dimanche 3 avril 2016

ON POURRAIT

On pourrait s’attacherà ce qui n’est qu’à peine,frémissements miragesmurmure d’écumecreux d’arbre mortcouleurs des âmes.On le pourrait.On pourrait étreindrele fragileéphémères papillons de neigebaiser d’un fruit pulpeuxmousses embuéespoint de mer oùle vent s’arrête…On est à l’écoutedes mots pulsantsbalbutiements d’une première foistoujours espéréetoujours rêvée.On marche seulobstinémentdérapant de leurresen faux-semblants.Note jaune grinçantela lie des jours videsle monde en fricheset ce temps qui manque pourtantpour saisir palper... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

samedi 2 avril 2016

GRAZIELLA ...Extrait

L'île d'Ischia, un de mes berceaux familiaux   Un soleil étincelant moirait la mer de rubans de feu et se réverbérait sur les maisons blanches d'une côte inconnue. Une légère brise qui venait de cette terre, faisait palpiter la voile sur nos têtes et nous poussait d'anse en anse et de rocher en rocher. C'était la côte dentelée et à pic de la charmante île d'Ischia, que je devais tant habiter et tant aimer plus tard. Elle m'apparaissait, pour la première fois, nageant dans la lumière, sortant de la mer, se perdant dans le bleu... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 2 avril 2016

LE JOUR VIENDRA, LA NUIT AUSSI...Extraits

J'avance dans la nuit. J'écarte l'ombre et j'ouvre les étoiles pour y trouver la perle opaline. Les oursins se rétractent. J'ai désancré mes ailes pour un très long voyage. Je m'irise et je plane. L'espace jaillit de mon vol. Ne me rappelez pas dans vos terres obliques.Volutes. Spirales. Enroulements. Je tourne et tourbillonne dans le lisse et le doux. Tendres torsions. Je m'évapore dans le vent. Je vais je ne sais où, dans le velours de l'aube ou la soie fragile du couchant. Je me dissous, m'éparpille, arc en ciel éphémère.... [Lire la suite]
samedi 27 février 2016

LE VENT

Force la grotte où marche le vent,source du parfum de l’aurorequ’il verse au seuil vespéral,et de la jeunesse des futaies lointainesqu’il cache dans la tendresse des herbes,et de la splendeur du soleil moribondqu’il ressuscite sur les collines prolongées.Vois-le en songe quand il commence à poindreet s’apprête à se ramifier comme une liane vivante;attends sur les rives des visions:à peine éclos, il apprend à volerpuis déploie ses ailes comme un oiseau sauvageet vient s’égarer dans les vergersoù il saccage fleurs et fruits.Quelle... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 20 février 2016

IMPRESSION ET SOUVENIRS...Extrait

"Cela m'arrive aussi de la même manière. Il y a des heures où je m'échappe de moi, où je vis dans une plante, où je me sens herbe, oiseau, cime d'arbre, nuage, eau courante, horizon, couleur, forme et sensations changeantes, mobiles, indéfinies ; des heures où je cours, où je vole, où je nage, où je bois la rosée, où je m'épanouis au soleil, où je dors sous les feuilles, où je plane avec les alouettes, où je rampe avec les lézards, où je brille dans les étoiles et les vers luisants, où je vis enfin dans tout ce qui est le milieu d'un... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 15 février 2016

LA SEMAINE DE HUIT JOURS

Dimanche Incantation première au seuil du lieu parfait ton sexe sitôt dru l’engorgement du ventre j’en sais les houilles le troc infini des grisous qu’il y suffit de feu pour l’espace d’être nu Lundi Seconde incantation à l’air aux cisailles atroces de la glotte hachant le souffle au silence et ses pollens qu’il m’indiffère de lire dans le fruit son orgasme Mardi tiers noeud en nos anatomies lépreuses tant manquent les doigts pour compter au-delà des corps troisième incantation aux lymphes nomades le legs émacié d’une... [Lire la suite]

samedi 13 février 2016

CHANSON NOIRE

Mon sombre amour d'orange amère Ma chanson d'écluse et de vent Mon quartier d'ombre où vient rêvant Mourir la mer Mon doux mois d'août dont le ciel pleut Des étoiles sur les monts calmes Ma songerie aux murs de palme Où l'air est bleu Mes bras d'or mes faibles merveilles Renaissent ma soif et ma faim Collier collier des soirs sans fin Où le coeur veille Dire que je puis disparaître Sans t'avoir tressé tous les joncs Dispersé l'essaim des pigeons A ta fenêtre Sans faire flèche du matin Flèche du trouble et de la fleur De l'eau... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 7 février 2016

RYAN PERNOFSKI....

Posté par emmila à 11:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 31 janvier 2016

LE SOUFFLE ET LA SEVE...Extrait

Ce matin, la vitalité de la beauté me communique son désir d’élévation. Feuilles d’automne tombées dans le miroir des saisons, je vous aime fringantes et craquantes lorsque le pas du marcheur vous écrase. La rosée toute nue s’adosse aux premières lueurs du jour et le mur sur lequel je m’appuie se repeint à la clarté des ombres traînantes. L’esthétisme a le goût des rencontres. Pour lui, la solitude n’est pas un lieu privilégié, au contraire elle s’accapare l’objet même du beau pour le couvrir de toutes nos zizanies intérieures.... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 16 janvier 2016

AIRE FRAICHE...Extrait

Un jour, nous retrouverons nos pigeons.Et la gentillesse prendra par la main la beauté.Le jour où le plus humble des hymnes sera un baiser.Et chaque être, un frère pour chaque être.Le jour où les gens ne fermeront plus les portes de leurs maisons.La serrure sera une légende, et pour vivre : le cœur suffisant…Le jour où chaque parole signifiera aimer,Afin que tu ne cherches plus le mot dernier.Le jour où la musique de chaque parole sera la vie.Pour que je ne saigne plus à chercher la dernière rime au dernier poème.Le jour où sur chaque... [Lire la suite]
Posté par emmila à 23:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,