jeudi 18 juillet 2019

L'HOMME DE BEL ABBES

La mort, c'est ce chat qui m'attend dans une rue de Sidi-Bel-Abbès pour me dire que les fleurs étranglées ont écrit des zéros   La mort, c'est cette belle vitriolée par l'Amour, par le Temps, par les crèves et les chemins de détresse jouant aux dames derrière le carreau   La mort, c'est se revoir sur un banc au collège chez les marchands de mensonge avec son copain qu'est devenu un autre   La mort, c'est ce marchand d'étoiles sorti d'un manège qui joue de la déchirure mémoire et de la gomme à songes... [Lire la suite]

jeudi 21 septembre 2017

BRUNO RUIZ...Extrait

Je veux vivre une éternité de chat dans la soie des corbeilles, avoir des yeux immenses et verts, la souplesse du corps, l’agilité dans les pattes. Je veux dormir des heures entières dans les herbes, ronronner dans les bras de celle que j’aime, dormir sous ses broderies, rêver sur le mur quand le jour descend. Je veux me faire les griffes sur la bêtise des hommes, atteindre des cimes et m’incliner devant l'envol de l’oiseau. Je veux jouer avec les souris, m’enrouler aux balustrades, me frotter aux arbres, reconnaître mes maîtres, me... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
jeudi 13 octobre 2016

LE PETIT CHAT...

A Muchju et Ludwig, deux petits gris....    Tu es mort aujourd’hui, mon compagnon le chat,    Bleu de fumée, mon petit frère entre les lampes.    Tu as mis à mourir une extrême patience.    Tu t’es enfui à pas de loup, à pas de chat.    Mon petit feu du soir, Roi couronné d’oreilles,    Tu as perdu ainsi tous les prochains soleils    Et tes plaisirs d’oiseaux et les moelleux hivers,    La saison qui remue un matin... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
dimanche 20 décembre 2015

LE MURMURE DES CHÂTAIGNIERS

je dirai ce matin est encore plus curieux que la rosée du verbe j'éteindrai ma lumière mon fourneau ma voix je porterai ma plume mon crayon et mes feuilles j'irai à travers les chemins cueillir un semblant d’arôme des cépages l'odeur des braises fiévreuses la nuit venant le murmure des châtaigniers sédatifs j'écouterai le bruissement d'un rêve courant les champs je fredonnerai la chanson des labours d'hiver sur mon chemin un oiseau sifflera l'air du festin des vergers le soir venu j'irai saluer mon cheval au ruisseau des... [Lire la suite]
mercredi 19 août 2015

UN PEU D'OMBRE SERA LA REPONSE...Extrait

Crépuscule au borddes fenêtres, fleursfidèles, corolleschaleureuses, puis la nuitavec ses légendes, sesmiroirs sous l’obscurité,la nuit referméesur les gestes humains,la nuit paisible –et la gourmandise du silencelorsqu’un chat, avecsa tiédeur, se glissecontre toi pour réparer le monde.   .   RICHARD ROGNET   .      
Posté par emmila à 23:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 18 août 2015

PRENEZ UN CHAT

Coupez-le en rouge,et racontez-le en vers :ça vous rendra heureux, parbleu !Et oui ! La poésiedonne des couleurs aux souris.Mais par bonheur,pas que du gris !Elle les peint aussi en morose,et pas que les souris ;les marchands d’art aussi.Si ça lui plait,elle peut cracher du fuchsiasur la cité Nerudaou du mordorésur le rire d’un généralmal décoré.Si elle peut atteindre les étoilesla poésie peut aussibroyer du noirparce qu’il faut savoir,de temps en temps,pleurer le soirsi l’on veut revoir au matinun humaindans son miroir.   . ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

vendredi 23 mai 2014

LE BROUILLON DE PRAGUE

Cela commencerait par la fatigue d'un voyage un nom que ne cesserait pas de ne pas effacer ce brin d'herbe tremblant sur la dalle le ciel minéral le chat là-bas devant un jeudi de neige (quelqu'un scrutant ses questions)   Le chat laissé dans sa sagesse casanière indifférent devant ce lent naufrage d'arbres dans le blanc l'erewhon lointain des nuages de quelle éternité détaché   Cela commencerait ainsi sans raison sans soleil par quelques mots blessés à vif ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 28 février 2014

LE CHAT

Au royaume des gravuresil était un chat perversexcentrique et multiplele poil noir et le poil clair Entre souris et sirèneil était juste couchéavec une nonchalance de lainedans un livre d'animalier Contrairement aux usagesà la pleine lune parfoisd'un bond il quittait sa pageet s'en allait courir les toits les toits et les mansardesPuis visitant les logisil soufflait l'or des lampeset buvait le lait des petits Avec l'ombre pour complicele voici tigre persanpoursuivi par la policeune police à turban Reprenant sa... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 28 juin 2013

CHRISTIAN BOBIN

J'ai vu la mort éteindre deux yeux couleur de mirabelle. Ces yeux étaient ceux d'un petit chat noir à la maigreur franciscaine, sorti de la forêt qui entoure la maison où j'écris. Deux années d'enchantement ont suivi sa venue avant que la mort mette la main sur ce joyau. Dans la dernière heure, son corps adopte une souplesse de poupée de chiffon, ses yeux tiennent un peu jusqu'à ce qu'une sidération les écarquille et que leur couleur mirabelle inonde le monde. Son étonnement est alors d'un vrai penseur qui sent que quelque chose est... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 25 novembre 2012

CORRESPONDANCE AVEC JEAN PAULHAN 1921-1968

 Depuis trois mois, une chatte mendiante se terrait à notre porte du côté du jardin du matin au soir. Sans doute, une abandonnée. Après les repas, ma mère lui apportait nos restes, mais je sentais que pour la pauvre bête, c'était moins de nos restes qu'elle avait faim que de notre intimité. Chaque fois qu'on entrouvrait la porte en effet, elle regardait l'avenue de cette cuisine où il devait y avoir du feu et une bonne odeur avec un geste si naïf et si éloquent d'envie et d'impatience, mais ma mère ne sachant pas d'où la bête... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,