vendredi 22 janvier 2016

POEME ANCIEN, ANTHOLOGIE DE LA POESIE CHINOISE III ème - XI ème SIECLE

La mer Pourpre au matin m’enivre ; Je porte le soir un manteau de brumes rouges. De l’arbre à soleils je brise une branche Pour balayer les rayons du couchant !   Porté par un nuage, je voyage aux Huit Pôles : Mille givres de jade gèlent mon visage ! Je pénètre l’infini tournoyant Et me prosterne devant le Maître des hauteurs.   Il m’invite à traverser l’Ultime Blancheur, Me verse le Nectar dans une coupe de jade. D’une goutte surgissent dix mille ans ! Pourquoi retourner au pays ? ... [Lire la suite]

vendredi 10 décembre 2010

LIU XIAOBO, ABSENT, DÉDIE SON NOBEL AUX VICTIMES DE TIANANMEN

Le prix Nobel de la paix a été symboliquement déposé vendredi à Oslo sur la chaise vide de l'opposant chinois Liu Xiaobo, ancien protagoniste du printemps de Pékin qui purge une peine de 11 ans de prison pour subversion. La Chine a dénoncé dans cette cérémonie, saluée par les pays occidentaux mais boycottée par une vingtaine de ses alliés, une "farce politique" et mis en garde tout pays qui chercherait à s'ingérer dans ses affaires intérieures. A Pékin, la police a renforcé ses... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 5 octobre 2010

PRIERE D'UN MOINE ZEN AVANT DE PEINDRE

Toi sans visage et sans nom possible, nudité rayonnante et parfaite, dépouille-moi de moi-même et de toute vue l'œil et de tout art la main, rends-moi nuit et rien pour renfermer le Tout en un signe unique de ce pinceau sur papier de riz. . ELENA  BONO    .     Oeuvre Xiaoqian Li-Columeau    
mercredi 13 août 2008

LA CHINE...QUE DE MEDAILLES..!

..... . .. . . . . . Il aura fallu la cérémonie d’Ouverture de ces J.O, grandiose, à ce que l’on rapporte pour effacer les affres de la torture et de la mort à l’encontre de milliers d’Hommes, de Femmes et de représentants du règne animal, au Pays du soleil levant. Le monde de l 'image, l 'image du corps sublimé, les records se sont emparés des consciences en dépit de toute l 'actualité... Non, les cinq anneaux de l 'Olympisme saignent, ils ne sont pas unis et liés mais écartelés... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,