dimanche 1 avril 2018

COEUR A COEUR...Extrait

Ces riens toujours à l’orée de nos cœurs pour que grandisse en nous un ciel nécessaire à notre vie profonde   .   BERNARD PERROY   .  
Posté par emmila à 16:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 8 février 2018

POURTANT, UN JOUR...

Quand le ciel est raide, dénué de la générosité qu’il offre au crépuscule pour couvrir le jour quand il décline, quand son bleu se lénifie à devenir le mauve parme que produit la blessure ; quand l’aube peine à étaler sa blancheur véloce à refuser aux sourires l’extase de creuser les fossettes ; quand la nuit s’écrase sur les massifs des nostalgies sans douceur, sans courtoisie ; quand les étoiles sont fuyantes, quand elles s’éteignent subitement après leur apparition augurant de nouvelles surprises dures à porter ; quand les cœurs... [Lire la suite]
mercredi 19 avril 2017

UN ROSSIGNOL DANS UN ARBRE...Extrait

Une cabane dans un arbre se souvient de rires d'enfants. Elle fut construite par des mains malhabiles et par des cœurs trop grands. Des oiseaux y nichent - souvent....   .   DANIEL LEDUC   .  
Posté par emmila à 18:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mardi 28 mars 2017

A LA LUMIERE DES LARMES

L'ange de l'épreuve brûle d'abord nos yeux avant d'ouvrir un chemin inconnu devant nous. Oseras-tu avancer? Monte! Egare-toi! Si les mots ont trahi si l 'anneau est brisé si tes larmes sont noyées dans l'eau perdue de la pierre tu peux encore avancer. Monte! Egare-toi! Tous nos cris ont des ailes tous les coeurs trouvent un chemin. . . . ALAIN SUIED . . .      
Posté par emmila à 12:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 24 octobre 2016

GERALD BLONCOURT...Extrait

L’heure est venue De dire La tempête des cœurs Il est temps de lever L’impôt de la misère De payer l’amende des injustices De crever le décors Des jours suspendus L’heure est venue De monter au sommet Des gloires branlantes D’agiter les drapeaux De l’oubli Rien n’est plus sûr Que tes secrets étranges Rien ne vaut Cette cascade d’ennuis Qui chute dans l’espérance De tes mots éblouis La vie est un mélange De saveurs incertaines Te dire qu’un temps viendra Où nous reverrons l’autre Parti à l’horizon Des mornes dénudés La colère est en... [Lire la suite]
jeudi 13 octobre 2016

OU SONT LES OLIVIERS ?

Où sont les oliviersEt les oranges amèresCes fruits à peine écritsDans nos ivresses bleuesOù sont nos rêves rouxEt ces voix éphémèresQu’un blanc soleil salinExilait en tes yeuxOù sont ces heures vivesDérobées au silenceOù sont nos cœurs émusD’avoir tenu le jourOù sont nos villes follesNos déserts en partanceL’été et son scalpelLa merLe ventL’amourOù sont les oliviersEt les oranges amèresOù sont les oliviersLes oliviers frondeursOù sont les oliviersLes oliviers, mon frèreIls sont làSecourablesAu cadran de nos cœurs   . ... [Lire la suite]

lundi 19 septembre 2016

JIDDU KRISHNAMURTI...Extrait

Nous encombrons nos vies, nos esprits, de symboles parce que nous n'avons pas l'autre chose. Si nous aimons, certes, nous n'avons pas besoin du symbole de l'amour, ni de l'exemple de l'amour - nous aimons, c'est tout. Mais l'homme qui conserve dans son esprit un exemple, un symbole, une image, un idéal n'est manifestement pas dans un état d'amour. Les symboles, les exemples, sont des entraves, et ces entraves deviennent si importantes, que nous tuons nos semblables et que nous mutilons nos esprits et nos cœurs à cause d'elles. ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 09:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
lundi 13 juin 2016

HOMMES ET BÊTES...

A toi Centaure, à ta moitié humaine ; A vous chimères, et monstres incomplets ; A vous, hybrides, à vous énergumènes, que l'on traite d'impurs ou d'imparfaits ; Nous rallions nos cœurs, nos âmes pleines, Tous dans un même élan pour entonner Cette chanson où l'on s'est retrouvé A ce refrain toujours nous ramène : Hommes et bêtes, venez dessiner La carte de notre voyage immense, A l'impossible on est destiné Sur tous les chemins de TransHumance La terre sous nos pieds comme semelle Sur nos têtes les cieux comme chapeau... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
lundi 17 août 2015

BERNARD PERROY

La pauvreté me dévisage et je ne sais pas si elle vient de moi ou de cet homme assis sur le trottoir, tandis que sa voix et la mienne se perdent dans la rue qui bourdonne comme pour mieux nous faire saisir ce silence d'empathie qui bourgeonne de nos deux coeurs. . BERNARD PERROY . Oeuvre Jef Aerosol (J.F. Perroy) & Lee Jeffries © extraits pochoirs de l'expo « Synergy » 
Posté par emmila à 21:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 29 novembre 2014

LE POLLEN DES JOURS....Extrait

  Au pays des mots les jardiniers plantent des arbresEt cueillent aux branches les lettres pour créer des livresCe sont les fruits des mots qui nourrissent les hommesTandis que certains cultivent au gré des saisons le boisComme on sème au jardin les graines des nouveaux arbresLe bûcheron des mots s'enfonce dans les forêts sombresDu haut pays à la recherche des mélèzes des sapins et des hêtresDont les branches caressent en douceur les nuages d'argentIls bruissent et tremblent et pleurent de toutes leurs feuillesLa scie crisse... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,