mardi 15 octobre 2013

DESERT DU DESIR

Le mur qui sépare le jour de la nuit ne monte pas jusqu'au ciel ; c'est une palissade qui ceint un terrain vague où s'ébattent des corps. Seul l'enfant rieur l'escalade sans se retourner. Délaissant regrets et mélancolie, il tourne le dos au temps.   La cour est nue où l'amour consacra ses jeux.   Mais le temps ne renonce jamais. L'enfant, en un saut incompris, a refranchi l'obstacle dont il se jouait. Homme, il se sent perdu dans un corps trop grand pour lui. Sa liberté soudain s'est mise à flotter dans un costume de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

jeudi 26 septembre 2013

JULIE OU LA NOUVELLE HELOÏSE...EXTRAIT

 Le paradoxe du désir, c’est qu’il y a une extrême jouissance à ne pas encore jouir ! Ce bonheur de l’imminence doit beaucoup à l’imagination, qui donne à poursuivre des biens inexistants mais attrayants. Ainsi, la jouissance réside t-elle moins dans la possession effective, que dans l’espérance de parvenir à un bien. Le bonheur ne nous advient donc pas dans (l’impossible) satisfaction de tous nos désirs, mais, paradoxalement, dans son espérance ou dans sa promesse même ! Tant qu’on désire on peut se passer d’être heureux ; on... [Lire la suite]