mardi 15 août 2017

RENDONS A NAPOLEON CE QUI EST A NAPOLEON

Au moment ou l'on commémore, à Ajaccio, avec pompes et apparats , la naissance de " Napoleone Buonaparte ", rendons à Napoléon ce qui est à Napoléon....       .   Lucien Bonaparte, frère de Napoléon, écrivant à son frère Joseph Bonaparte le 24 juin 1792 : « J’ai toujours démêlé dans Napoléon une ambition pas tout à fait égoïste, mais qui surpasse en lui son amour pour le bien public. Il me semble bien penché à être tyran et je crois qu’il serait bien s’il fût roi que son nom serait, pour la... [Lire la suite]

vendredi 21 juillet 2017

LETTRE OUVERTE DE SHLOMO SAND - HISTORIEN ISRAËLIEN - A EMMANUEL MACRON

En commençant à lire votre discours sur la commémoration de la rafle du Vel’d’hiv, j’ai éprouvé de la reconnaissance envers vous. En effet, au regard d’une longue tradition de dirigeants politiques, de droite, comme de gauche, qui, au passé et au présent, se sont défaussés quant à la participation et à la responsabilité de la France dans la déportation des personnes d’origine juive vers les camps de la mort, vous avez pris une position claire et dénuée d’ambiguïté : oui la France est responsable de la déportation, oui il y a bien... [Lire la suite]
dimanche 11 janvier 2015

ALORS NON...!

Je suis désolée, " je ne suis pas Charlie "....Je condamne ces crimes odieux et horribles, je soutiens les familles des victimes... Au nom de la fraternité humaine, j'abhorre ces actes barbares et inacceptables...Mais quoi ! La liberté que nous défendons tous, cette laïcité à laquelle nous tenons tous n'existera pas dans les rangs de cette manifestation " mondiale" de Paris....Comment marcher aux côtés du " Boucher de Gaza ", dictateur d'un état religieux et sioniste, celui-là même qui à fait exploser en l'espace de deux mois en... [Lire la suite]
mardi 17 juillet 2007

VERGOGNA A TE CHI BRUSGI A NOSTRA TERRA.....

Il est des parfums inoubliablesAu crépuscule d'un jour magiqueA l'aube d'une promesse de vieOù la mer odorante et vagabonde,Où la terre, lourde des senteurs du maquis,Dans l'indolence fiévreuse de l'été,Offrent comme un refuge aux libres créatures,Son temple de beauté, de couleurs, de fragrances,Fascinantes et ensorcelantes compositions de la nature.....Mais au dessous d'un ciel cruellement bleu,S'élèvent les sourdes plaintes des êtres qui s'enfuientDevant cet embrasement vomissant de flammes,Suffoqués par un suaire de fumée... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,