dimanche 12 juin 2022

ARGENT ET SPIRITUALITE

Les rapports entre argent et spiritualité questionnent beaucoup et manquent parfois de fluidité. Pour certains, si on a un don - celui de soigner par imposition des mains, celui de la clairvoyance, ou d’autres dons dits spirituels - il est normal de ne pas le faire payer. C’est un don de Dieu ! Selon eux, les séances de chamanisme, de soin, de voyance devraient être gratuites. D’autres trouvent juste de payer un reboutement pour se débarrasser d’un psoriasis, comme on paye une séance chez le kiné. Certains sont... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

dimanche 12 juin 2022

DIALOGUE AVEC LES ETUDIANTS HEC, 18/11/2020

  "N’oublions pas que l’humanité tue environ mille milliards d’animaux chaque année, en grande partie des animaux sensibles donc qui ressentent la mort. Mon fils qui est en terminal apprend encore, en cours de philosophie, que la conscience est le propre de l’homme. C’est complètement débile ! Il est tout à fait certain qu’un très grand nombre d’autres espèces animales ont une conscience au sens fort du terme, une conscience du monde , une conscience de soi et de soi dans le... [Lire la suite]
dimanche 5 juin 2022

ANNA MARIA CARULINA CELLI, POEMES ...Extrait

Seulement la mémoire Afin d'assembler le puzzle dispersé Où se mêlent d'étranges fragments de moi Des marches d'escalier descendent en forêt Je tombe et me rattrape et me réveille et tout m'échappe Verre brisé Déjà le vent ensevelit les voix Dans l'arbre, le ressac des feuilles Sans cesse rapporte le bois mort Il faut aller au puits Jeter le seau aux sortilèges des réminiscences Recommencer encore la pêche miraculeuse La levée des mirages Refaire le monde, se rassembler, se ressembler Seulement la mémoire Je ne veux... [Lire la suite]
jeudi 2 juin 2022

OU EST LA SOURCE ?

  Frondaison  printanièredes tilleuls près des pinsdes cerisiers en fleurs :préludes du matin. L’angoisse de la nuitprégnante encore en moilentement se desserreà respirer le ventqui se fraie un passageau milieu de l’alléesortie il y a peudu filet des ténèbres. Dans le parc réveillépar le chant des oiseauxqui s’appellent l’un l’autresans presque le savoirserpentent des sentiersen montée, en descente,en courbes ou en droitescroisées ou parallèles. Les mouvements du cœurde joie ou de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mercredi 1 juin 2022

L'ÂME

Partout, l'âme du jour se décline dans ses possibles, ils sont milliards d'échos dispersés dans l'universalité de la seconde, à leurs portes, mon œil et tout l'irraisonnable de la raison savent que la beauté n'est que la peau d'apparence des âmes, combien de têtes charmantes, de fleurs, de joliesses endimanchées ont-elles porté, en elles, la mort et le crime ? Tout a une âme, l'esquisse de cette pensée qui se fera poème, les odeurs, les mots, les chansons, la couleur des rires, les pierres, le chemin, l'instant, le... [Lire la suite]
samedi 8 janvier 2022

VENTS DES PRESENCES...Extrait

Mourir debout plutôt que de vivre à genoux est un cri pluriel, on ne le pousse pas dans l’isolement. Classer les événements historiques, classer les registres de la création et du savoir, classer tout selon des secteurs pliés et fermés vise la mise en place de normes dans lesquelles la pensée humaine ne se perçoit comme totalité. Se perdre comme totalité pour la pensée revient à s’isoler absolument, elle ne peut plus rien lier à l’intérieur d’elle même et avec les autres. L’isolement emmure la... [Lire la suite]

samedi 1 janvier 2022

LE LAMENTO DE LA VIEILLE ETOILE

            Je me souviens du monde d’avant le silence des cœurs, d’avant le large silence. Je me souviens du temps où seuls existaient les continents de la pensée. Quand le magma des énergies immobiles contemplait les nuances et les frissons irisés du néant, quand le rêve inventait le bleu. Quand le Tout méditait, ciselait le prisme de la conscience. Quand n’existait que la musique du Cœur, bien avant que l’on écartèle le vide, bien avant que l’on en extirpe l’eau, le vent et les premiers... [Lire la suite]
vendredi 16 juillet 2021

LETTRE AU GENERAL X ...ST EXUPERY

Ah ! Général, il n’y a qu’un problème, un seul de par le monde. Rendre aux hommes une signification spirituelle, des inquiétudes spirituelles, faire pleuvoir sur eux quelque chose qui ressemble à un chant grégorien. On ne peut vivre de frigidaires, de politique, de bilans et de mots croisés, voyez-vous ! On ne peut plus vivre sans poésie, couleur ni amour. Rien qu’à entendre un chant villageois du XVe siècle, on mesure la pente descendue. Il ne reste rien que la voix du robot de la propagande... . … . .Mais où vont les... [Lire la suite]
mercredi 7 juillet 2021

NOUS AUTRES MEURTRIERS...Extrait

Oui, c'est la vérité que nous vivons sans avenir et que le monde d’aujourd'hui ne nous promet plus que la mort ou le silence, la guerre ou la terreur. Mais c’est la vérité aussi que nous ne pouvons pas le supporter parce que nous savons que l’homme est une longue création et que tout ce qui vaut la peine de vivre, amour, intelligence, beauté, demande le temps et la maturité. Et si nous ne pouvons pas le supporter, nous devons le dénoncer. Et la première chose justement est de pousser ce cri de révolte. Car la terreur et la... [Lire la suite]
Posté par emmila à 03:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
dimanche 7 février 2021

PALAIS DE GLACE...Extrait

  Il en est des miroirs comme de la mémoire, ils sont déformants, c’est une autre réalité mais elle reste virtuelle, si l’on pouvait se voir avec les yeux des autres, la vision serait toute autre. Nous reste toujours l’image mentale que nous avons de nous plus jeune et en adéquation avec le souvenir de notre force, de notre poitrine volontaire, ce héros secret qui nous hante et nous permet de vieillir sans nous en rendre compte jusqu’à la rencontre de notre reflet que nous ne reconnaissons pas tout de suite, qui nous... [Lire la suite]