samedi 1 juillet 2017

GRACE AU TAMBOUR

Grace au tambour volant, vieux volant, que la nuit gobe et crache en milliers d’étoiles Grace au tambour aux mains d’arbre à pain Aux  mains de pieuvre au galop dans les cayes Grace au tambour qui roucoule comme une femme comblée Grace au tambour et ses fruits d’étincelles Grace au tambour que la nuit épingle sur la corde du conte Je te regarde femme Aux pas de merle luisant Aux pas de mer déchaînée Torturant ma mémoire d’homme stupéfait Cœur surpris du message   Ta flamme épousant le secret des tempêtes ... [Lire la suite]

vendredi 12 mai 2017

MOI...NOUS

Moi n'existe pas si le nous est absent La racine du racisme c'est la négation de soi-même, renier un alter ego de l'espèce humaine est un rejet de l'humanité, ne peut s'affirmer être humain un vivant qui se réclame d'une identité autre qu'humaine. Le rejet de son semblable est le propre de l'inculture, la grande dérive de ce monde est le monopole des cultures, la culture d'un peuple est un air commun à chaque humain, ça circule, s'il n'est pas respiré, l'étouffement est assuré.   .   KAMEL YAHIAOUI     . ... [Lire la suite]
mercredi 3 mai 2017

IDENTITE CULTURELLE

Mon identité culturelle n'est pas légitimée par un terroir ancestral, une pureté originelle, ni par une langue ou une culture dominantes, mais par le fait d'assumer les dépossessions originelles et le partage des altérités réunies, quelles qu'en soient les contraintes imposées ou choisies. Un métissage d'humanités, offrant fraternellement au monde toutes ses re-créations, échappées aux frontières des couleurs, des papiers et des langues d'identité. Ainsi, pour toi, lecteur : les mots que je te donne imaginent que tu rêves le mot que... [Lire la suite]
samedi 14 janvier 2017

DE LA CULTURE...

Alors que la perspective de démissioner s'impose désormais à moi comme une évidence, je peux enfin me sentir libre de pouvoir dire tout ce que je pense de l'état actuel du système éducatif. Je veux quitter le navire avant qu'il ne sombre et, sombrant, m'entraîne vers de plus obscures profondeurs encore. D'aucuns pourraient m'accuser de lâcheté ou de pleutrerie, je leur réponds qu'ils devraient essayer de prendre ma place. Je suis sûr qu'ils ne tiendraient pas deux mois et finiraient par louer mon courage d'avoir tenu si longtemps.... [Lire la suite]
jeudi 15 décembre 2016

ELOGE DE LA FUITE...Extrait

Amour. Avec ce mot, on explique tout, on pardonne tout, on valide tout parce que l’on ne cherche jamais à savoir ce qu’il contient. C’est le mot de passe qui permet d’ouvrir les cœurs, les sexes, les sacristies et les communautés humaines. Il couvre d’un voile prétendument désintéressé, voire transcendant, la recherche de la dominance et le prétendu instinct de propriété. C’est un mot qui ment à longueur de journée et ce mensonge est accepté, la larme à l’œil, sans discussion, par tous les hommes. Il fournit une tunique honorable à... [Lire la suite]
mardi 27 septembre 2016

LE DROIT D'ÊTRE NATURALISTE...Extrait

La culture ce n’est pas avoir le cerveau farci de dates, de noms ou de chiffres, c’est la qualité du jugement, l’exigence logique, l’appétit de la preuve, la notion de la complexité des choses et de l’arduité des problèmes. C’est l’habitude du doute, le discernement dans la méfiance, la modestie d’opinion, la patience d’ignorer, la certitude qu’on n’a jamais tout le vrai en partage; c’est avoir l’esprit ferme sans l’avoir rigide, c’est être armé contre le flou et aussi contre la fausse précision, c’est refuser tous les fanatismes et... [Lire la suite]

dimanche 28 août 2016

A LA MEMOIRE DE WILLIAM B. YEATS...Extrait

Reçois, Terre, un hôte honoré ; William Yeats va pouvoir dormir Que le vase irlandais repose, Vidé de sa poésie.   Dans le cauchemar des ténèbres Tous les chiens d’Europe aboient, Les nations vivantes attendent, Chacune enfermée dans sa haine ;   Une disgrâce de l’esprit Se lit sur chaque face humaine, Et des océans de pitié Sont enclos, glacés, dans chaque œil.   Va, poète, descends tout droit Jusqu’au plus profond de la nuit, Que ta voix qui nous laisse libres Nous invite à nous réjouir.   Que... [Lire la suite]
vendredi 26 août 2016

LE THEATRE ET SON DOUBLE, PREFACE

« Jamais, quand c'est la vie elle-même qui s'en va, on n'a autant parlé de civilisation et de culture. Et il y a un étrange parallélisme entre cet effondrement généralisé de la vie qui est à la base de la démoralisation actuelle et le souci d'une culture qui n'a jamais coïncidé avec la vie, et qui est faite pour régenter la vie. Avant d'en revenir à la culture, je considère que le monde a faim, et qu'il ne se soucie pas de la culture ; et que c'est artificiellement que l'on veut ramener vers la culture des pensées qui ne sont tournées... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 16 juillet 2016

ALBERT CAMUS...Extrait

"Quelque chose en nous a été détruit par le spectacle des années que nous venons de passer. Et ce quelque chose est cette éternelle confiance de l'homme, qui lui a toujours fait croire qu'on pouvait tirer d'un autre homme des réactions humaines en lui parlant le langage de l'humanité. Nous avons vu mentir, avilir, tuer, déporter, torturer, et à chaque fois il n'était pas possible de persuader ceux qui le faisaient de ne pas le faire, parce qu'ils étaient sûrs d'eux et parce qu'on ne persuade pas une abstraction, c'est-à-dire le... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 10 février 2014

TRADITIONAL ARMENIAN GARMENTS

Posté par emmila à 16:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,