vendredi 5 octobre 2018

LE CHEMIN DE L'OISEAU

Je ne choisirai pas cette route ni l’autreOù des oiseaux tout court ont trop chantéÀ la saison des chasses.On a trahi partout leurs souvenirs de l’ArcheEt saint François ne leur a plus parlé.Saint Hubert, Saint Hubert : Plumes que vent emporte;Plumes et feuilles mortesSous le ciel pommelé…   .     SABINE SICAUD     .  
Posté par emmila à 19:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

dimanche 29 janvier 2017

ATTEINT

Inquiétant. Ça devient inquiétant. Comment, pourquoi inquiétant ? De n’avoir jusqu’à présent pas été atteint. Atteint. Atteint de quoi ? D’une balle. De quoi ? D’une balle. Tu sais, un projectile qui court... il court, il court et il rentre ; il court, il court, il court, il ravage ; il court, il court tout ravager ; il ravage tes muscles, tes os ; il court, il rentre et tout ravage en toi ; tu ne le sens pas qui court ; c’est le feu en toi ; cette chose brûle tout en toi,... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
dimanche 14 août 2016

QUIZAS EL CORAZON / LE COEUR PEUT-ÊTRE

Se hundirá el olor acre de los tilos en la noche de lluvia. Será vano el tiempo de la dicha, su furor, su mordisco de rayo que explosiona. Apenas queda abierta la indolencia, el recuerdo de un gesto, de una sílaba, pero como de un vuelo lento de aves entre vanos de niebla. Y aún aguardas no sé qué cosa, mi extraviada; acaso una hora que decida, que recuerde el principio o el fin; similar suerte, ya. Aquí negro el humo de los incendios seca aún la garganta. Si lo puedes, olvídate de aquel sabor de azufre y el pavor. Las palabras nos... [Lire la suite]
jeudi 13 septembre 2012

AROMATES CHASSEURS...Extrait

« Nous sommes lucioles sur la brisure du jour. Nous reposons sur un fond de vase, comme une barge échouée. Ces conflits entre le désir et l’esprit qui sème la désolation. Conflits d’où l’esprit sort vainqueur par le biais et non par le droit fil. (...) Dans sa lutte pour la vie, sans le mal aurait-il survécu ? Lui, l’homme blanc ? Puis il scella sa domination défleurante. La multiplication, opération aujourd’hui maudite. De même la croissance. Et l’exploit : ils ne pouvaient traverser que sous le regard nervuré des dieux, lesquels... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,