samedi 29 août 2015

LOS NADIES / LES RIEN

Sueñan las pulgas con comprarse un perro y sueñan los nadies con salir de pobres, que algún mágico día llueva de pronto la buena suerte, que llueva a cántaros la buena suerte; pero la buena suerte no llueve ayer, ni hoy, ni mañana, ni nunca, ni en lloviznita cae del cielo la buena suerte, por mucho que los nadies la llamen y aunque les pique la mano izquierda, o se levanten con el pié derecho, o empiecen el año cambiando de escoba. Los nadies: los hijos de los nadies, los dueños de nada. Los nadies: los ningunos, los ninguneados,... [Lire la suite]

samedi 17 juillet 2010

MEMOIRES ET MALMEMOIRES

On peut brûler, mutiler, abrutir, expurger les traces du passé. Mais la mémoire, lorsqu'elle reste vivante, incite à continuer l'histoire plutôt qu'à la contempler. .  La mémoire mutilée .   "Tant que les lions n'auront pas leurs propres historiens, les histoires de chasse continueront de glorifier le chasseur " (Proverbe africain)   La mémoire du pouvoir ne se souvient pas: elle absout. Elle reconnaît la perpétuation des privilèges par héritage, permet aux oppresseurs de jouir de l'impunité des crimes... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 16 juillet 2010

LE LIVRE DES EMBRASSADES...Extrait

Le vent souffle en moi. Je suis nu. Maître de rien, maître de personne, même pas maître de mes certitudes, je suis mon visage au vent, à contrevent, et je suis le vent qui frappe mon visage.EDUARDO  GALEANO.
vendredi 16 juillet 2010

EL LIBRO DE LOS ABRAZOS...Extrato

Silba el viento dentro de mí. Estoy desnudo. Dueño de nada, dueño de nadie, ni siquiera dueño de mis certezas, soy mi cara en el viento, a contraviento, y soy el viento que me golpea la cara.EDUARDO  GALEANO .
Posté par emmila à 17:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,