mercredi 18 septembre 2019

LES PAS DE L'EAU...Extrait

Ecoute c'est l'oiseau le plus lointain du monde qui chante Je n'ai jamais vu la haine de deux peupliers.Je n'ai jamais vu un saule vendre son ombre à la terre.Et gratuitement l'orme offre sa branche aux corbeaux;Partout où frémit une feuille, s'épanouit aussi le bourgeon de l'ardeurL'ivresse d'un pavot m'a baptisé déjà dans le vertige du devenir Ιl ne nous appartient pas de percer le mystère de la rose.Nous ne pouvons à la rigueurQue nous baigner dans la magie de la fleur.Dresser notre tente par-delà le savoir.Ou tremper notre... [Lire la suite]

samedi 9 février 2019

SUPPLIQUE

Je vous prie Qu'on me lave d'eau douce, celle du puits où dort la salamandreTout au fond du jardin près du figuier à l'ombre mortelleQu'on me lave de pluieCelle tombée qui fait bouger la terre de miracles légersJe vous prie,Qu'on me lave de neige, de grêle,Et du flot de la mer que je ne reverrai pas,De l'eau des larmes que j'ai pleurées quand je pleurais encoreDe ce que vous n'avez pas touchéQu'on me lave, nue,Du vin, du sang, des paroles, qu'on me laveDe la puanteurOn donne, on reprend, je ne sais rien de la tête des hommesDe ce qui... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
lundi 21 janvier 2019

MICHEL EKHARD ELIAL...Extrait

Il goûte tout l’arbre dans la graine Tout songe est poussière des voyagesl’herbe tissée de la vapeur du mondepour être ce grand visage clairépanché vers le cielde l’attente qui nous lieaux lèvres de chair et aux mondes nouveauxsimple éternel voici les oiseaux du voyagequi essaiment les grainesde l’inchangé et du purentre la rose et l’oraussi longtemps que les motssont des fleurs d’amourl’un peut lire dans les yeux de l’autre la profondeur de l’eausemée en toi   .     MICHEL EKHARD ELIAL     . ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
lundi 14 janvier 2019

SEULE LA VOIX DEMEURE...Extrait

Pourquoi m'arrêterais-je? J'allaite de mes seins les grappes vertes du blé. La voix, la voix, seule la voix, la voix du désir clair de l'eau à couler, la voix de l'écoulement de la lumière de l'étoilesur la paroi de féminité de la terre, la voix de la conception de l'embryon du senset l'extension de l'esprit commun de l'amourla voix, la voix, la voix, seule la voix demeure. Dans le pays des nains, les critères de la mesureont toujours tourné sur le parallèle de zéro degré.Pourquoi m'arrêterais-je? J'obéis à... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
mercredi 7 novembre 2018

LA FÊTE DE L'EAU

  L’on chante une rivière mal chantée car trop chantéecomme un mantra qui de tout l’affirmerait victorieuse,car ce n’est plus par réflexe qu’il faut nous y pencher : plutôt rompre la mécanique des automatismes,penser son cours comme notre propre réseau sanguin irriguant les tissus les plus essentiels de notre être ; autour les sources sont sèches, l’aridité ruisselleen un pays d’illusions comme de réalitéoù le mistral abrite les foulques et l’éphémère ; l’on chante la rivière aux factionnaires disparusdans un... [Lire la suite]
lundi 10 septembre 2018

TON VENTRE EST L'OCEAN...Extrait

L’impatience a défait les fleursdu jardin monte une douceur frileusedes marais semblent aux portesde la maison on perd ses cheveuxune robe d’été change de placede laineux parfums envahissent la chambreles signes se font rares tout est à craindredu ciel à l’eau violente en tombant les derniers fruits laissentla voix des morts saisir nos mains.     .     ANNE BIHAN     . Oeuvre Frédérick Childe Hassam
Posté par emmila à 15:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

vendredi 7 septembre 2018

ANNE MARGUERITE MILLELIRI...Extrait

La pierre sur l'eauContre le vent rapaceLa caresse de l'eau, la caresse des doigtssur la pierre lisseTes mots à haute voix sur l'enclos de tes lèvresLe murmure d'un baiser, le murmure or et vert de l'eau -- sources secrètes.Un éclat d'aurore vient heurter le soirà son heure incertaineLe soir alentit son pas, à la rue bruissante intime le silenceUn éclat d'auroreEt la grande main du soir un instant se pose sur le cours du temps --Je pense à toi.   .     ANNE MARGUERITE MILLELIRI     ... [Lire la suite]
jeudi 16 août 2018

LES EAUX SONT CERTAINES

Marche allègre et vive sur les passerelles de l’aubeLe sang dormant s’ébroueL’écriture coule drueVerticaleLa pluie a ravivé les feuillesJ’ai troqué mon pays contre le rire immenseDe chutes de cascades de torrents vers la merJ’ai traversé des fleuves qui n’avaient pas de nomJ’ai reconnu le ciel au tremblement des feuilles Troqué des cimetières contre des chemins d’orJ’ai tenu tête à l’âme elle s’en est souvenueJ’ai marché sans compter sans mesurer mes pasJ’ai senti le pollen de mes aurores vivesJ’ai bougé des écluses dans le sens... [Lire la suite]
Posté par emmila à 08:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
dimanche 12 août 2018

DANSE NUIT...Extrait

Une dansequi a connu l'éclat du feu et le marteau du forgeronet l'effleurementne pas oublier l'effleurementde l'horizonet la danse rieuse de la pluie et de la merDanse aveuglée de larmes et de silenceÉcoute la respirationécoute avec lenteuravec une lenteur concentréesans gravité ni inquiétudedanse la danse de l'écouteÉcoute la chaleurdanse l'air en plein soleildanse lentementavec tendressedanse l'enfantl'opaleet les gouttes d'eaune pas oublier les gouttes d'eau...     .     MICHEL THION     . ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
jeudi 9 août 2018

L'EAU ET LES RÊVES...Extrait

En effet, nous croyons possible de fixer, dans le règne de l’imagination, une loi des quatre éléments qui classe les diverses imaginations matérielles suivant qu’elles s’attachent au feu, à l’air, à l’eau ou à la terre. Et s’il est vrai, comme nous le prétendons, que toute poétique doive recevoir des composantes, — si faibles qu’elles soient — d’essence matérielle, c’est encore cette classification par les éléments matériels fondamentaux qui doit apparenter le plus fortement les âmes poétiques. Pour qu’une rêverie se... [Lire la suite]
Posté par emmila à 09:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,