samedi 15 juillet 2017

L'ILLUSION

Bleutée Fragile L'Illusion Racole Sur nos chemins de terre Porteuse de risques et d'étoiles Elle naît d'entre les dunes Comble nos vides Rachète nos chagrins Si l'œil lucide La traverse Elle s'écroule Essaimant voiles et chimères Blessant le souvenir Chute provisoire En attente Du prochain envol. .     ANDREE CHEDID     .     Photographie Nathalie Magrez mondessensibles.canalblog.com        

mardi 11 avril 2017

LA VIE DONC...

La vie doncn'est jamais au centreet c'est dans les banlieues de la penséeque s'invente le monde.Le désir que voulez-vousdéfait les draps,ce qui n'est pas comblébouge comme l'amouret ne demandez pas au ventde se tenir dans la cage. Voyez vos villesleurs banlieues sont brutalescomme la soifau bord du puits. Voyez le matincomme il brise l'ombrepour gagner sa clarté. Voyez vos mainscomme elles tremblentautour de vos chagrins. Ne cherchez pas la beautédans la colèremais la véritéque vos gesteslonguementont bâtie. . ... [Lire la suite]
vendredi 20 janvier 2017

AU SORTIR DU LABYRINTHE

Quand  détresse et désarroi et déchirure  te  larguent en la brume et la peur  lorsque tu es seule enveloppée de chagrins  dans un monde décollé de la rétine  alors ta souffrance à la mienne s'amarre, et pareils  me  traversent les déserts de blancheur aiguë  Toi qui es mon amour dans l'empan de ma vie  ces temps nôtres sont durs parmi les nôtres je tiens bon le temps  je tiens bon l'espérance  et dans cet espace qui nous disassemble  je brillerai plus noir que ta nuit... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 1 octobre 2016

CELINE RENOUX ...Extrait

La vie se bat pour exister pendant que le réel cogne. Parfois jusqu’à se rompre. Alors ce tissu et la trame qu’il en reste, aussi mince soit-elle, il faut l’aimer, la caresser et chaque jour la consolider, lui rendre ses couleurs et quelque chose de sa beauté d’origine. Celle du petit matin, maladroite et irrésolue mais qui s’élance pour que rien ne blesse. Je veux garder cette capacité à me décoller du réel pour sentir à quel point la vie me manque et mieux y revenir. J’écris et j’entends la pluie à nouveau, l’automne va bientôt... [Lire la suite]
samedi 18 juin 2016

ESSAIS DE VOIX MALGRE LE VENT...Extrait

Il faut quelquefois pousser les passants, s'extraire de la foule, de la rumeur du monde, sans bien savoir s'il y a mieux à faire vraiment que plonger ici-bas, s'indigner, s'en tenir au journal, à la bataille utile après tout contre les mots mis à l'envers, ou le glaive aberrant : ces larmes du moins sont vraies, et ne suffisent pourtant pas. On va glanant d'autres chagrins plus haut que les pavés, plus loin que la pauvre terre à notre hauteur. On cherche d'autres drames dans le jour jaune, on ne sait trop quelle énigme dans du cristal... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,