lundi 15 mars 2021

MON DESORIENT...Extrait

"A l'heure où j'écris ces lignes, je ressasse de moins en moins les hasards de la fureur de l'Histoire. Plus tranquille avec moi-même sans avoir toutefois perdu ma capacité de m'insurger, je comprends mieux les clameurs simplificatrices des autres." Ainsi débute ce témoignage de Danièle Maoudj, issue d'un métissage franco-algérien et qui vit en Corse où elle anime le festival de cinéma méditerranéen de Bastia. .   Sur les sentiers de ma révolte, mon ami de toujours, Charles Santoni  qui porte le nom de ma mère, a su,... [Lire la suite]

vendredi 30 octobre 2020

COMME UNE AUBE A JAMAIS...Extraits

   Jean-Pierre Santini, écrivain, poète, éditeur corse, actuellement arbitrairement détenu à Paris.... Maintenu en détention provisoire, malgré la présomption d’innocence, malgré le fait qu’en droit français, la détention provisoire doit être l’exception et non la règle, malgré la proposition d’un contrôle judiciaire au domicile de sa fille sur le continent, malgré une détérioration de son état de santé du fait de son âge ( 76 ans ), de ses pathologies et de 18 jours complets de grève de la faim, malgré le contexte... [Lire la suite]
samedi 24 octobre 2020

UNE VIRGULE, LA VIE

Une nouvelle de Jean-Pierre Santini, écrivain, poète, éditeur corse, actuellement arbitrairement détenu à Paris.... Maintenu en détention provisoire, malgré la présomption d’innocence, malgré le fait qu’en droit français, la détention provisoire doit être l’exception et non la règle, malgré la proposition d’un contrôle judiciaire au domicile de sa fille sur le continent, malgré une détérioration de son état de santé du fait de son âge ( 76 ans ), de ses pathologies et de 18 jours complets de grève de la faim, malgré le... [Lire la suite]
mercredi 23 septembre 2020

JULIETTE GRECO ...HOMMAGE

Depuis qu'on est ensemble Tu viens chaque matin Me donner la première caresse Bonjour tristesse. Amie qui me ressembles Tu es le seul miroir Où je peux contempler ma jeunesse     Bonjour tristesse.   Tu sais le secret de ma peine Car c'est toi qui l'as bercé Et s'il faut que je me souvienne Tu viens poser ta main sur les miennes Et toi tu n'oublies jamais Depuis qu'on est ensemble Tu es mon seul amour J'ai trop de faiblesse Pour te quitter     Bonjour tristesse   ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 24 août 2020

MARIE-JOSE NAT ET LA CORSE

  Cliquer sur ce lien . https://mobile.france.tv/france-5/une-maison-un-artiste/une-maison-un-artiste-saison-8/1884527-le-palazzino-de-marie-josee-nat-a-bonifacio.html   .     .  
Posté par emmila à 13:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 21 août 2020

LE MAQUIS

Voulez-vous - Amici mei - que je vous dise un mot sur le Maquis ? Le nôtre, celui de Corse, A Macchia, que l’Empereur reconnaissait à son odeur, comme un parfum de femme…Un mot, me direz-vous, c’est bien peu de chose. Mais c’est un mot d’amour, un amour aussi grand que cette étendue sombre et légendaire de verdure et de vie, qui murmure au vouloir de la brise, mugit au vent du mistral, souffre et meurt tel un être de chair. Et qui me tient au cœur.Il est près de ma porte, ce Palais vert, son odeur est chez moi, ses couleurs à mes yeux... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

dimanche 21 juin 2020

DUEL

Ton corps  demande le divorce Il insiste et s'impatiente  Refuse-le lui          soit catégorique Ne  lui concède rien qui serve le naufrage  de la volonté des âmes    Ressaisis-toi  et mène - le tambour battant  qu'il sache ce qu'il endure    selon  l'esprit en Esprit  quand  de perdurer  et croiser   par les flots en gagnant Eau-Delà   Donne-lui la cadence  La fuite effrénée que l'on engage   ... [Lire la suite]
lundi 8 juin 2020

AUJOURD'HUI....EN CORSE...MONSIEUR BEDOS

  "Sur les collines qui dominent la ville, il y a des chemins parmi les lentisques et les oliviers. Et c'est vers eux qu'alors mon coeur se retourne. "   ....     ....    J’ai grandi dans la mer et la pauvreté m’a été fastueuse, puis j’ai perdu la mer, tous les luxes alors m’ont paru gris, la misère intolérable. Depuis, j’attends. J’attends les navires du retour, la maison des eaux, le jour limpide.   ... Point de patrie pour le désespéré et moi, je sais que la mer me précède et me suit,... [Lire la suite]
Posté par emmila à 10:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 25 avril 2020

JE NE SUIS PAS DES VÔTRES

Je ne suis pas des vôtres… Je n’étais ni de vos armateurs ni de vos équipages lorsque de vos ports de l’Atlantique, vous affrétiez vos bateaux pour y charger du « nègre » réduit en esclavage et le transportiez vers le nouveau monde. Je ne portais pas vos uniformes quand: « Je naquis quand la patrie périssait. Vingt mille Français vomis sur nos côtes, noyant le trône de la liberté dans les flots de sang, tel fut le spectacle odieux qui vint le premier frapper mes regards… » Ma terre était rude, elle avait besoin de mes bras, de mes... [Lire la suite]
vendredi 1 novembre 2019

ANNA MARIA CARULINA CELLI

J'ai oublié la cruche d'eau claireJ'ai oublié la tranche de pain lourdLes noix et les châtaignesAu bord de la fenêtreJ'ai même oublié les prièresEt ce matin il pleutNoyés sous la brumeLes oiseaux n'ont pas chantéPour apaiser mon réveilJ'ai oublié de nourrir mes mortsVergogne à moi !J'irai frotter mes pieds nus sur les rochesJ'irai verser mon sang sur les autels de pierreJ'irai mendier la pitié de l'aigle silencieuxJe frôlerai la lisière des ravinsDe grâce, que la mort ne m'attrape pas!J'étais rentrée de la merLes doigts pleins de... [Lire la suite]