vendredi 28 août 2020

LE RETOUR DU PRINTEMPS

Et je n’attendais rien Quand tout me fut offert L’étole du matin La voile sur la mer Sur le lilas fiévreux Une écharpe de brume   Le baiser du chemin L’archange dans les cieux Et sur le lit défait Un pointillé de lune   Tout me fut redonné À la douceur du soir L’écheveau de tes bras La rampe de mes rêves Au livret du silence Le rouet de tes lèvres La fièvre L’allégeance La ceinture de joie   À la lucarne bleue L’étoile sémillante Et sous la rhapsodie De nos ombres filantes L’alliage de nos pas ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

jeudi 18 juin 2020

ELISA K., ...Extrait

  ... Si je pouvais t’offrirles bleus secrets du cielet ses nuées d'oiseauxvenus d'autres pays Si je pouvais t’offrirtoutes les langues de Babelet ce chant de la merqui prolonge la nuit Avec tout cet amourà l’étroit dans mon coeurje les déposeraisen offrande à tes pieds Mais je n’ai que mes rêvesmis à nu sans pudeur Ne marche pas sur euxils pourraients'ébruiter... . ... . . . . ELISA KA . . . . Oeuvre Hiroko Otake
Posté par emmila à 10:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 29 décembre 2019

LE COLLOQUE DES ANGES...Extrait

"Il dormait encoreElle lui chuchota dans l'oreille"Que jamais la voix de l'enfantEn toi ne se taise, qu' elle tombeComme un don du ciel offrantAux mots desséchés l'éclat de sonRire, le sel de ses larmes, sa toute-Puissante sauvagerie." " L'ange se tourna vers moi et me dit : Fais éclater le présentDécouvre le miracle de l'aubeFracturant la noirceur de la nuitFais danser les lettresEt les voyelles amoureuses Fais chanter les motsPour qu'ils deviennent des oiseaux "            MARC ALAIN... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
dimanche 21 juillet 2019

LE PROPHETE...Extrait

Tu dis souvent, « Je donnerais volontiers, mais seulement à qui le mérite. »Les arbres de ton verger ne parlent pas ainsi, ni les troupeaux de ton pâturage.Ils donnent pour pouvoir vivre : car ne pas donner, c’est périr.Qui mérite de recevoir ses jours et ses nuits sûrement mérite tout ce qui viendrait de toi.Et qui a mérité de boire à l’océan de la vie mérite de voir sa coupe remplie par ton petit ruisseau.Et quel désert serait plus grand que celui qui se trouve en le courage et la confiance, non – la charité, de recevoir ?Et qui... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 3 mars 2019

JAMES SACRE...Extrait

Quelqu'un s'en va tu ne sais pasSi même il s'en va ? Penser ou ne pas pouvoir penserLe retient mal on n'attrape Que du silence. Quelqu'un peut-être reprendTout ce qu'il a donnéMais dans le geste de ne plus parlerQuelque choseEst donné. Silence. Il y a ce mot à creuser,Ses lettres font du bruit quand on les prononce : On n'y comprend rien. Le monde est ce rienEt ne parle pas ;Des savants le réduisentA des résultats de mesures, d'autresS'imaginent le nouer en poèmesEt ce n'est Que le bruit d'un mot : silence. ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
dimanche 3 mars 2019

ANNA MARIA CARULINA CELLI...Extrait

Tu t'attendais à quoi En revenant sur les pierrailles Avec les quelques gouttes d'eau Que ces racines à secQui n'avaient offert ni feuilles ni fleurs ni fruitsQuand tu courbais l'échinePour les nourrir du lait opulent de tes seinsAvaient vidées à ta gorge Ces racines hermétiques luisaient à fleur de terreComme des serpents d'orComme les flammes d'orOndulant de désir dans l'âtre noirSinueuses couleuvresAux promesses enchanteresses J'ai encore dans l'oreille griséeTa voix grave et suaveDisait la jeune fille... [Lire la suite]

jeudi 15 novembre 2018

BIBLIQUE DES DERNIERS GESTES...Extrait

"… Les choses sont simples , il y a la vie et il y a la mort !On se trouve soit dans un bord ou soit dans l'autre !Jamais dans les deux en même temps, même si la vie et la mort sont liés ! Alors vérifiez dans vos gestes, dans vos pensées, dans vos décisions, dans votre manière d'envisager demain, vérifiez de quel côté vous êtes, et si vous ne surprenez pas de désirs et d'envies, d'illusions et de rêves, de peurs et de tendresses, si vous ne pouvez pas vous regarder en face sans raconter d'histoires ou accuser quelqu'un, si... [Lire la suite]
Posté par emmila à 02:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
dimanche 5 août 2018

PETITE ANTHOLOGIE PRIVEE D'AUTOCYLUS

Je vote pour la démocratie subtile des fleurs ayant ton violetOu pourpre et, parmi les familles éligibles, deux ont ma préférence. Qui sont la pivoine, le lupin, que leur humilité nordique protège.A la première j’attache l'apprêt d'un seau en fer blanc mal émaillé, Quelque part sur un marché de plein vent, la rive d'une rivière Se ramifiant au pied d'une cathédrale gothique comme l'artichaut. Dans la poussière de brume d’un contre-jour vaporisant en bleu Sa bouillie bordelaise sur le légume essentiel, la... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
samedi 5 mai 2018

DANS LE DOUTE ET LA FERVEUR...Extrait

 ...   Tout est donné Tout est repris La lumière aigue des citrons Le vent dans les cheveux Savoure les Savoure les encore un peu   Malgré tout ce qui crie, bute, tombe, tout ce qui déchire,  le sang versé, rêve à des ruisseaux de lait Sur l'horizon doré, la branche est nue et noire L'arbre d'hiver dessine son destin   Malgré désordres et dérives Ecoute L'instant est harmonie Notes frêles dans le grand concert   Ne songe pas à des demains de sables incertains Tout est là, dans le... [Lire la suite]
samedi 5 mai 2018

DANS LE DOUTE ET LA FERVEUR...Extrait

...   Le monde, oui, dans sa beauté cruelle, je ne veux pas le dire Si je me tais, c'est colère et défi, incandescence   Pourtant je pourrais dessiner les dentelles du possible, ombres chinoises sur l'écran du réel, le rêve, suraigu, d'une île de soleils éblouis, sans férocité L'amour, s'il existe, je pourrais le dire L'énigme au coeur du vivre, comme un ver dans le fruit, je pourrais l'approcher   Cette parole surgie de nulle part, brûlante et sauvage Cette parole d'origine, je pourrais la tenter Un... [Lire la suite]