mercredi 1 juin 2022

QUAND MICHEL SERRES NOUS PARLE DE L'AMOUR - 14 Février 2010 -

  « Oui au désir, mais avec respect. Oui à la force, mais avec douceur. Oui au corps, mais avec esprit. Oui à la prise, mais avec l’offrande, avec le partage. Oui à l’altérité, mais il faut un accord. Oui à la différence, mais il faut l’harmonie. Autrement, c’est raté. Il faut donc avoir de la patience, accepter la longueur du travail que suppose l’approche de l’autre, qui est toujours très différent ou très différente. Être honnête, avoir de la probité, ne pas tricher, ne pas mentir. Être très attentif à l’autre. Se livrer au... [Lire la suite]

mardi 24 novembre 2020

RENCONTRE

    Quelqu’un, ce matin, m’apprend à existerPatiemment,M’offre sa tête tout entière la poseDans ma main et s’y abriteMe dit, sans mots, sans limites,Je t’aime je t’aime toi,Fais moi un nid dans tes bras un abriQue je te donne moiAu chaud de toi dans ton odeurQue je t’entendre respirerQue je te sache et te sente et te toucheQue j’entende sous tes doigts qui se posentA quel point tu m’aimes aussi, aussi profond, aussi secretComme la vie est simple qui rencontre la vieLa berce doucement la lisse du glissement d’une soieQue... [Lire la suite]
jeudi 22 août 2019

LA CLEF DE VOÛTE...Extrait

Il était un tempsoù ton corpsouvrait les routesTu te confondaisavec l'horizonJe ne vois plusoù tu respiresTu te défendsMes yeux ont porté les tiensmes jambes ont délié tes jambeset ma bouche tes lèvresJe te donne le nomque tes sens épellentTu es l'échode chair et d'osl'image fidèlede mon devenir Il était un tempsoù tu m'étonnaisoù pour te trouveril me fallait luttercontre la fatiguecontre les intriguesA la lueur de nos baisersles continents émergeaientils étaient nos compliceset se révélaient à nouspar carré par habitant La terre... [Lire la suite]
Posté par emmila à 12:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 9 juillet 2019

NOTRE PLANETE

Nous avons l'immense douleur de vous faire part de la mort, ce soir, de notre ami le poète Michel Baglin, à 68 ans. Notre peine est immense.Voici le dernier poème qu'il nous as envoyé et que nous publions dans l'anthologie du Festival Voix vives 2019 , un poème dédié à Jackie, sa femme, vers qui toutes nos pensées se tournent ce soir. - Les éditions Bruno Doucey   .   Tant de mêmes paysages peuplent nos regards ! Depuis plus d’un demi-siècle ensemble nous jouons les balanciers sur la crête des jours traversés,... [Lire la suite]
vendredi 17 août 2018

C'ETAIT DEMAIN...

  J’aime le temps d’avantEt même un peu plus tôt… Quand l’attente s’éveille…Quand le regard se croise Et que se tend l’oreille sur un sourire naissant…Un mouvement de tête, timide, sur le coté penché, complice du sourire avant de s’en aller sans penser à plus tard.. Et puis qui se retourne à l’angle de nulle part…Ici, là-bas, plus loin, ailleurs…Au détour du chemin, de la ruelle étroite, de la terrasse du Bar, pour semer un espoir, fixer un au revoir, un frêle espoir promis en guise de pourboire…Un battement de... [Lire la suite]
vendredi 20 juillet 2018

XAVIER LAINE ... Extrait

Je reste muet. Fumées et éclairs dans la nuit d’orient, hier comme aujourd’hui brilleront de leur mille feux. La frappe est aveugle, ne regarde rien de ces petites vies qui n’ont rien demandé. Que des hommes en ce triste été puissent plonger leurs mains dans le sang versé et s’en réjouir, voilà qui m’offre la nausée jusqu’au vertige. Qu’il se nomme Allah ou Yahvé, votre Dieu doit souffrir mille martyres, puisqu’en son nom, c’est de sang innocent dont vous vous abreuvez. En cela et quoi qu’en dise les couards, c’est la shoah qui se... [Lire la suite]

dimanche 18 février 2018

DERIVE DU VOYAGEUR

... frère des pommes sures,des fous rires, des algarades,par quel chas d'aiguillepassais-tu pour m'entendre ? Noël suivait dans les fermestabliers gris, paille vivante,Noël se faisait papier d'or,oranges fraîches, papillotes. Toujours à l'orée de mes yeux,tu recomptes mots crus,cœurs gros, histoires anciennes. Tu loges dans des remous, tu n'étouffes personne,et moi, je m'endors en toi.     .   RICHARD ROGNET    .  .            
Posté par emmila à 10:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 21 janvier 2017

DEFENESTRATION DES ANGES ...Extrait

Avant de l'écrire va voir ton poème il t'attend sur le seuil pourquoi es-tu venu il ne le sait pas mets-le en confiance lisez-vous sans hâte face à face ton poème et toi lisez-vous les yeux dans les yeux ainsi font au hasard des puits les gens du désert quand ils se croisent sans avoir marché longtemps qu'il épelle bien chacun de ses mots pour la première lecture car elle est l'inévitable par quoi tu sauras si les yeux de ton poème fuient c'est qu'il est félon égorge-le si au contraire tu sens une grande joie parce que tu as... [Lire la suite]
jeudi 31 juillet 2014

LETTRE OUVERTE-PETITION A MONSIEUR FRANCOIS HOLLANDE, NON AU GENOCIDE PALESTINIEN

Monsieur,« L’indifférence, la pire des attitudes », disait Stéphane Hessel Je rajouterai la tromperie et le mensonge....En effet, voici la teneur de ce 59ème engagement, lors de votre candidature à la Présidence de la République. (...) " Je prendrai des initiatives pour favoriser, par de nouvelles négociations, la paix et la sécurité entre Israël et la Palestine. Je soutiendrai la reconnaissance internationale de l’État palestinien ». En acceptant, par votre soutien inconditionnel et cette allégeance aveugle à un pays étranger qui... [Lire la suite]