dimanche 19 février 2017

LA POSSIBILITE D'UNE ÎLE...Extrait

... Et la mort qui avance A petits cris plaintifs, Dansant sa drôle de danse Sur mon centre émotif Qui grimpe dans le lit, Soulève les couvertures ; Mon amour aboli, Pourquoi tout est si dur ?   Au bout de quelques mois (Ou de quelques semaines) Tu t’es lassée de moi, Toi que j’avais fait reine. Je connaissais le risque, En mortel éprouvé ; Le soleil, comme un disque, Luit sur ma vie crevée.   Il n’y a pas d’amour (Pas vraiment, pas assez) Nous vivons sans secours, Nous mourons délaissés. ... [Lire la suite]

vendredi 23 septembre 2016

L'A-MERE OU PLUS LOIN QUE LA MEMOIRE...Extrait

De braises et de gentianel’offrande originelle.Les mains nées caressantesdominaient clouaient.Une onde toujours autreune ombre furtivel’odeur de pommeston odeur mèretraversait mon éveil.Mère…mot sourcepour aider le passagemais toi sans aubetoi de trop de ravineset de résonances,toi unique en ta dérélictionen ton impuissancene guidais rien.   .AGNES SCHNELL   .      
Posté par emmila à 18:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,