lundi 10 novembre 2014

PRESENT INTERIEUR...Extrait

à Josette Ségura   Du monde tu ne vois que le verso mais ce soir tu as rendez-vous avec la page blanche   A cet instant le monde ne fait que commencer   Rien sur la table d’écoute hors le bruissement du papier des feuillages ailés   à peine ce mouvement de paupières dans le silence   et sous ta plume l’écriture des herbes couchées par le vent   .   GILLES BAUDRY   .        
Posté par emmila à 01:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 9 novembre 2014

LE POINT DE ROSEE...Extrait

Ce qui est là dans le là Point à la ligne Retour insurgé D’un seuil de blanc Et distance conçue Comme parcours sans bord Mais vrillé dans l’espace D’une voie étroite Main courant dans le temps De l’arc-en-ciel Chaque couleur a sa place De simple appui L’instant est le creux Où tombent les choses Ourlées de lumière Bercées de l’ombre Par la fenêtre Le bleu se loge aux yeux Les livres habitent leur marge Et blanc sur noir En créent un singulier De présences réelles Venus de loin Les tableaux montent aux murs   .   HEATHER... [Lire la suite]
Posté par emmila à 23:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 4 novembre 2014

L'OMBILIC DES LIMBES....Extrait

Là où d’autres proposent des œuvres je ne prétends pas autre chose que de montrer mon esprit. La vie est de brûler des questions. Je ne conçois pas d’œuvre comme détachée de la vie. Je n’aime pas la création détachée. Je ne conçois pas non plus l’esprit comme détaché de lui-même. Chacune de mes œuvres, chacun des plans de moi-même, chacune des floraisons glacières de mon âme intérieure bave sur moi. Je me retrouve autant dans une lettre écrite pour expliquer le rétrécissement intime de mon être et le châtrage insensé de ma vie, que... [Lire la suite]
Posté par emmila à 03:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 29 octobre 2014

ANDRE LAUDE...Extrait

Sommes-nous vivantsSommes-nous faits de fer et sangSommes- nous fait d’eau et ventsSommes-nous clones du néantoù est le feu de nos membresMes doigts de nicotine bougent encoreMa rage intacte brise les serruresUne longue maladie dévore mon corpsMon âme est un moine en robe de bureSommes-nous vivants.J’entends le doux rire de l’ami Cioranrue de l’Odéon crépuscule de nombreLa chute dans le tempset la tonique écriture. .   ANDRE LAUDE   .   Oeuvre Nicolas Rozier http://roziernicolas.blogspot.com    
Posté par emmila à 21:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 6 juillet 2014

AINSI PARLAIT ZARATHOUSTRA

De tout ce qui est écrit, je n’aime que ce que l’on écrit avec son propre sang. Écris avec du sang et tu apprendras que le sang est esprit. Il n’est pas facile de comprendre du sang étranger : je hais tous les paresseux qui lisent. Celui qui connaît le lecteur ne fait plus rien pour le lecteur. Encore un siècle de lecteurs — et l’esprit même sentira mauvais. Que chacun ait le droit d’apprendre à lire, cela gâte à la longue, non seulement l’écriture, mais encore la pensée. Jadis l’esprit était Dieu, puis il devint homme, maintenant il... [Lire la suite]
lundi 23 juin 2014

JE SUIS UN BUVARD POUR LE CAFE DU JOUR

Être un homme et ne pas le savoir ; être vivant et toujours en douter ; être mort et encore dans le couloir de la lumière. Je décèle au-delà de mon souffle, la rossée qui déroute mes envies. Je m’éteins devant le miroir chaotique d’une balance mécanique sans jamais avoir le goût de rompre. La nuit tombée, je redécouvre l’esprit bancal qui flotte dans un noyau de plumes. Mon radeau enchaîne les cascades qui torpillent le calme apparent. Le plaisir des sens est tantôt une ivresse, tantôt une frustration de pardons réflexifs et... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

mardi 27 mai 2014

MA MERE

Elle essayait de choisir la singularité paisible de chaque jour. Elle aimait les fleurs, la musique. Et les oiseaux. Pas toutes les musiques, mais toutes les fleurs. Et surtout les oiseaux. Plus que tout, elle aimait le jardinier, sa présence solide. Elle l'aurait voulu toujours près d'elle. Quand la solitude l'a happée, elle a continué à aimer la musique, les fleurs. Et de plus en plus les oiseaux. Dans sa tête, pleuvaient des images passées, son regard semblait en excursion. Alors, je crois, l'évadée rejoignait le jardinier dans le... [Lire la suite]
Posté par emmila à 06:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
lundi 14 avril 2014

JE N'AI PLUS MAL, JE M'ACCOMPAGNE

Je ne répugne pas à marcher dans ma tête. Seul dans ma chair, l’infirmité danse comme une gitane autour d’un feu. Mon corps et moi, nous tenons l’humiliation du handicap à bout de bras, loin des flammes et des pas incertains. Un bateau à l’amer grince toujours dans la cruauté de mes rêves. Dans les bulles d’une brume opiniâtre, résiste la morsure faite aux formes pures. Mais, j’accepte la laideur qu’inflige la peine. Reste à convaincre les autres, tous les autres, que malgré l’infirmité, il n’y a pas péril en la demeure.   ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 23:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
lundi 10 février 2014

RESSUSCITER LA PAROLE

Un éclair a foudroyé le miroir de mon cœur Chaque lettre est une étoile de la galaxie Allumant pour toujours le feu amoureux Chaque étoile est une lettre que je trace Je renais en réécrivant la vie de la vie Donnant à voir l'image de l'arrière-théâtre L'envers du monde et sa source originelle Je chante l'authentique floraison du verbe Que puis-je moi seul par rapport à qui je suis Mon cœur est tout entier entre vos mains pures Le germe de la vie est au cœur de chacun Qui peut être réveillé par le regard de l'autre Je dirai la... [Lire la suite]
mercredi 5 février 2014

EMILE HEMMEN suite...

Sourcier de l'infini sortant de la fraîcheur des écritures, marchant tout doucement comme sur une corde avec la cécité à l'intérieur, avec l'angoisse derrière l'angoisse. Voix déchiffrée en plein silence, ailleurs, le vouloir-dire d'une flèche qui nous traverse.   .   EMILE HEMMEN   .  
Posté par emmila à 20:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,