lundi 5 mai 2014

ANDRE LAUDE...Extrait

... si j'écris c'est pour que ma voix vous parviennevoix de chaux et sang voix d'ailes et de fureursgoutte de soleil ou d'ombre dans laquelle palpitent nos sentiments si j'écris c'est pour que ma voix vous arracheau grabat des solitaires, aux cauchemars des mursaux durs travaux des mains nageant dans la lumière jaune du désespoir si j'écris c'est pour que ma voix où roulent souvent des torrents de blessuress'enracine dans vos paumes vivantes, couvre les poitrines d'une fraîcheur de jardinbalaie dans les villes les fantômes sans... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

jeudi 8 août 2013

LETTRES D'OR...Extrait

" C'est même chose que d'aimer ou d'écrire. C'est toujours se soumettre à la claire nudité d'un silence. C'est toujours s'effacer."   .   CHRISTIAN BOBIN   .   Oeuvre Mathieu Veemaels http://www.mathieuweemaels.be/  
Posté par emmila à 15:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 6 mai 2013

JE VOUS ECRIS DE MES LOINTAINS

« Je vous écris de mes lointains, d’un horizon empli du sel des embruns ; je vous écris avec l’encre des souvenirs, de la pluie sur la joue, de la tendresse dans les lignes des mains. La saison sombre est à son comble ; les hurlements de la houle frappent sans fin la drisse de l’ouvrage. En secret, des îles me font escorte. Un feu s’allume sur la falaise… Gouttes en sourdine sur le caillebotis des mots, notes épinglées au fil des nuages. J’écris sans trouble des mots qui filent avec les ailes du silence. Ouvert à l’inconnu, j’accepte... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 6 avril 2013

UNE VIE BOULEVERSEE...Extrait

Je voudrais n'écrireque des mots insérésdans un grand silenceComme cette estampeavec une branche fleuriedans un angle inférieurQuelques coups de pinceauxdélicatset tout autourun grand espaceNon pas un videdisons plutôtun espace inspiréSi j'écris un jouret qu'écrirai-je au justeje voudrais tracer ainsiquelques mots au pinceausur un grand fond de silence   .   ETTY  HILLESUM   .     Oeuvre Achille Laugé  
Posté par emmila à 00:28 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 2 avril 2013

LE GANT DE CRIN...Extrait

Quelle terrible épreuve constamment renouvelée. S’asseoir pour écrire le plus beau poème du monde, le sentir tel en soi, le vivre, en contenir difficilement la frémissante beauté qui déborde et transforme tout votre être et le soulève, puis … rester avec ce bout de glace entre les doigts ou cette cendre ! Tout le reste a été consumé à l’intérieur. Dehors, il n’y a plus que le reflet des flammes. Car le poète est un four à brûler le réel. De toutes les émotions brutes qu’il reçoit, il sort parfois un léger diamant d’une eau et d’un... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 30 décembre 2012

ECHANCRE...Extrait

"Ecrire les yeux fermés. écrire la ligne de crête. écrire le fond de la mer (...) Ecrire: une écoute -une surdité, une absurdité- écrire pour atteindre le silence, jouir de la musique de la langue, extraire le silence du rythme et des syncopes de la langue (...) Ecrire avec les aiguilles de pin qui adoucissaient la terre devant le caveau de Ponge (...) Ecrire éprouve, épouvante, cristallise le temps de ma paresse. écrire entame et désagrège ma stature d'agonisant..." "écrire étant ici, en ce point, dans ce tourbillon de l'approche... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 25 juillet 2012

ECRIRE...

Scribe accroupi, vieux scribe écrivant son message, il me semble que mon geste d’écrire est de ceux qui désarment, qu’aux frontières du jour, à l’inconnu, je dédie un signe que je ne connais pas, mais qui vivra demain. Homme, que suis-je ? J’espère un langage, un langage m’espère et je le sens dans ma bouche, je le vois qui tremble au bout de ma plume. Tous les vieux mots confondent leur misère, mais s’ils meurent, je serai l’enfant de leur mort. Je tente de mettre au monde un peu plus que je n’ai reçu. J’attends un chant venu de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 29 mai 2012

SAISONS D'ARGILE

 à Albert Camus   Écrire avec le souffle de la patrie avec l’argile du palmier libéré avec les racines de tes pas dans les charniers des pauvres   Écrire sur le vent qui donne naissance aux hommes noyés   Écrire sur les épaules du fleuve et aussi sur le voyage de nulle part à l’instant qui limite le jour   Écrire comme le prisonnier du miroir   Écrire pour calmer l’univers dans la tête du mendiant pour extraire la sève des souvenirs pour le vol des migrateurs sans escale   Écrire... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 7 août 2011

ECRIRE

  «Écrire, c'est aussi ne pas parler. C'est se taire. C'est hurler sans bruit.» . MARGUERITE  DURAS .  
Posté par emmila à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 5 août 2011

CHEMINS DE L'ÂGE...Extrait

Écrire de soi, de la soie de soi, c’est écrire des autres. Écrire pour déchirer le temps. Le mettre en mots devrait suffire à l’intimider. Alors on jette des mots sur le papier, des mots scandés, froissés, lunatiques, des mots qui veulent bien. Et si vivre, c’était justement écrire. Labourer dans l’espace ce réel qui vibre à nos oreilles. Écrire même sans écrire, repérer les signes, tracer des mots dans sa tête, doubler sa propre histoire en la visionnant, faire de ce matériau inachevé ou insatisfaisant, en tout cas dispersé, un tout... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,