mercredi 11 octobre 2017

PERMIS DE SEJOUR...Extrait

IL est devant la porte ou devant la fenêtre. Mais l'a-t-on reconnu ? Il est venu peut-être Pour entendre nos voix et regarder nos yeux. Ces routes de la nuit mènent vers ses grands yeux. Il voudrait nous parler aussi; mais nulle larme Ne lui est de secours. La mer brûle ses armes Et ses navires, ses aurores, ses couchants. Nous sommes là plusieurs à écouter son chant Et son souffle pareil aux orages de sable. Et tout devient plus beau. Nul contour haïssable, Nulle faim, nulle soif, pour tenir son amour. D'où revient-il ? Du Nord ?... [Lire la suite]
Posté par emmila à 10:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

dimanche 10 mars 2013

MICHEL CAMUS

Quand le corps fait écran à sa proprelumière, comment peut-il savoirde qui n'est-il que l'ombreNos bouches d'ombre, nos heures noires,nos puits d'angoisse, seull'émerveillement peut les combler delumièreL'homme et son Double : parolesd'ombre et lumière du silenceIl suffit d'un rien, d'un éclair, d'unelecture, d'un amour pour que toutredevienne vierge et innommé commeaux premiers jours du monde   .   MICHE CAMUS   .  
Posté par emmila à 20:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 1 septembre 2012

PRESENCE DE L'ABSENCE...Extrait

Tu es né mêlé à moi comme à l’archaïque lumière les eaux sans pesanteur,Tu es né loin de moi comme au bout du soleil les terres noyautées de feu,Tu nais sans cesse de moi comme les mille bras des vagues courant sur la mer toujours étrangère ;C’est moi ce charroi d’ondes pour mûrir ton destin comme midi au sommet d’une cloche ;Cette gorgée d’eau qui te livre la cime du glacier, c’est mon silence en toi,Et c’est le sillage de mon défi cette odeur qui t’assujettit à la rose ;Cette pourpre dont tu fais l’honneur de ton... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 20 juillet 2012

LE SEUIL, LE SABLE Poésies complètes 1943-1988...Extrait

Qui dirait encore, de cette île, qu'elle est une île et de ce " il " qu'il est une pensée ? Qui dirait, ne ressassant que cela, qu' " il " et " île " sont une seule pensée au sein du vide où elle persiste; tantôt figée dans son désir - mais c'est l'espace qui, autour d'elle, s'anime -; tantôt ivre d'errance - mais dans un univers immobile. Ce qui demeure fuit. Et à aucun moment ne refuse: ni l'attente, ni l'aventure; ni d'être double, ni d'être solitude du double et multitude de solitudes. (...) Disant davantage - ne se livrant... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
mercredi 28 décembre 2011

BALLADE DES DEUX ANCÊTRES

Ombres que moi seul j'aperçois mes deux ancêtres m'accompagnent.   Javeline d'os aigu tambour de cuir et de bois: mon ancêtre nègre. Collerette autour du coularge, grise armure guerrière: mon ancêtre blanc.   Pieds nus, torse minéral de mon nègre; pupilles de vitres antartiques de mon blanc. Afrique de forêts humides et de gros tambours sourds - Je me meurs ! ( Dit mon ancêtre nègre ) Caïmans des troubles marigots Verts matins des palmeraies - Je suis las ! ( Dit mon ancêtre blanc ) Oh voiles de vent... [Lire la suite]
lundi 24 octobre 2011

L'AUTRE...Extrait

Le fait se produisit en février 1969, au nord de Boston, à Cambridge. Je ne l’ai pas relaté aussitôt car ma première intention avait été de l’oublier pour ne pas perdre la raison. Aujourd’hui, en 1972, je pense que si je le relate, on le prendra pour un conte et qu’avec le temps, peut-être, il le deviendra pour moi. Je sais que ce fut presque atroce tant qu’il dura, et plus encore durant les nuits d’insomnie qui suivirent. Cela ne signifie pas que le récit que j’en ferai puisse émouvoir un tiers. Il devait être dix heures... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 9 août 2010

JE SUIS JEAN ET EL MOUHOUB

«Depuis dix-huit mois passés des hommes meurent, Des hommes tuent. Ces hommes sont mes frères. Ceux qui tuent. Ceux qui meurent. Je me nomme El Mouhoub, fils de Belkacem, Petit fils d’Ahmed, arrière petit fils d’Ahcène. Je me nomme aussi, et indivisément, Jean, fils d’Antoine. Et El Mouhoub chaque jour traque Jean et le tue. Et Jean chaque jour traque El Mouhoub et le tue. Si je me nommais simplement El Mouhoub, ce serait presque simple. J'embrasserais la cause de tous les fils d'Ahmed et d'Ali, j'épouserais leur raisons et il me... [Lire la suite]
mercredi 7 juillet 2010

LA VITRE

   A Yves Prié. Plus mort que vifmais vif assezpour mettre en scènele récit de sa mortle vieil arbre cassédéfroqué par l’hivers’accroche éperdument au videpour s’empêcher de tomberEt moi qui suis du bon côtéde la vitre quand il gèleje le regarde se débattredans son immobilitéUne idée noire le traverse(c’est un merle)mais que dire du froidau travail sous l’écorce C’est ainsi que la vitreunit ce qu’elle sépareJ’interroge en son eau limpidela cruauté des miroirs . . . SERGE WELLENS . . . Œuvre Clotilde d'Ursel
Posté par emmila à 18:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 26 août 2009

LE POEME PULVERISE...Extrait

Nous commençons toujours notre vie sur un crépuscule admirable. Tout ce qui nous aidera, plus tard, à nous dégager de nos déconvenues s'assemble autour de nos premiers pas. La conduite des hommes de mon enfance avait l'apparence d'un sourire du ciel adressé à la charité terrestre. On y saluait le mal comme une incartade du soir. Le passage d'un météore attendrissait. Je me rends compte que l'enfant que je fus, prompt à s'éprendre comme à se blesser, a eu beaucoup de chance. J'ai marché sur le miroir d'une rivière pleine d'anneaux de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 28 septembre 2008

JE NE SUIS PAS MOI

Je ne suis pas moi.Je suis celuiqui va à mes côtés sans le voirque parfois je vais voiret que parfois j'oublie.Celui qui se tait serein quand je parlecelui qui doucement pardonne quand je haiscelui qui se promène ou je ne suis pascelui qui restera debout après ma mort . JUAN RAMON JIMENEZ .
Posté par emmila à 19:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,