vendredi 24 mars 2017

AUTREFOIS...

Autrefois,nous rêvions tropen vers et en couleursen parler d’avant les languesnous masquions nos songes de sableou de crainteToujours à l’écoute du chantdu murmure des cicatrices« on s’aime blessé » dit un poèteNous le croyons…   .   AGNES SCHNELL .  
Posté par emmila à 21:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

mercredi 22 mars 2017

MEDITATION, CHAQUE VOIX A DES MOTS,TOUT PARLE...Extrait

Descendre en soi- au plus profond de soilà où s'origine en secret la vie.Gagner la complicité du ruisseaule silence du lac et la promessedu noroît porteur de spores, élagueurde cimes, passeur de sables et d'or.Les livres sont refermés. A peineécrire nos versets sur l'oubli de l'ondeet la haute respiration du ciel.Les paroles sont tues qui taraudaientles lèvres et déchaînaient le tumultedes hémisphères. L'écoute nous suffitet tous les sens en plénitude convoqués:le toucher du regard, le goût du parfumen la symphonie d'espace et de... [Lire la suite]
vendredi 17 mars 2017

PSAUMES DU BEL AMOUR...Extrait

Les noms s’effacent les dalles Disparaissent sous les lierres Près des falaises le sable Oublie les jours et les siècles Pourtant l’âme continue Entre le ciel et la terre A lier le feu et l’ombre A la présence invisible Donne-moi de mieux entendre Le murmure sous la neige La note émue du silence Où s’est abrité le cœur Accorde-moi de saisir L’instant où s’ouvre ta grâce Le galbe de ce fruit d’or Que ton ciel met à ma bouche   .   GERARD BOCHOLIER   .  Oeuvre Camille Claudel  
Posté par emmila à 11:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
jeudi 6 octobre 2016

LA LONGUE CHAINE DE L'ANCRE...Extrait

 Le souvenir est une voix brisée, On l’entend mal, même si on se penche. Et pourtant on écoute, et si longtemps Que parfois la vie passe. Et que la mort Déjà dit non à toute métaphore.   .   YVES BONNEFOY   .  
Posté par emmila à 20:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 10 juillet 2016

FIGURES...Extrait

Oui, l'ombre de l'ami, le plomb des vagues, et l'alcyon de brume, et par trois fois tendant les bras, voyelles, «il transformait les larmes en pensée», je vous le dis à vous, pour, le disant, dans la soie de l'écoute, être entre. Je vous redis ces chants, les chants des autres, les fils tissés, l'écho réagrégé de cette indéchirable soie du son, la terre existe quand on commence à la sentir, qu'on sait, en se taisant, lui laisser prendre son temps à elle, être un passage, pour l'hospitalité et le présent. .   . . ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
samedi 25 juin 2016

REFAIRE LA NUIT

Il n'y avait que le silence Derrière chaque mot volé La route expirait dans les pierres Entre les murs écroulés Et pourtant le dernier poète Tendait l'oreille vers la mer Et cherchait encore à saisir L'insaisissable oiseau de la parole. .   JEAN ROUSSELOT   . Oeuvre Goxwa
Posté par emmila à 19:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

vendredi 12 février 2016

L'APPEL DES FORÊTS

Ceux qui n’ont pas prêté l’oreille au cœur d’une forêt au moins une fois dans leur vie risquent un jour d’être surpris par leur appel. Je ne l’ai pas été, car j’entends leur voix depuis chaque seconde d’infortune. Ne pas s’éloigner de la route nous a-t-on répété, ne pas s’éloigner de la route, mais la peur n’est-elle pas le danger ? Ainsi quitter le goudron du chemin, quitter les marées noires figées sous nos pas, pour retrouver d’autres sentiers qui connaissent notre route, même si celle-ci ne se lit sur aucune carte visible. Une... [Lire la suite]
samedi 19 décembre 2015

SUR LE SEUIL INVISIBLE...Extrait

Dans la vie, dans le mystère limpidetu peux avanceret même au pays des ombrestu peux avancerou retrouver la mélodiebrisée            du vivant.Cela parle au fond de toicomme une source, cela chante.Il faut écouter.Il ne faut pas forcer l'écouteCela écoute aussi.Le poème du vivant.Eclat de lumière.Souffle de voix.Il vibre au diapason de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
dimanche 25 octobre 2015

NULLE AUTRE LAMPE QUE LA VOIX...Extrait

    Il faudrait passer outre     le seul entendementpour écouter la voix venue d'ailleurs,la soie d'une respiration et comme     une intuition du monde     autre que ce qu'il est.Il faudrait trouver des mots-réceptableset des vocables en forme d'alvéoles     pour contenir ce qu'il y a     de plus beau après le silence.Nous irions vers les couleurs jamais vues,une musique encore jamais entendue. . . . GILLES BAUDRY . ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 23:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 30 septembre 2015

DÉBRIS MORTELS ET MOZART

Au petit jour, une seule fois, le vieux nuage rose dépeuplé survolera les yeux désormais distants, dans la majesté de sa lenteur libre; puis ce sera le froid, l'immense occupant, puis le Temps qui n'a pas d'endroit. Sur la longueur de ses deux lèvres, en terre commune, soudain l'allégro, défi de ce rebut sacré, perce et reflue vers les vivants, vers la totalité des hommes et des femmes en deuil de patrie intérieure qui, errant pour n'être pas semblables, vont à travers Mozart s'éprouver en secret. -Bien-aimée, lorsque tu rêves à... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,