dimanche 11 octobre 2015

IL A PLU

Il a plu Il a plu, Ça m'a plu Je dois dire, De verser Mes versets, Oui, d'écrire; Que mon encre Pose l'ancre En mon sein, Et recueille Sur mes feuilles Mon dessin. .                                                         Il a plu, Je n'ai plus En... [Lire la suite]

mardi 22 septembre 2015

GRIS LUMIERE...Extrait

Ignorant de ma fin et de mon commencement, j’écris aveuglément pour apprendre de l’encre des signes ce qui ordonne et croise la trame des images et la chaîne des mots   j’écris pour que la blancheur irrévocable qui ajoure et cerne les mots saisis par l’encre se souvienne du souffle qui les assemble en les mêlant à l’air qui me traverse.   Je veux qu’entraîné par la nappe de silence qui sourd et s’étend quand la page se détache de moi soient abolis regrets, désirs, attente et que, même fragment, l’écrit s’achève ... [Lire la suite]
mercredi 26 août 2015

MEMOIRE DU SILENCE...Extrait

Texte inachevétricot mal nouébarque mal arriméetout se défaitau fil de laine de la phraseFeuillets vite fanésespoir  pourtantqu'un autre regard___ plus tarddéchiffre les syllabesdécouvre pour lui seulla musique attenduetrouve un sens ou l'invente .   PIERRE ETIENNE   .        
Posté par emmila à 20:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 24 août 2015

JE BÂTIS MA DEMEURE...Extrait

J’ai quitté une terre qui n’était pas la mienne,pour une autre, qui non plus, ne l’est pas.Je me suis réfugié dans un vocable d’encre, ayant le livre pour espace,parole de nulle part, étant celle obscure du désert.Je ne me suis pas couvert la nuit.Je ne me suis point protégé du soleil.J’ai marché nu.D’où je venais n’avait plus de sens.Où j’allais n’inquiétait personne.Du vent, vous dis-je, du vent.Et un peu de sable dans le vent. .   EDMOND JABES   .   Oeuvre Cirillo Martinez Novillo
Posté par emmila à 21:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
lundi 3 août 2015

LE LIVRE DES QUESTIONS..Extrait

Où est le chemin ? Le chemin est toujours à trouver. Une feuille blanche est remplie de chemins. On sait qu’il va falloir se diriger de gauche à droite. On sait que l’on va beaucoup marcher, beaucoup peiner. Et toujours de gauche à droite. On sait aussi d’avance – quelquefois – que lorsque la page sera noircie de signes, on la déchirera. On refera le même chemin, dix fois, cent fois ; le chemin de son nez, de sa nuque, de sa bouche ; le chemin de son front et de son âme. Et tous ces chemins ont leur chemin propre. — Autrement ils ne... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 1 juillet 2015

MES APPRENTISSAGES...Extrait

« Je chantais au fond de moi, je battais des rythmes avec mes orteils et les muscles de mes mâchoires. La tache voletante, l'aile de musique, le fragment mélodique et nocturne qui m'échappait, peu à peu le mot, plus urgent, les a supplantés. Le dessin musical et la phrase naissent du même couple évasif et immortel : la note, le rythme. Écrire, au lieu de composer, c'est connaître la même recherche, mais avec une transe moins illuminée, et une récompense plus petite. Si j'avais composé au lieu d'écrire, j'aurais pris en dédain ce que... [Lire la suite]
Posté par emmila à 01:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

jeudi 22 janvier 2015

SOUS LES CENDRES DES CONQUES...Extrait

Araucariapin colonnairequi troue le ciel de mon paysde son tronc s'étirantvers les souvenirs inavouésde mon peuple humiliéréfugié dans le ciel des prières pour oublier Araucariaarbre à palabresde clans et tribus trahissur cette terre qui est leurleurs paroles figéesdans ta dure résine solideje les dirai en face car je ne veux PAS OUBLIER Je les écrirailà où je le pourraidu mieux que je le pourraiici et maintenant car j'ai beau chercherla nuit le jourje ne vois rien d'autre dans le ciel quepour éclairer ma mémoire     ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 9 décembre 2014

LETTRE DU COEUR ET AUTRES PAYSAGES...Extrait

Tu es la fête rebelle du désirsource du chant jailli d’instinctriposte vive du feuet forme inavouée de ses codesUn besoin d’aimer fait violenceà tout ce qui simple écho des censuresne peut se dresser en une suitede petits désordres déterminéscapables de tracerta ligne de vieau milieu de mon poèmeSans ta voix pour la portermon écriture ne serait plus jamais la même         DOMINIQUE LAUZON         Oeuvre Michael Gorban    
Posté par emmila à 18:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 7 décembre 2014

A LA NUIT MONTANTE...Extrait

 Tu as gommé tous les motspour que la page redevienne d’un blanc parfait.Tu peux laisser la place à une alouettedont le vol écourte le temps,.Tu longes au gré de tes sommeilsle bord du fleuveen partance pour nul estuaire.Quel monde bruit désormais en toidont tu es l’incendiaire?.....Tu parles,mais ce n’est que du silenceaussi clairqu’un regard qui s’attarde sur l’enfance.Tu marches,mais c’est pour donner le changeaux feuilles, aux arbres, aux roseaux.Et la vieque tu as prise en charget’a concédé le droitde poursuivre ta route à... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
lundi 1 décembre 2014

LES RÊVES BLEUS DOIVENT ÊTRE RANGES DANS UN CLASSEUR A PART...Extrait

On ne peut rien écriresur la nuitune tache d’encresur une tache d’encren’est jamais qu’une obsession défaite        JEAN-PIERRE GANDEBOEUF              
Posté par emmila à 23:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,