mardi 13 novembre 2018

JACQUES BREL - FILS DE ...

Posté par emmila à 16:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 13 novembre 2018

RIEN N'OBSCURCIRA LA BEAUTE

  Nulle défaite ne m’a été épargnée. J’ai connule goût amer de la séparation. Et l’oubli de l’amiet les veilles auprès du mourant. Et le retourvide, du cimetière. Et le terrible regard de l’épouseabandonnée. Et l’âme enténébrée de l’étranger,mais rien n’obscurcira la beauté de ce monde. Ah ! On voulait me mettre à l’épreuve, détournermes yeux d’ici-bas. On se demandait : « Résistera-t-il ? »Ce qui m’était cher m’était arraché. Et des voilessombres, recouvraient les jardins à mon approchela femme aimée tournait de loin sa face... [Lire la suite]
mercredi 7 novembre 2018

HOMMAGE A GERALD BLONCOURT PAR ISABELLE BLONCOURT ( REPITON )

  5 novembre 2018 Hommage à Gérald Bloncourt par Isabelle Bloncourt (Repiton) Prononcé dans la salle de la Coupole du crématorium du Père Lachaise, Paris 20e . " Honneur Respect " Gérald aurait commencé ainsi, en vieil haïtien qu’il était, lui a qui on demandait si souvent ces dernières années de prononcer des hommages funèbres. « Je suis Haïtien, Natif Natal », comme il disait avec sa façon bien à lui de faire sonner les A. Pas Franco-Haïtien, comme on l’a qualifié ces jours derniers dans la presse. Sans renier la... [Lire la suite]
mardi 6 novembre 2018

TOUCHER L'INFINI...

A notre petite Emma , pour ses treize ans...   .   Je t'enverrai un baiser  avec le vent et je sais que tu l'entendras, tu te retourneras et, sans me voir, je serai là… En un baiser, tu saurastout ce que je ne t'ai pas dit...   .   PABLO NERUDA     « Que fais-tu grand-mère, assise là, dehors, toute seule ? » - " Eh bien, vois-tu, j’apprends. J’apprends le petit, le minuscule, l’infini... J’apprends avec les arbres, et avec les oiseaux, j’apprends avec les nuages. J’apprends à... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:16 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
lundi 29 octobre 2018

KEMBE FEM PA LAGE !

« jour après jour je creuse le tracé des origines remonter à la source du flot lumineux et ce tourbillon d’où naissent les consciences » ...  seuls les battements du cœur rythment ce noir cosmique lumière ravalée jusqu’au plus profond d’elle-même violence de la parole éteinte sur les contreforts de tous les silences » Vinod Rughoonundun   .   Ce matin, Gérald Bloncourt a quitté ce monde qu'il a tant photographié et représenté ...Né  le 4 novembre 1926 à... [Lire la suite]
samedi 27 octobre 2018

POSSIBLE ETERNITE...Extrait

La croûte du pain fermée le miel offert   Une vieille parenté de soleil porte ses cuillères au paysage Le matin mouillé d'or frais l'anche d'un oiseau s'en accommode quand le chant ruisselle sur les menthes du jardin. .   . . . JEAN-PIERRE NICOL . . . . .  Photographie Thami Benkirane https://benkiranet.aminus3.com/  
Posté par emmila à 19:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

samedi 20 octobre 2018

L'ARBRE A FEU...Extrait

 Je dis Violet quand les statues Rêvent de Pâques revenues L’Indigo sur ma langue passe Quand je la passe à l’eau de grâce … Je dis Bleu quand les hirondelles Reconnues au bruit de leurs ailes Rentrent au nid de ma tourelle Je dis Vert quand un vent de feu m’incline du côté de Dieu … Mais je dis Rouge quand ta voix Couvre mon cœur de son velours Comme un effeuillement de dahlias Qui n’en finirait pas Je dis rouge quand ton amour Se met à traverser ma nuit      .     ANGELE... [Lire la suite]
Posté par emmila à 12:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 12 octobre 2018

A L'ORIENT DE TOUT...Extrait

Derrière les yeux, le mystèreD’où infiniment advient la beautéD’où coule la source du songeBruissant entre rochers et feuillagesChantant en cascadeles saisons renouveléesChantant les instantsde la vraie vie offerteMatin du martinet disparuMidi de la mésange retrouvéeLongues heures à travers le jourUn seul battement de cils et mille papillonsprêts à s’enfouir parmi les pétalesprêts à durer tant que dure la briseJusqu’à la passion du couchantoù les âmes clameront allianceJusqu’à l’immémorial étangoù rayon de lune et onde... [Lire la suite]
samedi 15 septembre 2018

L'ÂGE DU FRAGMENT...Extrait

Merci à Thami Benkirane   Dans l'image on n'entre pas. Elle reste en face, comme posée devant les yeux qui lui donnent limites et profondeur. La beauté est cette distance infranchissable tissée de lumière et de vols qu'on croit toujours pouvoir franchir. La main se tend, la bouche s'ouvre. Les doigts et les mots se confondent. On n'y voit plus. On touche le murmure.   .   JACQUES ANCET     .   Photographie Thami Benkirane https://benkiranet.aminus3.com/
Posté par emmila à 18:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,