta suralimentation  Les yeux de la faim  Ils flétrissent en s’évaporant  Dans les clapotis de tes piscines  Les yeux de la soif  Ils rougissent ensanglantés  Dans la chaleur de ton nucléaire  Les yeux du froid  Ils meurent sans molécules  Dans ta pharmacologie cupide  Les yeux du sida  Ils gouttent de la sueur  Dans tes firmes délocalisées  Les... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
jeudi 28 février 2013

LA TABLE DU PRESIDENT

Çà pleut d’engelures Sur les doigts des enfants Des veuves des libérateurs Comme elles pleurent dans leurs taudis Leurs sacrifiés bouffés aussi Par l’ortie dans le carré froid des martyrs Le Président a chaud dans son palais Il ordonne de diminuer le chauffage Çà vente d’air dans les panses Des prolétaires trop maigres Par trop se serrer la ceinture Comme ils se servent au compte mie Les miettes d'un pain trop noir Sur le résidu négatif d’une paie aléatoire Le président se met à table Il bouffe des yeux repu avant terme Et çà... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,