dimanche 19 janvier 2020

FERNANDO PESSOA...Extrait

De tout, il resta trois choses...La certitude que tout était en train de commencer,La certitude qu'il fallait continuer,La certitude que cela serait interrompu avant que d'être terminé...Faire de l'interruption un nouveau chemin...Faire de la chute un pas de danse...Faire de la peur un escalier...Faire du rêve un pont...Faire de la recherche une rencontre...   .   FERNANDO PESSOA     .    
Posté par emmila à 14:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mardi 12 décembre 2017

POESIE D'AFRIQUE AU SUD DU SAHARA 1945-1995...Extrait

que les poètes se confondent avec la respiration du monde;que viennent tous autour de la ronde des pécheursque les hommes deviennent créateurs;que vienne tout ce que je ressens comme véritéau-delà du cercle terni de la vitre…J’attendrai religieusement le trésorque m’apportera la vague maritime…La terre où mes genoux en douleur s’écrasentest ma certitude fondamentalemais j’éclairerai de ma lanterne aux mille couleursceux qui viendrontet ils me trouveront sur la ligne de toutes les batailles. OSWALDO ALCANTARA ... [Lire la suite]
samedi 4 novembre 2017

LA TRANSFIGURATION DE L'HOMME...Extrait

Il faudrait pouvoir restituer au mot « philosophie » sa signification originelle : la philosophie —- l'« amour de la sagesse » — est la science de tous les principes fondamentaux ; cette science opère avec l'intuition, qui « perçoit », et non avec la seule raison, qui « conclut ». Subjectivement parlant, l'essence de la philosophie est la certitude ; pour les modernes au contraire, l'essence de la philosophie est le doute : le philosophe est censé raisonner sans aucune prémisse (voraussetzungsloses Denken), comme si cette condition... [Lire la suite]
dimanche 21 mai 2017

AGNES SCHNELL...Extrait

Elle sait les ponts sur l’eau rapideles voûtes végétalesleurs mystères sonoresl’estuaire toujours reculantl’amour et ses oragessoudain lassés.Elle ne parle plus.Elle sait le rire étrangléle grondement des âmeset les fêluresmiroirs brisés ou lézardes. .   AGNES SCHNELL     .
Posté par emmila à 18:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mercredi 30 novembre 2016

GERALD BLONCOURT

La colère est en moi je hume l’existence je me heurte aux fils de fer barbelés de la désespérance je franchis les ruisseaux boueux de l’inquiétude Martissant, Carreour-feuille, Bizoton, Jérémie, Jacmel, Pétionville, Port-au-prince, l‘Ile de la Gonave, bruissants de misère L’azur est en folie Tout se mêle S’entrecroise Et se noue Je sonde l’espace séculaire Ce brassage de peuples Qui fil sonner le glas Du sordide esclavage Je dis à la jeunesse Aux yeux-diamants luisants d’espoir Aux cohortes affamées des bidonvilles aux créateurs... [Lire la suite]