vendredi 20 avril 2018

LA NUIT VENUE ...Extrait

Il n’est que temps. Demain déjàPourrit dans la mémoire des vivants.Un monde en agonie exhale ses ténèbres,Il nous souffle à la face une haleine de mort.Demain se tait, son silence nous gagne,La terre dépérit sous le sel des moissons.Nos lèvres ont perdu le goûtD’enfance des syllabes, nos voixSous la neige, des motsNe nous parviennent plus.Il n’est que temps, vois, la dernière flammeVacille et va s’éteindre.Ah ! tout ce qui nous reste à dire,A voir, à vivre et à aimer, quoi, tout celaQui nous brûlait le cœur d’espoir et... [Lire la suite]

vendredi 3 novembre 2017

AFIN QUE NUL NE MEURE…

A la mémoire de François-Xavier Verschave et pour que la Grande Mort reste rêvée, rêvée seulement.. .   "Je t’offre ce dossier afin que nul ne meure, ni les morts d’hier, ni les ressuscités d’aujourd’hui. Je veux ma voix brutale, je ne la veux pas belle, je ne la veux pas pure, je ne la veux pas de toutes les dimensions. Je la veux de part en part déchirée, je ne veux qu’elle s’amuse car enfin, je parle de l’homme et de son refus, de la quotidienne pourriture de l’homme, de son épouvantable démission. Je veux que tu... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , ,
vendredi 23 décembre 2016

LE JARDIN SUSPENDU...Extrait

 Toujours les choses se dérobent et laissent le regard errer sur cette nappe de clarté dont la douceur n’est que l’approche de la pierre  pour de violentes noces imparfaites.  Et l’entaille demain à la mesure du corps entier,  de quel cri s’éveillera le chemin ? Sous les paupières d’amande glisse le fruit des larmes évaporées,  dur sommeil, long soleil de la besace des pauvres.     PIERRE-ALBERT JOURDAN       Oeuvre Joyce Gehl
samedi 24 octobre 2009

AJOURNEMENT

Après-demain, oui, après-demain seulement…Je passerai la journée de demain à penser à après-demain,et ainsi ce sera possible ; mais pas aujourd’hui…Non, aujourd’hui pas moyen ; impossible aujourd’hui.La persistance confuse de ma subjectivité objective,le sommeil de ma vie réelle, intercalé,la lassitude anticipée et infinie,un monde de lassitude pour prendre un tram…cette espèce d’âme…Après-demain seulement…Aujourd’hui je veux me préparer,je veux me préparer à penser demain au lendemain…C’est lui qui est décisif.J’ai déjà mon plan... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,