mardi 27 septembre 2011

LES SEIGNEURS DE LA DANSE

Descendus des hautes terres en robes bleues Venus des vents altiers en djellabas de laine Visages enserrés de drap sombre Les seigneurs de la danse ont avancé leur pas d'éternité Saisie ma main Saisi mon souffle Mes yeux transis dans la beauté des gestes purs Éclat des sabres hors des fourreaux de cuir Sécheresse des cannes entre les mains de chair violente Hommes de lames bleues dans la lente noria du crépuscule Les seigneurs de la danse ont enflammé leur pas Saisie mon âme Saisie ma fièvre Frémissement de mes lèvres En... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 21 septembre 2011

CITOYENS DE BEAUTE

Et maintenant nous chanterons l'amour Car il n'y a pas de Révolution sans Amour,Il n'y a pas de matin sans sourire.La beauté sur nos lèvres est un fruit continu.Elle a ce goût précis des oursins que l'on cueille l'aubeEt qu'on déguste alors que l'Oursin d'Or s'arrache aux brumes et sur les vagues module son chant.Car tout est chant – hormis la mort!Je t'aime!Il faut chanter, Révolution, le corps sans fin renouvelé de la Femme,La main de l'Ami,Le galbe comme une écriture sur l'espaceDe toutes ces passantes et de tous ces passantsQui... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 12 août 2011

LA TRANSPARENCE

 Je n’écris pas pour tuer le temps ni pour le revivre j’écris pour qu’il me vive et me revive Cet après-midi sur un pont je vis le soleil entrer dans le fleuve Tout était en flammes brûlaient les statues les maisons les portiques Dans les jardins des grappes de femmes lingots de lumière liquide fraîcheur de vaisselles solaires L’allée de peupliers un feuillage d’étincelles l’eau horizontale immobile sous les cieux et les mondes incendiés Chaque goutte d’eau un oeil fixe le poids de l’énorme beauté sur chaque pupille... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 15 juin 2011

LA SEMAISON ...Extrait

 Beauté : perdue comme une graine, livrée aux vents, aux orages, ne faisant nul bruit, souvent perdue, toujours détruite ; mais elle persiste à fleurir, au hasard, ici, là, nourrie par l'ombre, par la terre funèbre, accueillie par la profondeur. Légère, frêle, presque invisible, apparemment sans force, exposée, abandonnée, livrée, obéissante — elle se lie à la chose lourde, immobile ; et une fleur s'ouvre au versant des montagnes. Cela est. Cela persiste contre le bruit, la sottise, tenace parmi le sang et la malédiction, dans la... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 7 juin 2011

LORAND GASPAR

Il regardait la tourmente saisir à bras-le-corps et jusqu'au fond des eaux murmurant quelque chose sur le vent qui vendange le raisin de la mer -ces puits d'air et d'espace où plonge ailes repliées l'ange sans merci éclair de beauté qui perce la nage et dévore la pulpe de l'éclat, la chair vive d'un mouvement de Dieu - l'esprit du vent tendu entre les lames dans chaque battement du corps à corps sur les touches de l'immense clavier martèlement au coeur de la pensée - le beau est-il séparable du vrai ? fruits, saveurs, et... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 6 juin 2011

CONFLUENCES POETIQUES, UNE ANTHOLOGIE DE L'AILLEURS ET DE L'ICI...Extrait

(...) On appelle bruit de beauté la mer soudée au sel dans l’infiniment nuit au-delà de tous les récits on appelle aussi bruit de beauté le silence sa signature lente au bas de l’aube . NICOLE BROSSARD . Oeuvre Bernard Louedin
Posté par emmila à 16:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 6 juin 2011

COMME UN SOUFFLE DE ROSEE BRUISSANT...Extrait

Toute beauté brûle à petit feu, et se défait avec tendresse, lentement, comme l'aster, gloire de l'automne, et l'iris si fragile qu'il faut le transporter dans ses langes. Les chatoyantes ainsi se changent, se déguisent en leurs couleurs aux odeurs de délices. Certaines ne s'ouvrent que la nuit On les dirait pressées de disparaître, de s'effacer. La créature belle, la grâce, la pensée, ne peut jamais s'appartenir, elle consume son éclat pour tout remettre à qui s'en vient vers elle. Peut-on posséder un regard ? un baiser ? Et celui... [Lire la suite]
Posté par emmila à 12:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 20 mai 2011

LE CHANT DE LA BALANDRANE...Extrait

Je me redis, Beauté, ce que je sais déjà, Beauté mâchurée d’excréments, de brisures. Tu es mon amoureuse, je suis ton désirant. Le pain que nous cuisons dans les nuits avenantes, tel un vieux roi s’avance en ouvrant ses deux bras.   Allons de toutes parts. Le rire dans nos mains, jamais isolément. Corbeille aux coins tortus, nous offrons tes ressources. Nous avons du marteau la langue aventureuse. Nous sommes des croyants pour chemins muletiers.     Moins la clarté se courbe plus le roseau se... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 22 avril 2011

LEÏLA ZHOUR

en arabe, "laylà" signifie "nuit" et "zhou'hr" signifie "midi"     Au mitant de la nuit, il y a le midi de l'amour    "Layla", a murmuré mon amant    "dis-moi le nom de cette nuit"    et la nuit avait le velours du café qui tournoie dans la tasse    "Layla", a murmuré mon amant    "dis-moi le nom de cette lumière dans nos nuits"    et la nuit de la chambre était le havre de nos tourments    "Zhouhr Layla,... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 13 mars 2011

HISTOIRE D'UN RUISSEAU...Extrait

" L'histoire d'un ruisseau, même de celui qui naît et se perd dans la mousse, est l'histoire de l'infini. Ces gouttelettes qui scintillent ont traversé le granit, le calcaire et l'argile ; elles ont été neige sur la froide montagne, molécule de vapeur dans la nuée, blanche écume sur la crête des flots ; le soleil, dans sa course journalière, les a fait resplendir des reflets les plus éclatants ; la pâle lumière de la lune les a vaguement irisées ; la foudre en a fait de l'hydrogène et de l'oxygène, puis d'un nouveau choc a fait... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,