mercredi 25 juillet 2018

ON M'APPELLE L’ANGE DÉCHU

Le cosmos m’a enfanté J’ai quitté l’éther pour un ventre de femme J’ai quitté l'éden pour capter le chant des hommes     Je suis   La spirale de plumes éventant vos baisers Les ailes abritant vos membres emmêlés Les rémiges blanches éclairant vos alcôves Je vois vos corps frémir à l’appel Sombrer dans cet or dont je ruisselle Vous ployez sous tant de chatoyances Et je taraude vos fibres dérobées Les griffe et les lisse les tords et les caresse   Je suis le Désir qui jamais n’est comblé ... [Lire la suite]

samedi 5 novembre 2016

MAISON NATALE

O mon havre natalMon quartierMa relanceMa maison d’autrefoisPointue comme une lanceSi joyeuse au-dedansSi grise dans le soirLieu du premier espoirÀ nul autre jamaisNe cédera la placeLe jardin de jadisTout empalissadéL’allée des premiers pasDes vertes embardéesSous le scalp encieléSi chaste de l’enfance  O ma farandoléeJe te reviens de loinMe vois-tu renarderSur les trottoirs éteintsVoici le ferrailleurL’épicièreEt le painVoici le rémouleurLa gorge des platanesLa rue qui s’enchaloupeLe chat sur la barrièreLa passerelle au... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mardi 18 octobre 2016

SOUDAIN TRAVERSE UN JARDIN

Soudain traverse un jardin Au bord de tes lèvres. Eden Mon coeur te plaque sous le porche Adossée au froid bleu des fresques Tu es là. Délice Le tremblé d’un rose la pierre d’iris T’ai arraché pull jupe et bikini Ai mangé d’emblée le blé De ton sexe d’or, et ma bouche L’a pénétré à moins Que ce ne soit ton corps Qui ait fondu dans ma bohème. Ma main. Je ne sais plus qui est le monde Dans ce moment-là Mais le jardin fut de chair un verger Et de l’esprit qui rit Sous le porche ton cri chant Le plus beau que j’entendis Sous le dôme... [Lire la suite]