mercredi 3 octobre 2012

LE " CHEMIN " DES ETOILES...

Si une fois dans la nuit glaciale du monde tu peux mesurer la solitude des étoiles transpercée par le bûcher de différents soleils. Si une seule fois tu peux donner un nom à la présence lumineuse de la lune. Qui est peuplée par les arbres invisibles et songeurs. Alors tu pourras te dire « Je ne suis pas seul au monde » car chaque étoile est le visage de ceux que tu aimes. A la fenêtre du ciel. . PATRICK CHEMIN .   Cette peinture navajo représente un ciel de nuit    
Posté par emmila à 13:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 1 août 2012

GRIFFE

Marcheur voûté, le ciel s'essouffle vite; Médiateur, il n'est pas entendu; Moi je le peins bleu sur bleu, or sur noir. Ce ciel est un cartable d'écolier Taché de mûres. . RENE CHAR .  
Posté par emmila à 17:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 1 septembre 2011

DE TOUTES LES COULEURS

Enfonçant dans le ciel Mes ciseaux d'or J'en découpe un morceau Pour y cacher mes jours de rêve (Mes beaux jours lumineux De toutes les couleurs). Emballés de la sorte Je les garde à l'abri Du vent des doigts de l'ombre De l'oeil astral comme de tout regard. Lorsque la nuit viendra Dans mes eaux jeter l'ancre J'ouvrirai mon trésor Je viderai le contenu De ce lambeau céleste Et de la proie de mes ciseaux Un arc-en-ciel s'échappera Pour s'engloutir dans mes eaux troubles . HILDA KALFAYAN .
jeudi 10 février 2011

L'ETERNITE, BELLE COMME LE VISAGE DES ENFANTS...Extrait

La première transcendance est celle du ruisseau qui abandonne un peu de lui-même pour devenir ciel. Le ciel qui s’introduit dans le ruisseau, fait un léger bruit dont jusqu'à présent aucun savant ne s’est préoccupé. Parfois, le ruisseau s’arrête pour laisser le mouvement à ses galets et surtout pour planer sur sa transparence. La transparence du ruisseau est une représentation supérieure, une spiritualité, car elle s’approprie le ciel. Par la transparence, le ciel ne supprime-t-il pas le ruisseau, et vice-versa ? Et comment ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 26 décembre 2010

ISOTTEO...Extrait

O poète, le Verbe est divin De la pure beauté, le ciel a voulu Que chacune de nos joies soit issue Et tout n'est que Poésie..GABRIELE D'ANNUNZIO.
samedi 16 octobre 2010

CAHIER SEIZE..Extrait

Depuis tant d'années je lave mon regarddans une fenêtre où ciel et merdepuis toujours sont sans s'interrompreoù leurs vies sont un, sont innombrablessont une fois encore dans mon âmeun champ magnétique d'épousaillesune goutte de lumière-oiseau.Depuis tant d'années je lave mon regardà la première couleur si fraîchesur les lèvres humides de nuitd'être la peau et d'être la pierreoù mes doigts rencontrent le secret,ce savoir qu'ils sont et celui qui estdes tonnes infinies de lumière.Du plus pâle au tranchant du plus sombresans... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 10 juin 2009

L'AMOUR EXTÊME...Extrait

Allié de toujours le soleilme blesse. Trop porté                au triomphe, trop glorieux. Il me jette              dans un jour  qui m'accable.                    Je lève les yeux, m'accroche                      aux nuages qui glissent avec une sorte          ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 6 juin 2009

CIEL

Si je construisais une cheminée dans ma maison, ce serait non pas pour laisser sortir la fumée, mais pour laisser entrer le ciel. . MIA  COUTO .
Posté par emmila à 11:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 4 juin 2009

LE CHEVAL D'ORGUEIL....Extrait

"- Regarde, regarde les arbres comme ils travaillent. - Qu'est ce qu'ils font grand-père ? - Ils rattachent la terre au ciel. Et cela, c'est très difficile. Vois-tu, le ciel est si léger qu'il est toujours sur le point de prendre la fuite. S'il n'y avait pas d'arbre, il nous dirait adieu le ciel. Alors, il ne nous resterait plus qu'à mourir. Mais, heureusement, il y a les arbres…Regarde ce tronc rugueux, tu vois. C'est comme une grosse corde. Il y a même des nœuds dedans. Mais à chaque bout, les fils de la corde se... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 8 mars 2009

UNE BIBLIOTHEQUE DE NUAGES

Sur la neige couvrant la boîte aux lettres, l'étoile minuscule d'une patted'oiseau - de fraîches nouvelles du ciel.. CHRISTIAN  BOBIN . .  
Posté par emmila à 13:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,