vendredi 5 avril 2019

EN CORSE, LA STRATEGIE PERDANTE D'EMMANUEL MACRON...

  Après une visite controversée dans l’île voici un an, vécue souvent comme une humiliation par l’opinion insulaire et encore plus par l’exécutif territorial, Emmanuel Macron avait l’occasion, grand débat aidant, de renouer le fil du dialogue. Pour ce faire, fallait-il encore accepter une confrontation sur toutes les questions, y compris celles qui nourrissent les crispations entre l’île et l’État. Gilles Simeoni dégaine un argument massue lorsqu’il compare à l’aune de l’histoire le traitement dont la Corse fut l’objet sous... [Lire la suite]