jeudi 2 novembre 2017

HENRI MICHAUX...Extrait

J’ai eu froid à ton froid. J’ai bu des gorgées de ta peine. Nous nous perdions dans le lac de nos échanges. Riche d’un amour immérité, riche qui s’ignorait avec l’inconscience des possédants, j’ai perdu d’être aimé. Ma fortune a fondu en un jour. Aride, ma vie reprend. Mais je ne me reviens pas. Mon corps demeure en ton corps délicieux et des antennes plumeuses en ma poitrine me font souffrir du vent du retrait. Celle qui n’est plus, prend, et son absence dévoratrice me mange et m’envahit.   .   HENRI MICHAUX   ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

samedi 12 août 2017

CARESSE

Mes chaudes mains, baigne-les Dans les tiennes.... Rien ne calme Comme d'amour ondulés Les passages d'une palme. Tout familiers qu'ils me sont, Tes anneaux à longues pierres Se fondent dans le frisson Qui fait clore les paupières Et le mal s'étale, tant, Comme une dalle est polie, Une caresse l'étend Jusqu'à la mélancolie.     .     PAUL VALERY     .
Posté par emmila à 13:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 3 juillet 2017

SOUFFLES ET SONGES...Extrait

... Lancinant,  le cri des mouettes nous traverse comme un reproche Nous avons vécu des années de poussière sans retenir la leçon des tempêtes Le temps s’est évaporé, la plage est vide Si peu de mots pour construire la vie Le cri des mouettes, lancinant, dénonce les renoncements,  la passivité des miroirs Nous avons laissé nos couteaux au vestiaire Il fallait brasser sans relâche la boue, extraire l’or, et scintiller Il fallait mettre le rêve en mouvement Il fallait Mais nous avons si peu rêvé Déchirant, Le cri des mouettes... [Lire la suite]
dimanche 26 mars 2017

LES VRILLES DE LA VIGNE...Extrait

Il n’y a dans notre maison qu’un lit, trop large, pour toi, un peu étroit pour nous deux. Il est chaste, tout blanc, tout nu ; aucune draperie ne voile, en plein jour, son honnête candeur. Ceux qui viennent nous voir le regardent tranquillement, et ne détournent pas les yeux d’un air complice, car il est marqué, au milieu, d’un seul vallon moelleux, comme le lit d’une jeune fille qui dort seule. Ils ne savent pas, ceux qui entrent ici, que chaque nuit le poids de nos deux corps joints creuse un peu plus, sous son linceul voluptueux,... [Lire la suite]
Posté par emmila à 10:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 20 juillet 2016

SAISON DE SEL

à Isabelle   Les caprices de notre automne ne mènent à rien Je voudrais offrir à tes yeux des rivières des roses absolues des années labourées sans récolte de cendres Je voudrais remonter notre destin de l’abîme préserver la mémoire de l’Euphrate loin des rêves pris entre les plis du silence                                 d’exilés morts à force de regret   Les saisons n’ont pas laissé de traces et la rivière étirée en cortège... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
mardi 3 mai 2016

BERGERIES...Extrait

SupposeQue je vienne et te verseUn peu d’eau dans la mainEt que je te demandeDe la laisser coulerGoutte à goutteDans ma bouche.SupposeQue ce soit le rocherQui frappe à notre porteEt que je te demandeDe le laisser entrerSi c’est pour nous conterLe temps d’avant le temps.SupposeQue le vol d’un oiseauNous invite au voyageEt que je te demandeDe nous blottir en luiPour avec lui volerA travers la pénombre.SupposeQue s’ouvrent sous nos yeuxTous les toits de la villeEt que je te demandeDe choisir la maisonOù, le toit refermé,Tu aimeras la... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 29 avril 2016

L'ESCAPADE DES SAISONS

Je t'aimaisDans l'orage des rêvesJe t'aimeSous l'ombrage des ansJe t'aimaisAux jardins de l'aubeJe t'aimeAu déclin des joursJe t'aimaisDans l'impatience solaireJe t'aimeDans la clémence du soirJe t'aimaisDans l'éclair du verbeJe t'aimeDans l'estuaire des motsJe t'aimaisDans les foucades du printempsJe t'aimeDans l'escapade des saisonsJe t'aimaisAux entrailles de la vieJe t'aimeAux portails du temps. .   ANDREE CHEDID   .   Oeuvre Raul Canestro
Posté par emmila à 21:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 14 février 2016

GABRIELLE ALTHEN

L'homme a agrippé la femme Et la femme murmure "Ne t'écartes pas, nous tombons Tu vois, c'est un beau voyage dans le vent de la chute Et c'est si beau Le vent s'enchante Dans la maison trop claire qui tient sa paume ouverte Comme une plaine Sans turbulence malgré le vent" Tous deux s'épousent et le moment ne tombe pas La femme ne sait pas où ils vont L'homme croit peut-être le savoir Elle ferme simplement les yeux Pour mieux sentir son cœur qui navigue vers lui Et les vergers font des étoiles On voit le vent qui s'énamoure Et qui... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 12 février 2016

ABSENCE

Elle portait le doux prénom de Violette… Un prénom suranné qui lui avait valu bien de moqueuses remarques ! Et ce d'autant plus que son teint de blonde tournait rapidement à l'incarnat. Elle avait épousé Freddy… enfin, Alfred.               Alfred et Violette étaient donc unis depuis plus de quarante ans. Il avait perdu cheveux et verve, mais avait gagné en poids. Elle avait troqué sa grâce et ses rondeurs féminines contre des angles et une humeur acariâtre. Il... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 1 février 2014

SOLO D'OMBRES....Extrait

.....Comme un homme sous la lampeje suis assis dans ta lumièrequi chante à voix de têteJe me repose de mes ombresDans tes doigts la cuillèreest un oiseau de plusL'île des mots sans voixs'élargit jusqu'à nous .   GUY GOFFETTE   .  
Posté par emmila à 17:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,