dimanche 5 septembre 2010

L'ODEUR DE L'EAU

La paix, je la demande à ceux qui peuvent la donner Comme si elle était leur propriété, leur chose Elle qui n’est pas colombe, qui n’est pas tourterelle à nous ravir, Mais simple objet du cœur régulier, Mots partagés et partageables entre les hommes Pour dire la faim, la soif, le pain, la poésieLa pluie dans le regard de ceux qui s’aiment La haine. La haine. Ceux qui sont les maîtres de la paix sont aussi les maîtres de la haine Petits seigneurs, grands seigneurs, grandes haines toujours. L’acier est là qui est le métal gris-bleu... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

samedi 3 juillet 2010

PALESTINE SALAM...Extrait

".../...     Si Jénine en arabe est fœtus et embryon    Que tu enterres vivant oublieux de l’Histoire    Si la poudre est ton encensoir    Si tes fusées blessent ma nuit sombre    Tes dalles se consolent-elles d’être mes décombres ?    .../...". TAHAR  BEKRI .
Posté par emmila à 21:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 12 juin 2010

DANIELE MAOUDJ

Il y a un Désert intérieurAu pays d’orphelins Privés d’échosDans le fracas des montagnesIl y a un Désert intérieurAu territoire bavardUn parfum muet rôdeLe couteau de la lumière Écorche le rien de la vieIl y a un désert intérieurAu pays de crépuscules calcinésZitti é muti sacrifient l'ÉtoileSur le granit d’un aller sans retourLes sanglots des mots tracentDans la nuit païenne Une cargaison de rêves .. .DANIELE  MAOUDJ . . .
Posté par emmila à 09:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 4 septembre 2009

OUVREZ LE FEU...!...Extrait

Ce sont des enfants seuls attelés à leurs cris qui avancent de face sur des chemins possibles ils nous jettent des mots simples comme les pierres leur royaume visible est une route droite ils entrent par effraction dans nos yeux éboulés et suivent des aurores qui toujours se rassemblent ils creusent leurs demeures dans les charpentes mortes pour apporter aux évidences le démenti formel d'un battement de cœur …   .TRISTAN  CABRAL   .  
Posté par emmila à 14:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 16 juillet 2009

NOUS SORTIRONS

Nous sortirons. Nous l’avons dit : Nous sortirons.Nous vous l’avons dit :Nous sortirons un peu de nous-mêmes.Nous sortirons de nous-mêmesVers une marge blanche, méditer le sens de l’entrée et de la sortie.Nous sortirons d’ici peu.Notre père qui était en nous est rentré chez sa mère, le Verbe.Nous avons dit :Nous sortirons.Étrennez une foulée en d’un sang qui a débordé de nous Et inondé vos canons.Arrêtez, cinq minutes, ces avions en piqué.Interrompez, trois minutes encore, le bombardement par terre et par mer,Que sortent... [Lire la suite]
Posté par emmila à 12:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 18 février 2009

UNE BUEE D'ESPOIR...Extrait

Le monde respire encore mais pour combien d'années ? Nous sommes passés des grains de chapelet au chapelet de balles, du feu de bivouac à la mémoire des bombes. J'ai toujours su que l'homme n'entendait rien à Dieu. C'est toujours l'autre le Diable. La lumière étouffe entre les pages d'un missel. La liberté n'est plus qu'un slogan de vendeurs, la dignité une couche pour les incontinents, l'auberge du bonheur un parking à vieillards. J'erre sans but sans bruit que le frisson des mots. Ma main s'appuie sur la fragilité des choses pour y... [Lire la suite]
jeudi 15 janvier 2009

NOUS SOMMES TOUS DES REFUGIES PALESTINIENS

Je remerge enfin de mon corps j'en ressors porteurs de questions essentielles    Le cri mûr     Haut porté sectionnant le Scandale     Mécaniques démontées Je suis armé jusqu'aux dents J'ai la cuirasse dure pour m'opposer à toutes les érosions    La mémoire longue pour forcer tous les blocus. Le rire inextinguible je suis neuf     Les cicatrices et les greffes se sont déplacées vers les plantes    Elles alourdissent ma marche mais... [Lire la suite]
vendredi 24 octobre 2008

LA ROSE

Prends une rose, étale-la en oreiller Après un temps La comédie te fondra dan la boue, dans l'argile La bombe t'annexera à son royaume Après un temps Prends une rose, nomme-la chant Et chante pour les mondes . ADONIS .
Posté par emmila à 22:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 9 octobre 2008

IL N'Y A PAS DE REPOS

Il n'y a pas de salut, pas de repos.La lâcheté cohabite avec le mépris.La lumière titube sous les paupières de l'abîme.J'ai vu les eaux de la colère noyer les larmes des enfants.J'ai vu le pain des pauvres à la table des riches.J'ai vu les aimants de la mort détourner les ruisseaux.J'ai vu l'acétylène embrocher l'espéranceet les tigres en papier égorger la colombe.J'ai vu l'obscénité remplacer la caresseet les fusils cracher sur le vagin du monde.J'ai vu les loups apprendre à pleurer,les poules picorer la limaille des balles.J'ai vu... [Lire la suite]
Posté par emmila à 09:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,