vendredi 30 juin 2017

JEAN-TOMAS WARD...Extrait

Que ce soit les tiennes les dernières poussières d’étoile qui m'envolent. les blandices constellées sur tes paupières cristallisent l’énigme le décor palpébral. comme une mosaïque d'aurores où adorent s'attarder mes traversées . fragrance d' iridescence que mes vertiges thésaurisent comme des fragments d’empyrée. que ce soit les tiennes les dernières mains à poétiser mon visage. ton aura lustrale rosoyée sur mes joues y perler les gouttes d'entéléchie peut être avoir le courage d'effleurer l'horizon omineux encore une fois,... [Lire la suite]

samedi 26 novembre 2016

LETTRE D'AMOUR

Je pense aux holothuries angoissantes qui souvent nous entouraient à l’approche de l’aube quand tes pieds plus chauds que des nids flambaient dans la nuit d’une lumière bleue et pailletée Je pense à ton corps faisant du lit le ciel et les montagnes suprêmes de la seule réalité avec ses vallons et ses ombres avec l’humidité et les marbres et l’eau noire reflétant toutes les étoiles dans chaque œil Ton sourire n’était-il pas le bois retentissant de mon enfance n’étais-tu pas la source la pierre pour des siècles choisie pour appuyer ma... [Lire la suite]
Posté par emmila à 10:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
samedi 16 mars 2013

SYLLOGISME AMEN...Hommage à Francis Giauque ....Extrait

Je sais ... Mes rêves ! Mes châteaux ! Mes pays magiques ! Mes animaux ! Je sais que s'y briseront mes os Perçant aux rayons x, je m'en peins d'ici le tableau Enfermé dans un aquarium sans le secret des larmes J'attaque le sens du monde et la paresse est mon arme Et je me gave Et je me gave de toutes les drogues de la solitude Je considère les actes humains comme un ensemble de turpitudes Je voudrais qu'il y ait un dieu pour lui cracher à la face La mémoire fait mal quand le délire s'efface La mémoire fait peur quand elle me cloue sur... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,